Elles sont nommées néobanques, commencent à se multiplier sur le territoire français et s'adressent à la génération née avec un smartphone dans la poche. Si vous souhaitez sauter le pas, ce comparatif devrait vous aider à y voir plus clair : il regroupe et détaille les offres, avec, dans la mesure du possible, un retour d'expérience.

Guide mis à jour le 2 novembre 2017.

Les banques en ligne ne sont pas une nouveauté. HSBC, Boursorama et bien d’autres ont déjà fait le pari de la dématérialisation du compte bancaire il y a plusieurs années. Pas ou peu de banques physiques, une gestion autonome des comptes et des services disponibles en ligne : tout cela est déjà entré dans la routine de centaines de milliers de français.

Les banques mobiles ou néobanques qui fleurissent ces dernières années poussent la logique de dématérialisation un cran plus loin. En effet, le postulat de départ est que le smartphone est devenu, aujourd’hui, le centre de notre vie numérique et qu’il conquiert de plus en plus de terrains physiques, que ce soit avec la domotique ou les nombreuses applications de services qui déclenchent des choses bien réelles (VTC, repas, bouquet de fleurs…). Bref, il n’y a aucune raison que la banque ne puisse pas être, elle aussi, dans votre poche.

Il n’y a aucune raison que la banque ne puisse pas être, elle aussi, dans votre poche

Cela implique donc plusieurs choses pour ces néobanques. L’inscription pour ouvrir un compte doit pouvoir se faire entièrement depuis un smartphone ; les transactions doivent être instantanées pour coller avec les pratiques de l’époque ; la gratuité des services doit être une règle avec des exceptions ; les opérations courantes doivent pouvoir se faire depuis le smartphone (changer le code, déclarer une perte, commander une carte…) ; l’application doit être parfaite et sécurisée, vu qu’elle est la seule vitrine de l’entreprise. Enfin, bien souvent, la seule option proposée par ces banques est un compte courant.

À ces services de base s’ajoutent des petits avantages : carte gratuite, assurance à l’étranger, Apple Pay, gestion des dépenses… ils permettent aux offres de se différencier.

Maintenant que l’on sait de quoi on parle, passons au détail.

N26

La néobanque allemande qui s’est émancipée de Wirecard est la plus complète aujourd’hui et celle dont la grille de tarifs est la plus simple à saisir. Il n’y a pas vraiment de mauvaise surprise : vous téléchargez l’app, vous vous inscrivez directement dessus depuis votre smartphone et votre carte vous est envoyée dans les plus brefs délais.

L’application est sommaire mais fonctionnelle : vous pouvez faire des transferts instantanés, surveiller vos dépenses, demander de l’argent à d’autres utilisateurs de N26 ou encore, changer votre code PIN. Son accès peut se déverrouiller via TouchID sur iPhone et elle fait partie des rares banques disponibles en France à être compatible Apple Pay : vous pouvez donc payer sur un terminal en mettant votre smartphone dessus.

La carte avait tendance à être beaucoup refusée au lancement du service mais ce problème n’en est plus un aujourd’hui : cela fait longtemps que nous n’avons pas eu de problème à faire un paiement dans une boutique, un supermarché ou un restaurant avec. L’offre Premium nommée « Black » vous donne un accès à une carte qui vous fait passer pour quelqu’un d’important et des services d’assurance à l’international.

Autrement, les conditions d’utilisation du compte gratuit ne sont pas démesurées : il vous faudra faire 9 paiements tous les 3 mois avec votre carte, rien du tout si vous avez moins de 26 ans. Il est intéressant de noter qu’il n’y a aucuns frais de conversion des devises si vous payez ou faites un virement dans une devise étrangère.

N26 N26 Black
Tarif Gratuit 5,9 €/mois
Application complète Oui Oui
Transferts instantanés Oui Oui
Transferts en devises étrangères Oui Oui
Assurance Oui
Carte bancaire MasterCard MasterCard Black
Paiements sans commission sur le change Oui Oui
Conditions d’utilisation 9 transactions par trimestre Aucune
Conditions d’utilisation – 26 ans Aucune Aucune
Retraits cash gratuits 5 (puis 2 €) 5 (puis 2 €)
Commission retrait devise étrangère 1,7 % Gratuit
Bonus Apple Pay Apple Pay

Grille des tarifs complèteInscription

Télécharger sur iOS / Android.

