Console portable avant tout, la Nintendo Switch peut être emmenée partout. En somme, elle peut devenir la meilleure alliée pour la plage. Mais quels jeux faut-il prendre ?

Après avoir observé une longue période de confinement en raison de la pandémie de coronavirus, il est temps de penser aux vacances. En été, qui dit vacances, dit plages et sable chaud. Et quoi de mieux que d’emporter sa Nintendo Switch pour s’occuper et se reposer l’esprit ? La console hybride peut être transportée facilement et la firme nippone a même lancé une version 100 % portable, baptisée Lite — encore plus petite et pratique.

À noter que la Switch normale peut offrir du jeu à plusieurs avec une seule console, grâce à ses petites manettes Joy-Con qui viennent s’insérer de chaque côté. Soit de quoi offrir un argument supplémentaire justifiant de la glisser dans le sac au moment de rassembler ses affaires. Il reste maintenant à choisir les jeux incontournables pour s’amuser sans se prendre la tête. On vous aide à faire les bons choix avec cette sélection.

Les jeux incontournables

Le jeu qui permet d’aller sereinement à la page : Ring Fit Adventure

Pour être au top sur la plage

Non, vous ne jouerez pas à Ring Fit Adventure sur la plage. En revanche, il serait peut-être judicieux d’essayer la dernière expérience de fitness disponible en exclusivité sur la Switch. Au sein d’un RPG coloré et simplifié, on découvre plusieurs épreuves sportives permettant d’avancer dans l’aventure. En somme, il s’agit d’une aubaine pour se remettre en forme avant d’exhiber son corps de rêve près de la mer.


Le jeu pour s’amuser à plusieurs : Mario Kart 8 Deluxe

Le MK ultime

Rien de mieux qu’une petite course de Mario Kart pour tuer le temps. Épisode le plus complet de la saga, tant en termes de personnages jouables que de circuits disponibles, Mario Kart 8 Deluxe a suffisamment de contenu pour tenir tout un été. En prime, il est possible d’y jouer à deux sur une seule console. Si on peut vous donner un petit conseil : prenez Wario — et évitez les carapaces bleues.


Le jeu pour avoir l’impression de voyager : Super Mario Odyssey

Du très bon Mario

Dernière aventure 3D de Mario en date, Super Mario Odyssey est une véritable pépite vidéoludique. Remplie d’idées de gameplay et de mondes à découvrir, l’exclusivité Switch s’articule autour d’un objectif simple : ramasser un maximum de lunes. Dès lors, libre à vous d’enchaîner une longue session ou d’en faire des plus courtes pour parvenir à vos fins. Une liberté qui sied parfaitement à un besoin nomade. Vous préférez Luigi ? Luigi’s Mansion 3 saura vous satisfaire.


Le jeu pour capturer des bébêtes : Pokémon Épée & Bouclier

Attrapez-les tous

Oubliez Pokémon Let’s Go, Pikachu et Pokémon Let’s Go, Évoli, qui n’étaient que des apéritifs pour la vraie aventure Pokémon sur Switch — disponible en versions Épée et Bouclier. Cette nouvelle génération perpétue l’héritage de ses prédécesseurs et l’habille avec des graphismes en 3D très réussis. Avec un ADN préservé, l’objectif final reste le même : devenir le meilleur dresseur.


Le jeu pour tuer son été : The Legend of Zelda : Breath of the Wild

L'aventure d'un été

The Legend of Zelda : Breath of the Wild est une expérience qui mérite de se poser pour être appréciée à sa juste valeur. Exigeant, immense et animé par la volonté d’offrir une exploration infinie, Breath of the Wild a énormément d’heures de plaisir et d’émotion dans ses bagages. Pour sûr, il vous occupera tout un été — voire même plus. Vous l’avez déjà terminé ? Link a fait son retour sur Switch dans le remake The Legend of Zelda : Link’s Awakening.


Le jeu pour se défouler sans regarder l’écran : Diablo III

Diablo à la plage

Porté à toutes les sauces, Diablo III n’a pas échappé à la version Switch. On y retrouve les principales qualités du maître du hack’n’slash. Le titre de Blizzard Entertainment est assurément le compagnon idéal pour aller à la plage : c’est à peine si vous avez besoin de regarder l’écran pour jouer (dans les modes de difficulté les plus bas). Un gros plus pour qui veut lézarder.


Le jeu pour déprimer les jours de pluie : Gris

La beauté triste

Bien qu’il ne soit pas à mettre entre toutes les mains à cause de sa forme un peu trop poétique et son message parfois cryptique, Gris vaut clairement le détour. Dans un enrobage — sonore comme visuel — d’une beauté sans pareille, le titre édité par Devolver cache une expérience singulière qui tient une petite après-midi. Parfait pour une virée dominicale sous un parasol. Mais gare aux larmes qui peuvent couler.


Le jeu pour avoir l’impression d’être nul : Dark Souls

Le défi d'un été

Si vous avez envie de passer un sale été, peut-être devez-vous considérer l’acquisition de Dark Souls. Monument de challenge, le RPG développé par From Software demande plusieurs longues heures d’apprentissage pour être maîtrisé. Alors oui, il y a mieux pour se relaxer mais le jeu n’a aucun équivalent au moment de procurer un sentiment d’accomplissement apte à faire de soi un meilleur joueur. Dans le même type d’expérience, on peut vous conseiller Cuphead — plus mignon.


Le jeu pour aller plus loin que les châteaux de sable : Animal Crossing : New Horizons

Plus chronophage, tu meurs

Sorti aux alentours du confinement, Animal Crossing : New Horizons est le gros succès de 2020 sur Switch. Chronophage à souhait, le jeu de simulation de vie est taillé pour occuper pendant de très, très longs mois. Il permet de se détendre tranquillement, sans réelle prise de tête. Sa popularité peut donc très facilement s’expliquer.


Le jeu pour garder la tête au frais : Donkey Kong Country Tropical Freeze

Souffle glacial

On a parfois besoin d’un petit coup de frais quand les températures s’élèvent. Avec son titre, Donkey Kong Country Returns : Tropical Freeze annonce la couleur : le célèbre primate de Nintendo doit affronter un ennemi venu du grand froid. En voyant les environnements se couvrir de glace, on oublie un peu mieux le soleil assommant.

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.

Crédit photo de la une : Nintendo

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo