Alors que la saison 3 vient d’être complétée par un ultime épisode, signant la fin du teen drama suédois, voici 5 séries pour vous consoler du départ de Wilhelm et Simon de Netflix : The Crown, Heartstopper, Hartley, cœurs à vif, Élite ainsi que Smiley.

Le moment tant redouté est arrivé : Young Royals tire sa révérence dans une ultime saison 3, tout aussi royale que les précédentes, sur Netflix. Alors que l’on pleure encore nos adieux à Wilhelm et Simon, l’envie d’oublier notre chagrin auprès d’autres personnages commence déjà à se faire sentir. Les candidats pour succéder au trône laissé vacant par nos deux tourtereaux sont nombreux. Voici 5 séries similaires à Young Royals à découvrir sur Netflix.

Heartstopper, la saison 2 à Paris. // Source : Netflix
Heartstopper, la saison 2 à Paris. // Source : Netflix

The Crown sur Netflix, la plus royale

Alors oui, on monte d’un cran niveau prestige et monarchie avec The Crown. Mais si les dilemmes princiers de Young Royals vous ont particulièrement plu, il faut dire que ce drame historique semble incontournable. Devenue l’une des meilleures séries Netflix au fil de ses 6 saisons de haute volée, The Crown s’intéresse à la famille royale britannique sous toutes ses coutures, y compris les moins reluisantes.

Les brillantes Claire Foy (First Man), Olivia Colman (Fleabag) et Imelda Staunton (Harry Potter) se sont ainsi succédé pour enfiler le lourd costume d’Elizabeth II, au fil des années.

Des timides débuts au pouvoir dans les années 1950 en passant par la collaboration avec la première ministre Margaret Thatcher dans les années 1980, jusqu’à la tristement célèbre mort de Lady Di en 1997, la série Netflix a su trouver un rare équilibre entre intrigues politiques et histoires intimes. Un essentiel de la plateforme, qui restera longtemps dans nos cœurs.

Heartstopper sur Netflix, la plus réconfortante

Si vous pensez que Wilhelm et Simon dans Young Royals détiennent la palme de l’alchimie la plus intense du petit écran, vous n’avez pas encore rencontré Nick et Charlie. Ces deux lycéens anglais, qui vont progressivement se découvrir des sentiments l’un pour l’autre, pourraient clairement devenir la définition même d’âmes sœurs.

Adaptée des romans graphiques d’Alice Oseman, Heartstopper est ainsi une petite bulle de douceur, dont la saison 2 vous emmènera même flâner dans les rues de Paris, entre deux premiers émois amoureux.

Bienveillante et réconfortante, la série développe des arcs narratifs inclusifs qui font un bien fou au moral, nous permettant même de panser quelques plaies personnelles au passage, en compagnie de ces personnages queers ultra attachants. Se plonger dans Heartstopper, c’est comme profiter d’un bon bain chaud ou d’une délicieuse tasse de thé après une journée difficile, on vous le garantit.

  • À voir si vous avez aimé : Love, Victor ; Sex Education ; Normal People ; Mes premières fois
  • À voir si vous cherchez : romance LGBTQIA+ ; douceur ; bienveillance ; feel-good ; ados mais tout public ; humour ; casting en or ; doudou ; histoires d’amour et d’amitié ; ambiance bande-dessinée ; épisodes courts ; couleurs pastels ; Olivia Colman en maman adorable
  • Passez votre chemin si : vous n’aimez pas la guimauve dégoulinante de l’amour ; vous détestez les ados geeks et sages ; vous êtes ronchon et vous n’aimez rien, nous ne voyons pas d’autre explication

Hartley, cœurs à vif sur Netflix, la plus rock’n’roll

Attention, ici on change complètement d’ambiance, en quittant l’internat plutôt strict de Young Royals pour se trouver une place de choix dans les couloirs du lycée d’Hartley High. Et si vous avez grandi dans les années 1990, ce nom devrait vous rappeler vos heures perdues devant la télévision, à suivre les aventures de Nick, Katarina ou Drazic. En 2022, Netflix a justement ouvert à nouveau les portes d’Hartley, cœurs à vif, avec un reboot très réussi de cette série culte des années 1990.