Orange Bank

Orange Bank est loin d’être une startup, mais son lancement a accusé un certain retard. La banque, annoncée pour l’été 2017, a été repoussée une première fois pour septembre 2017, puis pour le 2 novembre 2017. Elle est enfin sortie à la dernière date indiquée et se présente, à vrai dire, comme un hybride entre une banque traditionnelle et une banque mobile.

De la banque française à l’ancienne, elle offre une possibilité de découvert, des tarifs élevés sur les opérations inhabituelles et dans des devises étrangères et une obligation d’utiliser la carte plusieurs fois par mois pour conserver la gratuité. D’une banque mobile, elle prend la gestion totale du compte sur un smartphone depuis l’inscription jusqu’aux opérations quotidiennes, l’envoi d’un virement rapide par SMS ou encore, l’actualisation instantanée du solde.

Nous mettrons à jour ce guide quand nous aurons réellement utilisé la carte pour vous donner un retour d’expérience complet. Cela dit, au vu des tarifs, on peut déjà affirmer qu’elle ne s’adresse pas à celles et ceux qui cherchent une carte pour des paiements internationaux dans des devises étrangères ou une banque secondaire. Il s’agit plus d’une banque classique avec des tarifs avantageux pour les opérations quotidiennes.

Orange Bank
Tarif Gratuit
Application complète Oui
Transferts instantanés Par SMS
Transferts en devises étrangères Oui, 2 % du montant
Assurance Oui
Carte bancaire Visa
Commission retrait devise étrangère 2 % du montant
Conditions d’utilisation 3 opérations par mois ou 5 €
Opération par un opérateur 5 €
Retraits cash gratuits Gratuits en zone euro
Découvert 8 % sur plafond, puis 16 %
Bonus Apple Pay, Livret (1 %), RIB français

Grille des tarifs complèteInscription

Télécharger sur iOS / Android

Revolut

Revolut est le pendant anglais de N26. La banque anglaise a mis le paquet sur la conversion et l’envoi de devise en temps réel, ce qui lui permet de proposer des paiements et des virements internationaux sans frais. Vous pouvez par exemple envoyer instantanément des euros à un ami aux États-Unis qui va payer dans une boutique avec sa carte Revolut en dollars.

L’offre Revolut Premium est complète avec une MasterCard personnalisée, un service client disponible 24h/24 et un plafond de retrait en cash plus élevé.

À l’usage, Revolut est une application extrêmement complète et bien fichue, proposant un suivi des dépenses, des transferts et des demandes de remboursement en temps réel. La banque ne prend pas de commission sur le taux de change et s’appuie sur le taux interbanque de référence.

La banque a fait beaucoup parler d’elle récemment lors de trois annonces plutôt intéressantes. La première, c’était l’ouverture de son capital à ses utilisateurs : pour assurer son développement, elle a laissé une partie de ses utilisateurs investir dans l’entreprise. Succès : elle a récolté 5,3 millions de dollars. La deuxième, c’est l’étude de l’ajout des cryptomonnaies dans l’application. Bitcoin, Litecoin et Ethereum seront concernés.

La troisième est plus récente et plus pratique au quotidien : Revolut lance une assurance internationale pour votre smartphone à 1 € par semaine, soit 45 € par an. La couverture est mondiale, concerne les accidents, l’eau et les dommages opérationnels et elle est intégrée à l’application Revolut. L’entreprise estime qu’elle permettra une prise en charge des smartphones cassés en moins de 48 heures.

Standard Premium
Tarif Gratuit 7,8 €/mois
Application complète Oui Oui
Transferts instantanés Oui Oui
Transferts en devises étrangères 26 devises 26 devises
Assurance Oui
Carte bancaire MasterCard MasterCard Personnalisée
Taux de change interbanque Oui Oui
Service client 24/7 Non Oui
Avantage étudiant Aucun Gratuité
Retraits cash gratuits 200 € 400 €
Assurance smartphone 1 €/semaine 1 €/semaine

Grille des tarifs complète — Inscription

Télécharger sur iOS / Android.

