On ne pourra jouer à des vieux jeux tout de suite sur la future console de Nintendo.

Il semblerait que l’on discute plus des fonctionnalités absentes de la Nintendo Switch que de ses réelles qualités intrinsèques, de la même manière qu’on entend toujours parler des trains en retard, mais jamais de ceux à l’heure. Quoiqu’il en soit, la future console de Nintendo recevra une mise à jour du firmware à son lancement et elle sera essentielle pour profiter des services en ligne. Enfin des services en ligne qui seront présents d’abord car certains arriveront plus tard, sans plus de précision pour le moment quant au calendrier exact.

Du social mais pas de rétro

La mise à jour, qui pourra s’effectuer en arrière plan pour jouer à Zelda durant le téléchargement, sera indispensable pour se rendre sur l’eShop et s’offrir des jeux dématérialisés, sous couvert d’avoir assez de place sur une console ne revendiquant que 25,9 Go d’espace libre sans carte mémoire additionnelle. Elle offre par ailleurs la possibilité – gratuite dans un premier temps – de jouer en ligne ou encore de partager ses captures d’écran sur les réseaux sociaux, réalisées en appuyant simplement sur un bouton dédié à cet tâche.

En revanche, les amateurs de rétro seront déçus d’apprendre que la Console Virtuelle, permettant de jouer à des titres anciens, ne sera pas disponible le 3 mars sur Nintendo Switch. Des informations à son sujet seront partagées plus tard, sachant que la Wii U avait également dû attendre pour cette fonctionnalité. Elle devrait néanmoins être lancée au moment où le jeu en ligne deviendra payant, l’abonnement comprenant l’opportunité de jouer chaque mois à un oldie.

Partager sur les réseaux sociaux