C'est le jour de Windows 11. Microsoft a fixé la date depuis longtemps, c'est ce mardi 5 octobre 2021 que le nouveau système d'exploitation commence officiellement sa vie. Voici tout ce que vous devez savoir sur le sujet.

Windows 11 est là. Le remplaçant de Windows 10 va commencer aujourd’hui sa vie sur des millions d’ordinateurs dans le monde, après une gestation compliquée.

Officialisé en juin 2021, Windows 11 a rapidement créé la polémique en raison de sa configuration minimale requise très exigeante, qui risque d’empêcher la mise à jour de beaucoup de PC. Depuis, Microsoft a allégé un peu les contraintes, sans pour autant rendre sa politique très claire.

Pour tenter de simplifier les choses, nous avons réuni ici toutes les informations sur Windows 11.

Quand est sorti Windows 11 ?

Windows 11 a officiellement commencé son existence le 5 octobre 2021. La mise à jour est gratuite et automatique pour les propriétaires de machine (éligible) sous Windows 10.

La mise à jour mettra plusieurs mois à arriver sur toutes les machines éligibles. Un déploiement logiciel d’une telle ampleur se fait souvent par vagues, afin d’identifier d’éventuels problèmes. Dans le cas de Windows 11, le déploiement s’étalera jusqu’à la mi-2022. Soyez donc patient.

Quelles sont les grandes nouveautés de Windows 11 ?

Pour la nouvelle version majeure de son système d’exploitation, Microsoft a fait un grand ménage. Windows 11 offre de nombreuses options de personnalisation et adopte un design repensé par rapport aux versions précédentes du système. C’est la fin des tuiles dynamiques héritées de Windows 8, l’esthétique ayant évolué vers quelque chose de plus simple et minimaliste. Cela se remarque notamment dans le mythique menu « Démarrer » qui est bien plus allégé dans Windows 11. Ce dernier a également migré au milieu de la barre des tâches, mais il est possible de le remettre à gauche pour retrouver ses habitudes.

Le nouveau langage esthétique de Windows 11 avec le menu Démarrer au milieu // Source : Microsoft

Il y a bien évidemment d’autres changements plus profonds, comme la possibilité de créer des espaces de travail avec un emplacement prédéfini pour certaines fenêtres. Le système met aussi beaucoup l’accent sur le cloud gaming. Windows 11 sera aussi capable de faire tourner des applications Android (grâce à l’Amazon App Store), mais la fonctionnalité n’arrivera pas avant 2022.

Enfin, le Microsoft Store pourra désormais abriter toutes vos applications préférées, vous évitant d’aller chercher des .exe partout sur le web. Une barre de widgets est également intégrée au système. Nous avons fait le tour des fonctionnalités les plus marquantes du système, dans un article dédié.

Comment savoir si mon ordinateur est compatible avec Windows 11 ?

Microsoft a mis à disposition un outil pour vérifier la compatibilité de votre ordinateur avec Windows 11. Nommée PC Health Check, cette application va analyser votre système pour vérifier si votre configuration actuelle vous permet de faire tourner Windows 11. Si ce n’est pas le cas, l’app vous dire pourquoi.

Lors de l’annonce du système, Microsoft a dévoilé une liste d’exigences techniques assez musclée pour profiter de Windows 11. Après un Windows 10 qui s’installait confortablement sur la plupart des machines du marché, ce changement de cap a créé la polémique, les critères d’éligibilité paraissant quelque peu arbitraires.

Question fiche technique, la configuration minimale réclamée par Microsoft est la suivante :

  • Un processeur présent sur les listes établies par Microsoft (AMD, Intel ou Qualcomm).
  • Une puce TPM 2.0
  • 4 Go de RAM
  • 64 Go de stockage
  • Support de l’UEFI
  • Écran 9 pouces 1280 x 720 px
  • Carte graphique compatible DirectX 12

Mon prochain PC sera-t-il compatible Windows 11 ?