Morning

Les Toulousains de Morning ont connu un démarrage difficile. La startup a en effet accumulé les erreurs de jeunesse et les comptes de ses 75 000 premiers clients ont été gelés, rendant l’argent inaccessible pendant un mois. Après ces déboires, le groupe E.Leclerc, via la banque Edel, a repris les activités de Morning et a relancé l’offre sur de nouvelles bases… probablement plus saines, mais pas plus simples.

En effet, Morning est une néo-banque au sens strict : l’ouverture du compte se fait entièrement sur votre smartphone et vous avez alors accès à des fonctionnalités de dépôt, de retrait et de virement d’argent. Cela dit, le compte gratuit n’a pas de carte associée : il s’agit grosso modo d’un compte permettant de faire des « cagnottes ». Vous approvisionnez votre compte et vous remboursez vos amis ou mettez de l’argent dans des pots communs, le tout gratuitement. L’application est extrêmement bien fichue et très efficace, ce qui ne gâche rien au plaisir.

La première option qui se rapproche d’un N26 est Morning Pay. La grille de tarifs va vous donner une crise d’urticaires si vous êtes allergiques aux formats des banques traditionnels, mais elle a le mérite d’être précise. On trouve différents taux pour les opérations et si la plupart des services sont gratuits, on sent bien que Morning a hérité des travers des banques traditionnels : un paiement dans une autre devise que l’euro entraînera une commission de 2 %. Les retraits gratuits de cash sont également limités à 2 par mois, ce qui peut être léger.

Morning Welcome, censée attirer les clients étrangers et permettre plus de flexibilité à l’international, est une offre qui est encore annoncée comme « Disponible en septembre » sur le site officiel. Fin octobre 2017, la page n’a pas bougé, ne présageant rien de bon.

L’offre véritablement intéressante de Morning est donc peut-être la dernière qui s’adresse aux parents ayant des ados qui commencent tout juste à gérer leur argent. Morning Jump est en effet un compte géré par des adultes à destination des enfants. Les parents pourront donc bloquer ou débloquer un plafond, faire des virements ou contrôler la possibilité de payer en ligne.

Morning Morning Pay Morning Jump Morning Welcome
Tarif Gratuit 2 €/mois 1,50 €/mois 3 €/mois
Application complète Oui Oui Oui Oui
Transferts d’argent Oui Oui Oui Oui
Cagnottes / remboursement Oui Oui Oui Oui
Assurance Oui
Carte bancaire Non Oui Oui Oui
Contrôle parental des cartes Non Non Oui Non
Transferts internationaux Non Non Non Oui
Suivi en temps réel Non Oui Oui Oui
Retraits cash gratuits 2 (puis 1 €)  2 (puis 1 €)  ?
Retraits cash hors zone Euro 2 %  2 %  ?
Paiement devise étrangère 2 % 2 %  ?

Grille des tarifs complèteInscription

Télécharger sur iOS / Android.

Verdict

Si nous avions un conseil final à vous donner, ce serait de vous orienter vers N26 ou Revolut selon votre situation et vos besoins. Morning manque d’ambition et de clarté aujourd’hui, sans l’offre Welcome. De son côté, Orange Bank est une alternative à considérer pour les clients qui ne verraient pas l’intérêt des paiements internationaux et qui souhaiteraient avoir quelques avantages d’une banque traditionnelle (avec les inconvénients qui vont avec).

Face à cette montée en puissance, des banques traditionnelles tentent aussi de sortir des produits bancaires plus ou moins similaires et plus ou moins réussis — on pense par exemple à Soon d’Axa qui est devenu un compte Axa classique après une période d’indépendance. Nous ne les avons pas tous testés : n’hésitez pas à nous faire part de vos expériences, bonnes ou mauvaises, dans les commentaires.

Partager sur les réseaux sociaux