À quelques semaines de la sortie au cinéma de Matrix Resurrections, Epic Games propose une démo interactive intitulée Matrix Awakens sur PS5, Xbox Series S et Xbox Series X. Il s’agit surtout d’un moyen de mettre en avant le moteur graphique Unreal Engine 5.

Keanu Reeves et Carrie-Anne Moss se sont invités à la cérémonie des The Game Awards 2021. Les deux stars de la saga Matrix sont venues présenter The Matrix Awakens : An Unreal Engine 5 Experience — une démo interactive disponible gratuitement sur PS5, Xbox Series S et Xbox Series X. Numerama l’a essayée sur la console de Sony.

Développée par Epic Games en partenariat avec certains membres de l’équipe du film (y compris la réalisatrice Lana Wachowski), The Matrix Awakens: An Unreal Engine 5 Experience est moins un moyen d’en découvrir davantage sur l’intrigue de Matrix Resurrections (le quatrième film qui sortira au cinéma le 22 décembre) qu’un aperçu époustouflant de ce que sera capable d’offrir le moteur Unreal Engine 5 dans les jeux vidéo de demain.

Qu’est-ce qui est réel ?

Epic Games n’a pas choisi de s’associer à la saga Matrix pour rien. L’idée directrice est bel et bien de s’appuyer sur les prouesses de son outil de création, capable d’accoucher d’un rendu photoréaliste, pour brouiller les pistes. Regarde-t-on des acteurs en chair et en os ? Ou des modélisations au millimètre ? Le doute est permis dès lors qu’on se plonge dans cette expérience. Dans certaines séquences, on peine à isoler le réel du virtuel. C’est particulièrement vrai avec les portions où Keanu Reeves apparaît avec une barbe bien fournie. À contrario, le voile de l’illusion se lève quand les versions rajeunies de Carrie-Anne Moss et de l’acteur apparaissent : là, on y croit beaucoup moins.

Vrai ou faux ? Vrai ou faux ?

« La démo intègre des performances et les apparences de Keanu Reeves et Carrie-Anne Moss en humains numériques réalistes », admet Epic Games dans son communiqué publié le 9 décembre pour vite couper court aux fantasmes. Jerome Platteaux, directeur artistique, évoque quand même un mélange entre des prises de vue réelle et des éléments virtuels dans un entretien accordé à Polygon. Il précise : « C’est une bonne manière de montrer que ces personnages [ceux modélisés] peuvent être très crédibles, car ils doivent se tenir à côté de vraies personnes comme Keanu et Carrie-Anne. »  Bref, rien de ce qu’on voit n’est 100 % vrai, ce pousse bien évidemment Keanu Reeves à s’en amuser, en adéquation avec ce que raconte Matrix depuis 1999. Pour l’Unreal Engine 5, c’est une formidable vitrine, doublée d’un atout marketing évident.

Vrai ou faux ? Vrai ou faux ?

Malgré tout, The Matrix Awakens : An Unreal Engine 5 Experience peine à s’inscrire pleinement dans l’univers de la saga — hormis les quelques moments qui font directement écho au film original. Ici, la filiation à Matrix fait les intérêt d’Epic Games : plutôt que de proposer une démo interactive sans identité, l’entreprise nous plonge dans un univers très connu — et apprécié.

The Matrix Awakens: An Unreal Engine 5 Experience // Source : Capture PS5
The Matrix Awakens: An Unreal Engine 5 Experience // Source : Capture PS5

Galerie de captures

The Matrix Awakens: An Unreal Engine 5 Experience // Source : Capture PS5
The Matrix Awakens: An Unreal Engine 5 Experience // Source : Capture PS5
The Matrix Awakens: An Unreal Engine 5 Experience // Source : Capture PS5
The Matrix Awakens: An Unreal Engine 5 Experience // Source : Capture PS5
The Matrix Awakens: An Unreal Engine 5 Experience // Source : Capture PS5
The Matrix Awakens: An Unreal Engine 5 Experience // Source : Capture PS5
The Matrix Awakens: An Unreal Engine 5 Experience // Source : Capture PS5
The Matrix Awakens: An Unreal Engine 5 Experience // Source : Capture PS5
The Matrix Awakens: An Unreal Engine 5 Experience // Source : Capture PS5
The Matrix Awakens: An Unreal Engine 5 Experience // Source : Capture PS5
The Matrix Awakens: An Unreal Engine 5 Experience // Source : Capture PS5
The Matrix Awakens: An Unreal Engine 5 Experience // Source : Capture PS5
The Matrix Awakens: An Unreal Engine 5 Experience // Source : Capture PS5
The Matrix Awakens: An Unreal Engine 5 Experience // Source : Capture PS5

Deux démos en une seule

The Matrix Awakens : An Unreal Engine 5 Experience se définit comme une bande-annonce interactive. Par conséquent, elle invite à prendre la manette. Concrètement, elle se décompose en deux activités : un semblant de shooter sur rails (un dizaine de minutes) et une zone ouverte à explorer.

La partie rail shooter est sans conteste celle qui en met le plus plein les yeux : à bord d’une voiture pilotée par Trinity, on doit tirer — bêtement — sur des véhicules investis par des agents Smith (spoiler : on n’incarne pas Neo). Il y a un agrément de grand spectacle évident, mis en exergue par un rendu graphique époustouflant. Il s’agit ici d’un environnement 100 % maîtrisé par Epic Games, ce qui explique pourquoi les graphismes sont aussi beaux. Par le passé, Epic Games avait déjà offert un aperçu convaincant de l’Unreal Engine 5, par exemple avec une démo technique capturée sur PS5 (non interactive). Sans oublier la bande-annonce de gameplay de Senua’s Saga: Hellblade II.

Sans outil Avec outils

La portion ouverte permet quant à elle d’obtenir un aperçu de ce que pourraient proposer des jeux plus ambitieux, lesquels inviteront les joueuses et les joueurs à l’exploration en toute liberté. Dans The Matrix Awakens: An Unreal Engine 5 Experience, on peut donc se balader dans une ville déjà bien copieuse quand on regarde les chiffres. « Il y a 7 000 buildings bâtis avec des milliers d’éléments modulables, 45 073 voitures garées (on peut en conduire 38 145), plus de 260 kilomètres de routes, 512 kilomètres de parcours piétons, 1 248 intersections, 27 848 lampadaires et 12 422 plaques d’égout », révèle Epic Games.

Si les animations de l’héroïne sont encore un tantinet rigides, force est de constater que le comportement physique des voitures est très réussi (attention, il y a quelques ralentissements). On profite par ailleurs de jolis reflets et d’une profondeur de champ très étendu (on peut se déplacer dans les airs, comme le ferait Neo). Epic Games fournit des outils pour jouer sur plusieurs paramètres en temps réel (comme la position du soleil, la densité des environnements, le nombre de personnages croisés, avec/sans filtre Matrix…). La ville réunit plusieurs points d’informations sur les technologies qui animent l’Unreal Engine 5 — une preuve de plus que The Matrix Awakens : An Unreal Engine 5 Experience est pensée comme une vitrine pour le moteur, non pas pour le quatrième film Matrix.