La nouvelle PS5 « Slim » n’est pas plus puissante que la version qu’elle remplace. Mais elle s’appuie sur un stockage plus étendu, qui passe à 1 To… sur le papier. Quelle est la vraie capacité de stockage ?

La nouvelle PlayStation 5 « Slim », plus compacte que le modèle lancé en novembre 2020, est disponible à partir du 24 novembre en France. Il s’agit d’une refonte esthétique pour gagner en compacité, en aucun cas d’une déclinaison plus puissante (comme l’était la PS4 Pro pour la PS4). Il y a quand même un petit changement à l’intérieur : la capacité de stockage SSD passe de 825 Go à 1 To.

Enfin, 1 To… pas tout à fait. Vous n’êtes peut-être pas sans savoir qu’il y a toujours une différence — à la baisse — entre une capacité de stockage annoncée et celle dont disposent vraiment les propriétaires. Ainsi, la PS5 de 2020 se contentait de 667 Go. Pour la PlayStation 5 Slim, il faudra se contenter de 822,3 Go en sortie de carton. Elle-aussi annoncée à 1 To, la Xbox Series X se contente de 802 Go.

Stockage de la PS5 Slim // Source : Capture PS5
Stockage de la PS5 Slim // Source : Capture PS5

Pourquoi la PS5 d’1 To n’a pas vraiment 1 To

Les consoles de jeux vidéo ne sont les seuls appareils à observer ce phénomène de perte entre ce qui est écrit sur la fiche technique et ce qui est affiché dans les paramètres (le vrai espace utilisable). C’est la même chose pour votre smartphone, votre tablette ou votre PC. Deux raisons expliquent cette différence : la méthode de calcul des constructeurs et la place qu’occupe le système d’exploitation.

Il y a en effet une différence entre la mesure décimale utilisée par les fabricants (1 Go = 1 milliard d’octets) et la mesure binaire employée par les systèmes d’exploitation (1 Go ≈ 1,07 milliard d’octets), réduisant ainsi l’espace disponible pour l’utilisateur. Les entreprises arrondissent donc à leur avantage, sachant que c’est plus joli, d’un point de vue marketing, d’annoncer 1 To plutôt que 822,3 Go.

L’autre raison est liée au système d’exploitation installée sur l’appareil et qui, forcément, prend de la place. Plus il est évolué, plus il pèse lourd dans l’espace disponible. Celui de la PS5 est complet, par exemple, et culmine à presque 15 Go (données incompressibles).

Stockage de la PS5 Slim // Source : Capture PS5
Supprimer le jeu Astro’s Playroom permet de gagner 11 Go // Source : Capture PS5

Il est possible de gratter une dizaine de Go avec la PS5, en supprimant le jeu vidéo Astro’s Playroom (qui est installé par défaut). Bref, vous avez en tout 833,3 Go d’espace utilisable, sur un SSD qui est en réalité de 848 Go.

Pour rappel, la PlayStation 5 peut accueillir un SSD additionnel pour étendre sa capacité de stockage. Il suffit de retirer l’une des plaques de protection, sous laquelle est dissimulé un compartiment dans lequel on peut insérer un SSD compatible. Cette fonctionnalité permet d’installer beaucoup plus de jeux.


Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.