Epic Games a dévoilé un premier aperçu de son futur moteur graphique, baptisé Unreal Engine 5. La démo technique, impressionnante, tourne sur une version de développement de la PS5.

Une semaine après le raté de Microsoft à propos de la Xbox Series X, Epic Games a partagé un aperçu de l’Unreal Engine 5 — son futur moteur graphique. La vidéo, diffusée le 13 mai, a la particularité de tourner sur PlayStation 5 — la prochaine console de Sony. Du moins, d’après Epic : il y a fort à parier qu’il s’agisse d’une séquence ultra optimisée sur un kit de développement. Il s’agit d’une démonstration de gameplay en temps réel, avec un rendu réellement impressionnant.

L’Unreal Engine 5 sera mis à disposition des développeurs dès le début d’année prochaine. Ils pourront l’utiliser pour des jeux PS5, Xbox Series X, PS4, Xbox One, PC, Mac, iOS et Android. L’un des premiers titres à en profiter sera Fortnite, qui ne loupera pas le passage à la future génération, dans sa version actuelle à la sortie, puis courant 2021.

Ne vous faîtes pas avoir par la baffe graphique

Vous allez forcément être bluffés par les quelques minutes offertes par Epic Games, qui met en avant ses nouveaux outils permettant d’obtenir un rendu toujours plus photoréaliste (notamment du côté de la restitution des lumières). Dans cette séquence articulée autour d’un jeu ressemblant vaguement à un Tomb Raider, tout est pensé pour en mettre plein la vue : les textures, les animations, les éclairages, le niveau de détails, la profondeur de champ… va-t-on profiter de cette fidélité visuelle dès 2021 ? La réponse est bien évidemment non et il ne faut pas se faire avoir : ces démos techniques, sans contrainte de gameplay et optimisées à la perfection, sont conçues pour vendre un moteur graphique.

Il suffit de se repasser quelques vieilles démonstrations tournant sous l’Unreal Engine 4 pour se rappeler combien Epic Games sait y faire en la matière. Rarement un jeu n’atteint cette qualité sur une machine grand public. Au-delà de ces considérations sur l’Unreal Engine, on a encore en mémoire la magnifique vidéo Agni’s Philosophy de Square Enix — qui date de 2012. On attend toujours des jeux qui proposeront cette qualité. Avec le temps, à mesure que les studios parviendront à optimiser les ressources, on devrait s’en rapprocher. Mais les premiers jeux PS5 et Xbox Series X en seront très loin.

Unreal Engine 5 // Source : Epic Games

En parallèle, il ne faudrait pas oublier que les développeurs ont tendance à en montrer trop, quitte à se raviser quelques mois plus tard. C’est le phénomène de downgrade, qui consiste à présenter un jeu plus beau qu’il ne l’est vraiment au moment de l’annonce (meilleur exemple : Watch_Dogs). Et, il ne faut jamais oublier que les graphismes ne font pas un bon jeu vidéo, ne serait-ce que parce que le gameplay ne se satisfait pas forcément d’autant de détails qui gênent la lisibilité globale d’un jeu.

Partager sur les réseaux sociaux