Le titre de l’épisode 4, Fallen Jedi / Jedi Déchu, confirme le statut d’un nouveau méchant de Star Wars. Mais son sens peut aussi renvoyer à d’autres personnages.

Ahsoka est diffusée en exclusivité en France sur Disney+ depuis le 23 août 2023. Vous pouvez vous abonner de plusieurs façons :

Il faut s’intéresser aux titres des épisodes. Toujours. Ils sont susceptibles de fournir des indications sur l’histoire ou apporter des éclaircissements — au prix, parfois, de quelques explications complémentaires. Souvenez-vous des titres des épisodes 4 et 6 des Anneaux de pouvoir, La Grande Vague et Udûn. C’est la même chose cette fois avec la série Ahsoka.

L’épisode 4, disponible sur Disney+ depuis le 6 septembre, est intitulé « Jedi Déchu » (Fallen Jedi).

Il valide aujourd’hui les théories qui avaient cours sur les deux nouveaux méchants de la série — Baylan Skoll et Shin Hati. Une confirmation appuyée par ailleurs par des dialogues qui ont lieu durant certaines scènes, notamment avec Ahsoka Tano. Mais, plus symboliquement, le titre peut aussi renvoyer à d’autres personnages que l’on voit dans l’épisode.

La suite contient des spoilers.

Attention, spoilers !  // Source : Numerama
Attention, spoilers ! // Source : Numerama

Baylan Skoll est le Jedi Déchu le plus évident

La première réponse, et la plus évidente, est de dire qu’il s’agit de Baylan Skoll. La couleur de son sabre laser (la teinte de la lame a toujours une signification dans Star Wars), son accoutrement et certaines de ses répliques laissaient peu de doute sur sa personnalité : il s’agit d’un ancien maître Jedi qui a survécu on ne sait comment à l’ordre 66 et qui a mal tourné.

Baylan Skoll avait déjà eu des lignes de dialogue dans les précédents épisodes qui montraient son ancienne affiliation à l’ordre Jedi. C’est encore plus criant avec cet épisode, quand il échange avec Ahsoka Tano : « Anakin ne tarissait pas d’éloges à votre égard. […] Tous les membres de l’ordre connaissaient Anakin Skywalker. Peu ont survécu pour voir ce qu’il est devenu. »

baylan et shin
Shin et Baylan contemplant une autre galaxie, lointaine, très lointaine. // Source : Capture d’écran

Les activités de Baylan Skoll montrent clairement qu’il est éloigné de la ligne de conduite de l’ordre Jedi. Il se livre à du mercenariat, il combat pour son propre intérêt et a prouvé qu’il peut laisser un sillage de cadavres derrière lui. Il est manifestement un Jedi déchu — d’autres qualificatifs ont circulé, comme Jedi renégat, ou même de Jedi Noir / Sombre (Dark Jedi).

Il est intéressant de noter que, dans la version française du titre, Jedi est accordé au singulier. Cela suggérerait qu’il n’y a qu’un seul Jedi déchu présenté ici. Sa disciple, Shin Hati, ne serait donc pas à une Jedi déchue. C’est après tout logique : elle a l’air suffisamment jeune pour ne pas avoir connu l’ordre Jedi et la purge qui a suivi. Cela remonte à trois décennies.

On peut supposer que le potentiel de Shin Hati vis-à-vis de la Force a été décelé — on ignore comment — et que sa route a fini par croiser celle de Baylan Skoll, qui en a fait son apprentie. Peut-être a-t-elle été enrôlée de force et embrigadée. On sait que plusieurs individus sensibles à la Force ont connu ce destin, devenant contre leur gré des inquisiteurs.

Un titre qui renvoie à d’autres personnages ?

Mais en tenant de ce qui se passe dans l’épisode 4, on peut théoriser sur un titre qui renvoie aussi à d’autres personnages.

Sabine Wren s’éloigne-t-elle du bon chemin ?

Première éventualité : Sabine Wren. La jeune femme est une mandalorienne qui a suivi pendant un temps une formation de Jedi prodiguée par Ahsoka Tano. Elle a des compétences au sabre-laser, dont la lame est verte (associée aux Jedi), elle s’efforce de maîtriser la Force. Cet enseignement a toutefois suivi une voie peu académique, car l’ordre Jedi n’est plus.

Dans l’épisode 4, Sabine Wren fait un choix controversé : au lieu de détruire un objet comme le lui avait demandé Ahsoka Tano, son maître, elle finit par le donner à Baylan Skoll en échange de la promesse de pouvoir retrouver Ezra Bridger. Ce faisant, elle ne s’est pas montrée à la hauteur des attentes qu’Ahsoka Tano avait placées en elle.

Anakin Skywalker est le Jedi déchu par excellence

Quant à la seconde éventualité, sans doute plus crédible que la première, elle se rélève à la toute fin de l’épisode 4 : Anakin Skywalker ! L’ancien maître d’Ahsoka apparaît dans le monde entre les mondes, un plan éthéré au-delà du temps et de l’espace. Et Anakin Skywalker est le Jedi déchu par excellence, mais c’est aussi un Jedi qui a trouvé la rédemption.

Autrefois esclave, Anakin Skywalker a d’abord connu une fulgurante ascension au sein de l’ordre Jedi, sous la direction d’Obi-Wan Kenobi. Véritable prodige, il a fini par être perverti par le côté obscur de la Force et Palpatine. Après sa chute, il s’est relevé en Dark Vador. Ce n’est qu’à la toute fin de sa vie qu’il a fini par retrouver le chemin du côté clair, et du bien.

anakin skywalker
Source : Lucasfilm

Et Ahsoka Tano, alors ?

Pourrait-il par ailleurs s’agir d’Ahsoka Tano ? C’est la piste la moins plausible, à moins de considérer que « Fallen Jedi » pourrait se traduire en « Jedi Tombée ». Après tout, ce n’est pas faux : Ahsoka Tano tombe bien d’une falaise après son combat perdu contre Baylan Skoll. Mais la traduction en français du titre écarte la piste de l’autre sens du verbe fall en anglais.

Il est vrai, néanmoins, qu’Ahsoka Tano est une Jedi qui n’a pas achevé formellement sa formation. Elle a dû quitter l’ordre Jedi alors qu’elle n’était encore que padawan, à la suite d’accusations qui se sont révélées mensongères, et son maître n’a pas pu finir son enseignement (il est devenu Dark Vador, rappelez-vous). Elle a, de fait, « failli » sur cette voie.

Source : Montage Numerama

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.