On y rencontre ainsi une nouvelle génération d’adolescents, comme Darren, Amerie et Harper, qui font face à une carte des relations amoureuses, affichée publiquement sur les murs du lycée. Avec seulement 8 épisodes, cette série australienne, sorte de petite cousine de Sex Education, parvient à s’imposer comme un teen drama efficace et surtout profondément ancré dans son époque.

Hartley, cœurs à vif offre ainsi des représentations importantes et toujours rares à la télévision, notamment de l’autisme, de l’asexualité ou de la non-binarité. Et bonne nouvelle : la saison 2 arrive dès le 11 avril 2024 sur Netflix, donc le moment est idéal pour un binge-watching de ce bonbon adolescent.

  • À voir si vous avez aimé : Hartley, cœurs à vif (1994-1999) ; Degrassi ; Sex Education ; Genera+ion ; Euphoria ; SKAM ; Skins ; Angela, 15 ans ; Pose
  • À voir si vous cherchez : teen drama ; ados mais pas que ; émouvant ; personnages LGBTQIA+ ; éducation sexuelle ; romance ; série australienne ; épisodes longs ; lycée ; humour ; relations familiales et amicales ; retrouver avec nostalgie les bancs d’Hartley High

Élite sur Netflix, la plus épicée

Adieu la Suède glaciale de Young Royals et bonjour la chaleur de l’Espagne avec Élite. On reste tout de même dans des thématiques similaires comme la lutte des classes dans ce lycée huppé qui accueille trois étudiants modestes, alors qu’un meurtre est non-élucidé. Sexe, drogue, rock’n’roll et intrigues policières rocambolesques sont au menu d’Élite, qui n’hésite pas à pousser ses personnages dans les retranchements les plus extrêmes.

Ce plaisir coupable, sulfureux et qui prend un malin plaisir à dépasser toutes les limites, s’installe ainsi quelque part entre Riverdale et Euphoria, l’accent espagnol en prime. Élite enfile clairement les clichés comme des perles, mais c’est aussi ce qui lui a permis de tenir jusqu’à sa huitième et dernière saison, attendue très prochainement sur Netflix.

  • À voir si vous avez aimé : Euphoria ; Riverdale ; Gossip Girl ; Blood and Water ; How to Get Away with Murder ; La Casa de Papel ; Pretty Little Liars ; Skins ; Outer Banks
  • À voir si vous cherchez : teen drama ; intrigues policières ; thriller ; ados mais pas que ; débrancher son cerveau ; sexe, drogue et rock’n’roll ; suspense ; personnages LGBTQIA+ ; épisodes longs ; lycée ; série espagnole ; des séquences caliente ; retrouver une partie du casting de La Casa de Papel

Smiley sur Netflix, la plus proche de l’esprit de Noël

Bon, certes, la période n’est pas tout à fait propice au visionnage de séries qui sentent bon le sapin, les chaussettes en pilou-pilou et les décorations lumineuses. Mais puisque le printemps vient justement de pointer le bout de son nez, nous vous conseillons vivement de faire un petit détour par Smiley, avant de dire au revoir à l’hiver et à ses romances mielleuses à souhait.

On y rencontre Alex, un jeune barman, et Bruno, un architecte cinéphile, qui prennent contact suite à une simple erreur de téléphone. D’abord plutôt opposés, les deux tourtereaux vont bien évidemment se découvrir des sentiments amoureux.

Située dans la douce chaleur des rues de Barcelone, Smiley a apporté sa petite pierre à l’édifice des romances gays à l’écran, au même titre que Young Royals. On célèbre notamment l’alchimie parfaite entre Carlos Cuevas (#Philo) et Miki Esparbé, tous deux très touchants dans leurs rôles respectifs. Vous reprendrez bien une dernière tasse de chocolat chaud pour accompagner tout ça ?

  • À voir si vous avez aimé : Que souffle la romance ; Ce sera toi ; Looking ; Fire Island ; Uncoupled ; Love, Victor ; Heartstopper
  • À voir si vous cherchez : comédie romantique ; période de Noël ; série espagnole ; épisodes courts ; queer ; romance gay ; hasards de la vie ; barman ; débrancher son cerveau ; pour aller mieux ; sortir tout de même les mouchoirs ; se réchauffer avec les muscles de Carlos Cuevas et le sourire de Miki Esparbé
Source : Montage Numerama

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.