La spéculation et l’argent investis sur les crypto-monnaies attirent de nombreux escrocs. Plusieurs solutions existent pour sécuriser ses devises rapidement.

Les crypto-monnaies reposent sur la technologie de blockchain et par conséquent, ont pour réputation d’être des devises sécurisées. Paradoxalement, pas une semaine ne passe sans que les médias parlent d’un vol, parfois astronomique, de monnaies virtuelles. Ces casses ont le plus souvent lieu lors des transferts ou tout simplement en piégeant les propriétaires.

Si, comme la majorité des détenteurs de crypto, vous utilisez un service en ligne d’échange, alors, au niveau du protocole, vous n’êtes pas vraiment en possession de vos pièces. La plateforme détient vos fonds et les clés pour les transférer. Lorsque vous décidez de retirer la monnaie, vous demandez à la bourse de signer une transaction en votre nom.

Néanmoins, tous ces services sont en ligne et supposent qu’à un moment, une personne tierce peut perturber le transfert. Il est possible de transférer vos crypto-monnaies sur votre disque dur ou des clés USB destinées spécialement à cet usage. La dernière solution en termes de sécurité reste encore la feuille de papier, mais attention à ne pas la déchirer. Tour d’horizon des méthodes simples pour protéger ses crypto-monnaies.

Le portefeuille chaud (hot wallet)

Le moyen le plus accessible est de télécharger une application sur le smartphone. Généralement, les services proposés sont très faciles d’utilisation et adaptés à un usage quotidien. Ils permettent par exemple de scanner une adresse sous forme de QR code pour rendre le transfert plus rapide. Les applications proposées sont souvent gratuites et celles qui se spécialisent dans la sécurité proposent des forfaits abordables.

Les entreprises derrière ces applications utilisent des combinaisons de stockages, sur des serveurs en ligne et hors ligne pour protéger les portefeuilles des utilisateurs. Généralement, les nouveaux ténors de la crypto sont aussi ceux qui proposent les solutions les plus sécurisées.

Néanmoins, il faut être conscient que les portefeuilles et les clés sur une application sont connectés à Internet et donc plus vulnérables à des attaques. Ce n’est pas recommandé pour les sommes conséquentes.

Quelques applications recommandées : Coinbase, Binance, Zen Go, Trust Wallet, Exodus, Ku Coin, MetaMask.

Le portefeuille froid (cold wallet)

Un cold wallet est un portefeuille physique, entièrement hors ligne, pour stocker les devises. Dans la majorité des cas, il s’agit d’une clé USB. Contrairement aux applications sécurisées, ces outils ne sont pas connectés et donc moins susceptibles d’être attaqués. Les devises peuvent rester au chaud sur la clé pendant que c’est la panique sur une plateforme. Par ailleurs, certaines entreprises proposent un portefeuille crypté pour offrir encore plus de sécurité. C’est la solution la plus recommandée, lorsque les valeurs détenues sont très élevées.

olieman-eth-VLZ6YOEIN-w-unsplash
Ledger et Trezor, les deux leaders du marché. // Source : Unsplash

Le Cold Wallet exige une signature à chaque transaction afin de certifier que c’est bien le propriétaire des monnaies qui en est à l’origine. Les échanges demandent donc un peu plus de temps que sur les apps. Comptez autour d’une centaine d’euros pour une clé.

En revanche, si vous perdez votre appareil, vous ne récupérerez jamais vos fonds. Vous risquez toujours de vous faire voler vos informations d’identification, vous devez donc vous assurer que vous prenez les précautions appropriées pour ne pas vous la faire voler.

Quelques marques recommandées : Ledger, Trezor, Coolwallet.

Le portefeuille papier (paper wallet)

Le monde de la crypto offre des manières, encore inimaginables il y a quelques années, de stocker de l’argent. On peut en effet imprimer une adresse pour stocker ses devises. Le QR Code dessiné sur la feuille permet de recevoir les transactions. Ce portefeuille est évidemment considéré comme extrêmement sûr, car il n’est pas connecté à Internet.

Bitcoin_paper_wallet_generated_at_bitaddress
Un paper wallet peut se présenter sous cette forme. // Source : Wikimedia Commons

Pour fabriquer le fameux portefeuille, il faut se rendre sur un site qui crée une clé générée aléatoirement. Les plus connus sont bitcoinpaperwallet.com ou bitaddress.org. Il faut ensuite cliquer sur l’onglet « Generate New Address » ou « Generate Key & Print Paper Wallets » pour créer une nouvelle adresse.

Pour transférer de nouveau ses crypto, il faut obligatoirement passer par une application, et donc potentiellement prendre un risque.