Si vous achetez un ordinateur neuf en cette fin d’année 2021, il est quasiment certain que ce dernier sera compatible avec Windows 11 (s’il n’est pas déjà livré avec). Microsoft a travaillé avec les différents fabricants de PC pour mettre sur le marché des machines capables de faire tourner Windows 11. La plupart des PC neufs d’aujourd’hui ont une fiche technique suffisante pour effectuer la mise à jour.

Si vous avez un doute concernant le modèle à acheter, vous pouvez aller jeter un œil à notre guide des meilleurs ordinateurs portables. Si vous souhaitez acheter du reconditionné, vérifiez avant l’achat que le modèle que vous visez est bel et bien compatible avec Windows 11.

Comment mettre mon ordinateur à jour vers Windows 11 ?

Si votre ordinateur est compatible avec Windows 11, la mise à jour devrait vous être proposée automatiquement. La migration ne vous sera pas forcément proposée dès le premier jour, mais l’outil de mise à jour Windows Update s’occupera de tout sans que vous ayez à vous poser trop de questions.

Windows 10 May 2019 Update
Vous pouvez vérifier la présence d’une mise à jour dans Windows Update // : Source : Microsoft

Si vous voulez forcer la recherche de mise à jour, vous pouvez vous rendre dans l’application Paramètres, puis dans Mise à jour et sécurité. Sur l’onglet Windows Update, vous trouverez l’outil de recherche de mise à jour.

Si vous ne souhaitez pas attendre que la mise à jour vous soit proposée, il existe des méthodes pour forcer le passage vers Windows 11.

Puis-je revenir en arrière après l’installation de Windows 11 ?

Conscient des problèmes que peut poser un tout nouveau système d’exploitation, Microsoft accorde aux internautes un délai de 10 jours pour revenir en arrière.

Windows 10 et Windows 11 cohabitent pendant quelque temps sur le disque de l’ordinateur. Cela offre la possibilité de retrouver un environnement familier si vous constatez un problème de compatibilité, ou si vous n’aimez pas les changements opérés par Microsoft. Vos dossiers et fichiers seront préservés dans tous les cas.

Que faire si je suis inscrit au programme Windows Insider ?

Si vous vous êtes inscrit au programme Windows Insider pour tester Windows 11 en avant-première, deux choix s’offrent désormais à vous.

  • Vous pouvez rester sur la branche de développement choisie et continuer à tester les versions de test de Windows (avec le lot d’instabilités que cela comporte).
  • Ou vous pouvez vous désinscrire du programme en allant dans l’application Paramètres, Mise à jour et sécurité et en cliquant sur Programme Windows Insider. Vous resterez alors sur la version actuellement installée sur votre machine, jusqu’à que la branche de développement stable vous rattrape.

Si vous avez enrôlé un PC non compatible dans le programme Windows Insider (comme Microsoft l’autorisait), il vous faut maintenant réinstaller Windows 10. Garder une machine non compatible sous Windows 11, risque de la priver de mise à jour. Il faut donc obligatoirement réinstaller une version neuve de Windows 10 (et donc perdre vos données au passage).

Que faire si mon PC n’est pas compatible avec Windows 11 ?

Si votre ordinateur n’est pas compatible avec Windows 11, il n’y a pas de raison de paniquer tout de suite. Windows 10 continuera d’être mis à jour par Microsoft jusqu’en 2025 au moins. Potentiellement, l’installation peut être forcée sur un poste inadapté, mais c’est à vos risques périls. Microsoft donne des instructions pour le faire, mais c’est hautement déconseillé.

Plus exactement, c’est la période de support étendue qui s’arrêtera en 2025. C’est-à-dire qu’au-delà de cette date, le système sera considéré comme obsolète et les patchs de sécurité cesseront d’être déployés sur cet OS. Windows 10 est entré dans cette fameuse phase de support étendue depuis un an maintenant, les nouvelles fonctionnalités étant majoritairement réservées à Windows 11.

Pour allonger un peu la vie de votre ordinateur, vous pouvez tenter de changer les composants qui bloquent la mise à niveau, mais cela demande de l’expertise, de la précision et du temps. Et si vous souhaitez voir si l’herbe est plus verte ailleurs, vous pouvez aussi tester Linux sans toucher à votre installation Windows.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo