Depuis plus d’un an, l’ordinateur portable est quasiment devenu une extension de notre personne. Entre le chill sur Netflix, le gaming sauvage et les réunions en visio qui n’en finissent plus, s’équiper d’un bon PC ou Mac n’a jamais été si important. C’est pourquoi nous vous proposons un guide complet pour que vous puissiez trouver l’ordinateur de vos rêves.

Le guide d’achat ordinateurs portables en résumé :

Télétravail oblige, la demande en PC portables a fait un bond en 2021. Les ventes mondiales ont grimpé de plus de 50 % au premier trimestre. Un chiffre d’autant plus impressionnant que 2020 avait été une année complexe pour le monde de l’informatique.

D’un côté, le marché a dû faire face à des contraintes logistiques inédites liées à la crise sanitaire ; de l’autre, la pénurie de composants a durement éprouvé l’industrie. Cela n’a malgré tout pas empêché les constructeurs de répondre à la demande, et de lancer nombre de nouveaux modèles intéressants.

Avertissement : En ce milieu d’année 2021, la pénurie a fait gonfler les prix de certaines machines. Les ordinateurs gamers sont particulièrement touchés en raison de la course aux cryptomonnaies qui rend la disponibilité de cartes graphiques hasardeuse. Le moment n’est pas idéal pour acheter ce genre d’appareils au meilleur prix, il faut le garder en tête.

Les ordinateurs portables de référence (PC/Mac)

Apple MacBook Pro M1 : l’incontournable

Le MacBook Pro M1 // Source : Louise Audry pour Numerama

En 2020, Apple a changé son fusil d’épaule et a abandonné les processeurs Intel au profit de ses puces maison, les M1. Et la firme américaine a bien fait puisqu’elle a lancé deux modèles de MacBook dont le MacBook Pro avec écran 13 pouces, dont les performances ont été saluées par la presse. L’autonomie est excellente (une vingtaine d’heures) et le confort d’utilisation, au rendez-vous. Il semble même que les applications non natives, converties par l’ordinateur (Intel utilisait le jeu d’instruction x86, Apple table sur ARM), tournent de manière plus qu’efficace.

Le dernier-né d’Apple tourne donc grâce à une puce M1 8 cœurs, une carte graphique 8 cœurs et le neural engine 16 cœurs. Côté mémoire, le MacBook Pro 13 pouces propose 8 Go (configurable avec 16 Go) et, au choix 256, 512 Go, 1 ou 2 To de mémoire de stockage. A noter en revanche que la connectique est limitée puisque ce produit ne bénéficie que de deux ports Thunderbolt ainsi que d’une prise jack pour le casque. Côté clavier, bonne surprise, la firme de Cupertino confirme son choix de laisser le clavier papillon de côté au profit du Magic Keyboard, bien plus agréable.

Que ce soit pour du traitement d’image, de la vidéo, de la simple bureautique, et même un peu de jeu, les MacBook Pro M1 de 2020 (à 1 305 €) offrent des performances excellentes et devraient durer longtemps.

Dell XPS 13 : le polyvalent

Si vous ne souhaitez pas investir dans un ordinateur Apple, et que vous voulez un produit très nomade, le Dell XPS 13 9310 est un choix intéressant. La version 2021 est particulièrement performante avec une configuration aménageable.

Pour un prix de 1 349 euros, le PC de Dell offre un processeur Intel Core i5 de 11e génération accompagné de 8 Go de mémoire et 512 Go de stockage. Mais c’est surtout grâce à son écran bord à bord que le XPS se démarque : il propose un écran de 13 pouces dans un design hyper compact.

Pour le reste, l’ordinateur est équipé de Windows 10, il propose deux ports Thunderbolt 4, une prise casque et un emplacement pour carte microSD, ultraportable oblige. Grâce à sa fiche technique solide, ses finitions élégantes et son écran époustouflant, le Dell XPS 13 (à 1 079 €) s’impose comme le PC Windows de référence.

Un ordinateur portable pour jouer (PC)

Asus ROG Zephyrus G15 : la démesure

L’Asus ROG Zephyrus G15 2021 illustre à merveille l’adage « une main de fer dans un gant de velours ». Le design est élégant, les finitions soignées et il offre un ensemble de composants des plus efficaces : un processeur AMD Ryzen 9 5900HS cadencé à 3,1 GHz couplé à une carte graphique NVIDIA GeForce RTX 3080.

L’appareil est animé par 16 Go de RAM et se repose sur 1 To de stockage en SSD. Côté écran, on peut compter sur une bonne dalle IPS QHD (2560 x 1440) de 15,6 pouces, avec un taux de rafraîchissement de 165 Hz. Enfin, le laptop tourne sous Windows 10.

