Le Dogecoin, le plus célèbre des « mème coins », a vu son cours rapidement baisser ces derniers mois. Il n’est pas le seul : tout le secteur des cryptos est en ce moment en baisse. Mais, contrairement au bitcoin et autres crypto-monnaies, il n’est pas sûr que le Dogecoin s’en relève.

Le début d’année 2022 n’est pas simple sur le marché des crypto-monnaies. Les principales cryptos subissent en ce moment de fortes baisses : le bitcoin a chuté de 2,57 % en 24h ce 7 janvier 2022, l’Ethereum de 5,56 %, et le Binance Coin de 4,63%.

Cette tendance s’observe dans l’ensemble du secteur des crypto-monnaies. Mais parmi elles, le Dogecoin attire tout particulièrement l’attention. Né d’une blague et popularisé par Elon Musk, le Dogecoin a vu sa valeur exploser l’année dernière, à la faveur des tweets du patron de Tesla. Le cours de ce « mème-coin » est cependant désormais en chute libre, et rien ne dit qu’il remontera un jour.

Le cours du Dogecoin s’est effondré : est-ce la fin de cette crypto ?
Such crypto very Doge much coin // Source : Executium / Unsplash

Qu’est-ce que le Dogecoin ?

Le Dogecoin n’a pas été pensé pour rencontrer le succès ou pour faire la Une des journaux. À la base, il est la création de deux ingénieurs, qui se sont lancés dans le projet en 2013. Ce coin n’a pas vraiment d’utilité en lui-même : contrairement à d’autres monnaies adossées à des blockchains, le Dogecoin, dont l’esthétique est inspirée du mème doge, n’a pas de but ou d’avantage manifeste. C’était d’ailleurs la volonté de départ de Billy Markus, l’un des créateurs : faire une crypto-monnaie amusante, comme l’explique Wikipedia. Le Doge est ainsi devenu le premier « mème-coin », expression qui désigne les coins inspirés de mèmes.

Cependant, le Dogecoin a pris beaucoup de valeur en 2021, de manière inattendue, grâce à Elon Musk. Car le patron de Tesla, très actif et suivi sur Twitter, est un grand fan de la crypto, et l’a fait savoir à ses fans. À plusieurs reprises, il a partagé à ses plus de 69 millions d’abonnés des blagues et des références au Doge — en mettant même à un moment dans sa biographie Twitter qu’il était l’ancien CEO de la crypto-monnaie.

Le cours du Dogecoin s’est effondré : est-ce la fin de cette crypto ?
Capture d’écran de l’ancienne biographie Twitter d’Elon Musk // Source : blockblog

Petit à petit, la valeur du Doge a augmenté, largement aidé par la publicité qu’Elon Musk lui a fait pendant des années. La crypto est ainsi passée d’une valeur de quasiment 0 à son lancement à 0,70 dollar lors de son pic, en mai 2021.

Le Dogecoin n’est pas le seul « mème-coin » : de nombreuses crypto se sont lancées en espérant surfer sur le succès du Doge. Shiba Inu, Baby Shiba Inu, Husky Coin, Doge Killer ou encore Floki (du nom du chien d’Elon Musk) pour ne citer qu’elles, ont connu des succès très relatifs.

Pourquoi le Dogecoin baisse-t-il tout d’un coup ?

Depuis ce pic, cependant, le Dogecoin ne traverse pas une période facile. Et ce en partie à cause… d’Elon Musk. Après avoir partagé des private jokes avec sa communauté à propos du mème coin et avoir participé à son succès pendant des années, l’homme d’affaires a, pendant une émission télévisée, déclaré qu’il s’agissait « d’une arnaque ».

Ce fut le premier coup dur pour la crypto-monnaie, qui est passée en 45 minutes d’une valeur de 0,74 dollar à 0,48 dollar. Depuis, son cours a connu une série de hauts et de bas, mais son prix a continuellement baissé sur les derniers mois. Et cette longue descente est désormais accentuée par les difficultés que rencontre le secteur entier des crypto-monnaies.

Le cours du Dogecoin s’est effondré : est-ce la fin de cette crypto ?
Le cours du Dogecoin // Source : CoinMarketCap

Cette baisse est due à la Réserve fédérale américaine, qui a annoncé par surprise le 5 janvier qu’elle comptait relever ses taux d’intérêt. L’annonce n’était pas attendue avant encore quelque temps, comme l’explique Cryptoast, et tout le secteur financier s’en est retrouvé chamboulé. Les principaux indices boursiers américains ont enregistré une baisse suite aux annonces de la réserve, et ils ont entraîné avec eux le secteur des crypto-monnaies.

Si les principales cryptomonnaies ont réussi à minimiser leurs pertes, pour les mème coins, c’est une autre histoire : le Dogecoin a baissé de plus de 80 % depuis son pic de mai 2021, et le Shiba Inu de 65 % depuis le mois d’octobre. Et surtout, contrairement aux crypto appuyées par des projets financiers solides, rien ne dit que le Doge et les autres mèmes-coins pourront s’en relever.