L'année 2019 est encore loin d'être terminée pour la tech.

Après un été calme, voire ennuyant, du côté de la tech, on s’apprête à vivre une rentrée 2019 tonitruante (comme toutes les rentrées). Au-delà de l’IFA de Berlin, certains grands acteurs du marché ont encore des armes à dévoiler. On pense à Apple et son keynote habituel, ou encore à Google, qui a beaucoup de choses en réserve d’ici Noël.

Il y a donc des temps forts à vivre dans les semaines à venir, matérialisés par des produits qui attisent la curiosité et/ou qui doivent prouver qu’ils méritent d’exister. On fait un petit point sur ce que la tech a encore à nous offrir avant de dire bonjour à l’année 2020.

Nintendo Switch Lite

Nintendo Switch Lite // Source : Nintendo

Pourquoi on l’attend ? Plutôt que de profiter de l’E3 pour une annonce en grande pompe, Nintendo a attendu le calme de l’été pour officialiser la Switch Lite. Il ne s’agit pas d’une remplaçante de la Switch, plutôt d’une version tronquée de certaines fonctionnalités pour être plus abordable. En l’occurence, elle n’est conçue que pour une utilisation 100 % portable, là où la première mouture mise sur la polyvalence. Plus petite, supposément plus solide (les Joy-Con sont fixés) et colorée, la Switch Lite est à la Switch ce que fut la 2DS pour la 3DS. C’est-à-dire une console pensée pour un public plus jeune. Carton assuré à Noël ?

Date de sortie : 20 septembre 

Samsung Galaxy Fold

Galaxy Fold // Source : Samsung

Pourquoi on l’attend ? Pour le moment, le Galaxy Fold de Samsung est un immense rendez-vous manqué. D’abord présenté sous la forme d’un prototype hideux, le premier (et seul ?) téléphone pliable du constructeur coréen a été repoussé de plusieurs mois à la suite des premiers retours presse catastrophiques liés à une fragilité avérée. Samsung a fini par assumer les problèmes et a travaillé d’arrache-pied pour commercialiser un modèle plus abouti à la rentrée. Qu’à cela ne tienne : l’objet de luxe vendu aux alentours des 2 000 euros est attendu au tournant. Et pas seulement pour la curiosité qu’il suscite du coté des usages.

Date de sortie : septembre

Google Pixel 4

Google

Pourquoi on l’attend ? Google prépare une révolution avec le Pixel 4, tout au moins sa révolution. Classiques dans leur approche, les précédentes générations de téléphones Pixel misaient sur leurs performances dans le domaine de la photographie pour remporter les suffrages. Mais, cette année, la firme de Mountain View va intégrer des évolutions notables, à commencer par un équivalent (en mieux, promet-elle) de Face ID. En prime, les ingénieurs vont multiplier les capteurs à l’arrière, ce qui préfigure des clichés encore plus beaux. Bref, le Google Pixel 4 pourrait bel et bien être LE smartphone de 2019.

Date de sortie : inconnue

Google Stadia

Google

Pourquoi on l’attend ? Avec Stadia, Google fait son entrée sur le marché des jeux vidéo. Alors qu’on s’attendait à une sorte de Netflix, la multinationale a surpris tout le monde en présentant un service au modèle de financement très proche de ce que l’on connaît aujourd’hui (comprendre : il faudra payer ses jeux). Malgré tout, on reste curieux sur la composante technologique : Google a choisi le cloud gaming et on s’attend à ce que les premiers propriétaires (comme la moitié de la rédaction de Numerama), renommés Fondateurs, essuient les plâtres avec des problèmes techniques en veux-tu en voilà. Au point que le lancement en novembre ne ressemble qu’à une bêta publique payante…

Date de sortie : novembre 2019

MacBook Pro 16 pouces

MacBook Pro // Source : Apple

Pourquoi on l’attend ? Nous sommes à quelques jours de la présentation de la future gamme d’iPhone et peu de choses ont fuité à son sujet. Est-ce de bon augure ? Pas sûr : on n’espère pas grand-chose des successeurs des modèles XR, XS et XS Max sinon des évolutions mineures (notamment du côté du hardware dédié à la photographie). Après tout, l’iPhone X a semé les graines d’un design inchangé pour plusieurs générations et les derniers chiffres publiés par Apple laissent à penser que l’iPhone n’est plus le produit phare qu’il a été pendant des années. De fait, on attend beaucoup plus le supposé MacBook Pro 16 pouces, qui deviendrait le plus gros ordinateur portable du catalogue. En prime, il abandonnerait le clavier papillon de la discorde.

Date de sortie : inconnue

Partager sur les réseaux sociaux