Le nom de l’épisode 4 des Anneaux de pouvoir a une signification majeure.

Comment voir Les Anneaux de pouvoir ? L’abonnement à Amazon Prime Video est contenu dans Amazon Prime, qui est à 69,99 euros par an.

Le quatrième épisode du Seigneur des Anneaux : les Anneaux de pouvoir s’appelle La Grande Vague. Et, dès les premières minutes, on comprend pourquoi. Bien sûr, on ne va rien vous dire tout de suite : pour éviter de vous spoiler la moindre péripétie, on vous invite à voir d’abord La Grande Vague en streaming, sur le service de vidéo à la demande par abonnement (SVOD) d’Amazon.

Spoiler Anneaux de pouvoir
Source : Amazon Prime Video / Montage Numerama

La chute de Númenor, emportée par les eaux

L’épisode quatre ouvre son propos sur une prophétie qui survient lors d’un rêve de Tar-Míriel, la dirigeante de Númenor. Elle voit déferler une immense vague — ce qui renvoie au nom de l’épisode — sur l’île et sa capitale, Armenelos. Elle se réveille très éprouvée par ce cauchemar. Est-ce le signe que la civilisation númenóréenne est en péril ?

Réponse courte : oui. Réponse longue : nous avons concocté un article dédié sur ce qu’il advient de Númenor dans Le Seigneur des anneaux. Effectivement, l’île finira par être engloutie par les flots, vers la fin du Deuxième Âge (l’époque dans laquelle se déroule la série). Cette destruction, qui rappelle l’Atlantide, est causée par les Dieux, furieux de l’arrogance de Númenor.

Numenor
Ce n’est pas la Grande Vague de Kanagawa. C’est la Grande Vague de Númenor. ;-). // Source : Amazon Prime Video
Tar-Miriel
Sale journée pour Tar-Míriel. // Source : Amazon Prime Video

En résumé, Ar-Pharazôn poussera son peuple à faire voile vers Valinor, le continent sacré (auquel Gandalf faisait allusion dans une scène du Retour du Roi). Ar-Pharazôn, comme les autres Hommes, a reçu le dont de longue vie, octroyant une espérance de vie très longue. Mais, il était jaloux de l’immortalité des Elfes. Les représailles divines seront implacables.

Pour la petite histoire, ce sont aussi les dieux qui ont fait émerger de l’océan l’île de Númenor. C’était initialement pour remercier ces Hommes d’avoir été fidèles aux dieux, au lieu de choisir Morgoth (Melkor) — un choix que tous les Hommes ne feront pas. Le destin de Númenor épouse d’ailleurs presque intégralement le Deuxième âge, qui s’est étalé sur près de 3 500 ans.

Numenor carte
L’île de Númenor, en forme d’étoile. // Source : Amazon Prime Video
Source : Montage Numerama

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.