Après avoir rêvé sur la fiche technique, il faut par contre digérer le prix de 2 899 euros qui réservera cet appareil aux plus fortunés qui ne veulent faire aucune concession.

Asus TUF Gaming A15 : le rapport performance/prix

Si le Zephyrus ne vous convient pas, Asus offre une alternative intéressante avec le TUF Gaming A15. Fort d’une belle dalle IPS de 15,6 pouces, très correctement calibrée par défaut, l’écran bénéficie d’un taux de rafraîchissement de 144 Hz. Cet ordinateur gamer est également séduisant sur ses composants puisqu’il tourne sous un processeur AMD RYZEN 7 5800H. Au CPU, Asus a couplé une carte graphique Nvidia GeForce RTX 3070. L’ordinateur embarque 16 Go de RAM et 512 Go de stockage.

Le TUF Gaming A15 (à 1 699 €) est également équipé du WiFi 6, du Bluetooth 5.2 et la bête tourne sous Windows 10. Côté connectique, on compte une prise jack, un port HDMI 2.0, un port USB-C deux ports USB-A et un port Ethernet Gigabit RJ45. Un bon rapport qualité/prix en somme, car l’efficacité est au rendez-vous ainsi que l’endurance et le confort d’utilisation.

Les ordinateurs portables les plus endurants (PC/Mac)

Apple MacBook Air M1 : le plus endurant

Nous l’avions déjà constaté avec les MacBook Pro : les modèles de MacBook équipés de processeurs M1 offrent des performances impressionnantes, et c’est particulièrement vrai en ce qui concerne l’autonomie. Le MacBook Pro n’est cependant pas le seul marathonien de la firme à la pomme, c’est aussi le cas du MacBook Air, qui a l’avantage d’être un peu moins onéreux. Non seulement son autonomie est impressionnante (18h heures théoriques en utilisation modérée, ce que nous pouvons confirmer), mais il propose différentes configurations qui n’ont rien à envier à son grand frère.

Vous aurez ainsi le choix entre le couple CPU M1 (avec ses 8 cœurs), et un GPU 7 ou 8 cœurs. Si vous envisagez d’acheter cet ordinateur pour de la bureautique simple, un 7 cœurs devrait suffire, mais si vous souhaitez faire du montage photo ou vidéo au quotidien, la carte graphique la plus puissante est recommandée. Niveau mémoire vive, il est possible de choisir entre 8 et 16 Go de RAM.

Côté mémoire de stockage, toutes les configurations permettent d’opter au choix pour un SSD de 512 Go, 1 ou 2 To. Les 256 Go de mémoire ne sont disponibles que si vous optez pour un couple CPU/ GPU 7 cœurs. Le MacBook Air M1 (à 1 065 €) est par ailleurs équipé de deux ports Thunderbolt et d’une prise jack, du WiFi 6, du Bluetooth 5 et cerise sur le gâteau, d’un capteur Touch ID.

Razer Book 13 : le plus vite chargé

Si vous n’êtes pas intéressés par les Mac d’Apple, Razer a lancé l’année dernière son premier portable grand public, le Razer Book 13 (1 900 €). Le modèle vient ainsi se placer en concurrence directe avec Dell ou Apple. Razer propose ici un ordinateur performant avec une belle dalle IPS tactile de 13,4 pouces et un taux de rafraîchissement de 60 Hz.

Pour les meilleures performances, la rédaction vous conseille de choisir l’un des deux modèles équipés d’un processeur Intel i7-1165G7. Côté carte graphique, c’est une Intel Iris Xe Graphics qui équipe les ultraportables. Dans le ventre de la bête, on tablera sur 16 Go de RAM et un SSD de 256 Go. On déplore d’ailleurs que la mémoire de stockage soit nativement si limitée (un petit 512 sur le modèle le plus haut de gamme n’aurait pas été de refus). On salue en revanche l’autonomie de la machine qui atteint une douzaine d’heures. La batterie se recharge qui plus est en 90 minutes grâce à un chargeur 65W. Un atout non négligeable pour les utilisateurs nomades.

Ordinateur portable petit budget (PC/Chromebook)

Acer Swift 3 : le meilleur rapport qualité/prix

Un très bon rapport qualité/prix, c’est ce qui définit probablement le mieux le Acer Swift 3. À l’écran IPS de 14 pouces aux performances très correctes, s’ajoute une configuration honnête pour son prix. L’ordinateur d’Acer est en effet équipé d’un processeur AMD Ryzen 5 4500U couplé à une carte graphique AMD Radeon HD.

