Pour laisser reposer votre cerveau après une longue semaine de travail, les blockbusters survitaminés sont généralement l’assurance de passer une bonne soirée canapé. Sur Disney+, vous pouvez justement combler votre soif d’action et de suspense avec Antigang : La Relève, Prey, Underwater ou Volte/Face.

On sort d’une longue canicule étouffante, alors, ce weekend, on a envie de décompresser. Les plateformes de SVOD nous servent alors de bon refuge, notamment si on pioche dans le genre de l’action, candidat idéal pour nous garder en haleine pendant plusieurs heures, sans décrocher de notre écran.

Volte/Face // Source : Touchstone Pictures
Volte/Face // Source : Touchstone Pictures

Sur Disney+, vous avez donc le choix entre le duo père/fille de choc d’Antigang : La Relève, la traque sanglante de Prey, la mission de survie sous-marine d’Underwater ou la confrontation de John Travolta et Nicolas Cage dans Volte/Face.

Antigang : La Relève sur Disney+, la comédie d’action à la française

En 2015, le film Antigang tentait de secouer le cinéma français avec ses bastons et son humour largement inspirés des productions anglaises et américaines. 8 ans plus tard, la bande d’Alban Lenoir (AKA), dirigée par le réalisateur Benjamin Rocher (Parallèles), est de retour pour nous servir une nouvelle intrigue. Dans Antigang : La Relève, Niels Cartier a quitté son ancienne brigade de police, connue pour ses méthodes musclées, hors des sentiers battus. Il est désormais veuf, après la mort accidentelle de sa femme dans une intervention qui a mal tourné, et il essaie tant bien que mal d’élever sa fille adolescente, Charlotte, au caractère bien trempé. Mais lorsque les meurtriers de son épouse refont surface, l’ancien membre de l’Antigang va tout faire pour obtenir sa vengeance…

Après les deux volets de Balle perdue et le succès mondial d’AKA, le comédien Alban Lenoir prouve une fois de plus sa capacité à renouveler l’action façon gros bras à la française. Les amateurs des Die Hard et autres Heat ne seront pas surpris devant cette comédie d’action peu subtile, mais étonnamment plutôt entraînante. Et pas de panique si vous n’aviez pas vu le premier volet d’Antigang : cette suite fonctionne très bien seule, en proposant un duo déjà vu mais mignon entre le téméraire Alban Lenoir et la rebelle Cassiopée Mayance (Les Combattantes).

  • À voir si vous avez aimé : Antigang ; Balle perdue ; AKA ; Die Hard ; The Sweeney ; L’Arme fatale ; Heat ; Les Ripoux ; Braqueurs
  • À voir si vous cherchez : comédie ; action ; bastons ; explosions ; suspense ; débrancher son cerveau ; police ; trafics en tout genre ; relation père-fille ; gang criminel ; violence ; film français ; gros bras ; gags ; des policiers pas toujours très malins, à l’image des criminels qu’ils poursuivent ; découvrir le talent de la jeune Cassiopée Mayance ; assister à une baston dans un… Décathlon

Prey sur Disney+, le retour de Predator, version arc et flèches

Saga culte de la fin des années 1980, Predator a connu des variations plus ou moins réussies au fil de ses 4 films (on oublie Alien vs Predator, bien entendu). En 2022, Prey ambitionnait de donner un nouveau souffle à cette créature peu sympathique, sous forme de préquel très réussi. Le récit nous plonge au 18e siècle, au cœur d’une tribu Comanche, alors que la jeune Naru tente de se faire une place de guerrière auprès des siens. Mais très vite, la chasse habituelle aux ours ou aux lions prend une tournure bien plus terrifiante lorsqu’elle se retrouve face à un prédateur extraterrestre aux pouvoirs effrayants…

Prey réussit le tour de force de nous tenir en haleine pendant plus de 1h30, alors même que l’action est bien souvent inexistante. Mais une tension permanente habite le film à chaque seconde, qui nous pousse à rester sur le qui-vive constamment, tant le danger peut surgir de nulle part. Le long-métrage reprend évidemment des aspects clés de ses prédécesseurs (comme le célèbre « If it can bleed, we can kill it »), mais s’inspire également de jeux vidéo comme God of War, pour proposer un univers à la cinématographie vraiment sublime. Très respectueux des peuples natifs qu’il entend représenter, Prey marque profondément la saga Predator, en apportant un nouveau regard, plus féminin et plus actuel, à travers la performance remarquable d’Amber Midthunder (Legion) dans le rôle principal.

  • À voir si vous avez aimé : la saga Predator ; la saga Alien ; Sans un bruit ; Kong : Skull Island
  • À voir si vous cherchez : action ; aventure ; science-fiction ; traque ; combat ; lenteur ; grands paysages ; frissons ; violence ; guerrière ; effrayant ; suspense ; découvrir le tout premier film tourné en partie en langue comanche ; entendre des trappeurs canadiens hurler en français « Tirez ! » face à un Predator bien énervé

Underwater sur Disney+, la plongée sous-marine de Kristen Stewart

Dans les profondeurs sous-marines, personne ne vous entendra crier… Voilà, à peu près, comment l’on pourrait résumer Underwater, sorte de fusion étrange entre la saga Alien et le Abyss de James Cameron (Avatar). Une équipe de scientifiques qui explore le fond des océans se retrouve alors en grande difficulté lorsqu’un séisme détruit leur laboratoire. Mais sous l’eau, ils vont devoir survivre à une menace bien plus dangereuse, tapie dans l’ombre…

Après Charlie’s Angels en 2019, Kristen Stewart démontre à nouveau avec Underwater qu’elle excelle dans des productions qui jouent à fond la carte de l’action. Plutôt mutique dans ce rôle d’exploratrice sous-marine, l’actrice nous rappelle évidemment Sigourney Weaver, période crâne rasé dans Alien 3. Mais ce thriller claustrophobe n’apporte malheureusement rien de bien neuf dans un paysage cinématographique déjà bourré de références en matière de film de survie et de monstres effrayants. On passe tout de même un bon moment devant cette immersion dans les abysses, qui use et abuse des jump scare pour nous tenir en haleine jusqu’au bout. Et ça fonctionne plutôt bien, donc que demander de plus ?

  • À voir si vous avez aimé : Abyss ; Calls ; la saga Alien ; Le Chant du Loup ; Life : Origine inconnue ; Cloverfield ; The Host ; Abysses
  • À voir si vous cherchez : horreur ; survie ; science-fiction ; action ; frissons ; explosions ; suspense ; profondeurs maritimes ; monstre ; jump scare ; explosions sous-marines ; équipe de scientifiques ; Kristen Stewart, toujours aussi badass

Volte/Face sur Disney+, la course-poursuite iconique de John Travolta et Nicolas Cage

C’est un fait : Volte/Face reste, encore aujourd’hui, l’un des films d’action les plus efficaces des années 1990 et un monument du genre. Avec ce thriller policier, le réalisateur John Woo (Mission Impossible 2) nous a tout simplement offert la confrontation dont on avait besoin sans le savoir : celle entre John Travolta et Nicolas Cage. Le premier est Sean Archer, un agent du FBI obsédé par le second, Castor Troy, un dangereux terroriste. Pour l’empêcher de commettre un attentat à la bombe, il décide de… se greffer son visage et de prendre son apparence. Problème : le criminel prend à son tour les traits du policier…

Avec son scénario improbable, ses scènes d’action explosives et surtout, la présence de Nicolas Cage et John Travolta, dont les performances incroyables sont régulièrement transformées en mèmes, Volte/Face est un pur moment d’action et de grand n’importe quoi contrôlé. Les deux acteurs sont au sommet de leur art, échangeant leurs identités et leurs mimiques de comédiens avec une facilité déconcertante. Un jeu du chat et de la souris jouissif, dont une suite semble être dans les cartons à Hollywood depuis plusieurs années.

  • À voir si vous avez aimé : Mission Impossible 2 ; Broken Arrow ; The Dark Knight ; Piège de Cristal ; Mr Robot ; John Wick
  • À voir si vous cherchez : policier ; action ; thriller ; baston ; explosions ; changements d’identité ; suspense ; comédie ; cascades à la pelle ; cérébral ; agent du FBI ; violence ; criminels ; années 1990 ; rester bouche bée devant le duo juste démentiel formé par Nicolas Cage et John Travolta ; alimenter votre banque de GIF avec toutes les expressions possibles et imaginables de Nicolas Cage

Source : Montage Numerama

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.