On peut également compter sur 8 Go de RAM et un bon disque SSD de 256 Go, le tout encapsulé dans un alliage magnésium aluminium, pour un poids de 1,19 kg. Côté autonomie, rien à redire puisque l’ordinateur peut tenir jusqu’à 11 heures théoriques avant de nécessiter une recharge. Il vient enfin équipé de Windows 10. En somme un produit plutôt complet sous la barre des 700 euros.

Acer Chromebook C433 : le plus connecté

Sous la barre des 600 euros, une autre option à ne pas négliger est le Acer Chromebook C433 qui propose une fiche technique des plus intéressantes à ce niveau de prix. Il est équipé d’un écran IPS de 14 pouces, d’ un processeur Intel Core m3-8100Y et d’ une carte graphique HD Graphics 505. Livré avec 8 Go de RAM et un SSD de 128 Go, il promet une autonomie de dix heures.

Le seul point qui pourrait en freiner certaines et certains est le fait qu’il tourne sous Chrome OS. Au-delà de ce détail, le Acer Chromebook C514 remplira sa mission d’ordinateur tant que vous en gardez un usage quotidien assez classique. Un excellent rapport qualité/prix pour ceux que Chrome OS n’effraie pas.

Les critères à prendre en compte dans le choix de son ordinateur portable

Quid de la compatibilité avec Windows 11 ?

Vous souhaitez pouvoir mettre à jour votre PC vers Windows 11 ? Il faudra le choisir attentivement. Si ce n’est pas directement marqué sur la fiche produit de l’appareil, il faudra vérifier que le processeur est bien inscrit sur la liste établie par Microsoft pour Intel, AMD et Qualcomm. Rappelons cependant que Windows 10 sera encore maintenu à jour par Microsoft jusqu’en 2025.

Comment bien choisir son processeur ?

Le processeur est le cœur de la machine et son chef d’orchestre. Choisissez le puissant si vous voulez l’utiliser pour travailler ou jouer. Les processeurs Intel de dernière génération, ou encore les AMD répondront bien à ce type de besoins. Si ces derniers étaient encore à la traîne il y a quelque temps, ils sont en effet désormais très performants et sont plus économes en énergie que leurs concurrents directs.

Quelle carte graphique choisir ?

La carte graphique ensuite. Choisissez là soigneusement si vous êtes professionnel de l’image ou si vous investissez dans un ordinateur gaming. C’est elle qui gère l’affichage, il est donc important de ne pas négliger le choix de ce composant. Les plus performantes du marché sont indéniablement les NVIDIA GeForce RTX qui sont proposées sur les PC gaming haut de gamme. Pour les métiers de l’image et de la vidéo, si vous n’optez pas pour les cartes graphiques d’un ordinateur Apple, une GeForce GTX devrait faire l’affaire.

Comment choisir la bonne quantité de stockage ?

Le stockage est également l’un des nerfs de la guerre. Il faut déterminer vos besoins pour choisir le SSD présent nativement sur la machine (si vous collectionnez les logiciels et les fichiers, tablez tout de suite sur un grand SSD), mais également prendre en compte les possibilités d’ajout de barrettes de mémoire.

Est-ce que j’ai besoin d’un port en particulier ?

On ne pense pas toujours assez à ce point, mais il fait souvent la différence : la variété des connectiques proposées par le fabricant. Si vous ne souhaitez pas investir dans un hub (comme devront le faire les utilisateurs Mac), soyez attentifs aux différents ports présents sur votre machine, en fonction de votre utilisation. Aurez-vous besoin essentiellement d’un port USB ou également d’un HDMI pour relier votre machine à un plus grand écran ? Utiliserez-vous votre ordinateur uniquement en Wi-Fi ou un port Ethernet est-il indispensable à votre utilisation lorsque votre portable restera à la maison ? Toutes ces questions doivent être mûrement réfléchies avant tout achat.

La puce Apple M1 est-elle compatible avec mes logiciels ?

Les tout derniers ordinateurs portables d’Apple sont équipés d’un nouveau type de processeurs : le Apple M1. Inspiré des puces présentes au sein de nos téléphones portables, ce composant propulse les Mac et MacBook dans l’air de l’architecture ARM. Cette rupture avec l’architecture Intel, qui était jusqu’ici utilisé par tous les ordinateurs ou presque, nécessite quelques ajustements niveau code. Fort heureusement, Apple a fourni un outil de compatibilité qui permettra à tous vos logiciels de tourner sans problème.

Certains liens sont affiliés. On vous explique tout ici.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo