Présenté en fin d'année, le Pixel 4 est entouré d'une communication étrange de la part de Google. Entre les vraies informations et les fuites involontaires ou contrôlées, on en sait de plus en plus sur le smartphone à mesure que la rentrée approche.

Samsung Galaxy Note 10 en août, nouveaux iPhone en septembre et Google Pixel 4 en octobre : le calendrier des smartphones est établi. Et, paradoxalement, c’est le smartphone qui sera officialisé en dernier qui fait le plus parler de lui ces derniers temps. Même Google a commencé le teasing en partageant un aperçu officiel du dos de l’appareil et a poursuivi en dévoilant la technologie Soli qui équipera l’avant de son smartphone.

Les indiscrétions sont déjà nombreuses concernant le futur fer de lance conçu par la firme de Mountain View, dont la génération actuelle a basé sa réussite sur les capacités photographiques. Les Pixel 4 et 4 XL devraient reprendre cet argument et l’amener un peu plus loin encore. En attendant l’annonce officielle, on fait le point sur les rumeurs.

Pixel 4 Google
Un aperçu du Google Pixel 4. // Source : Google

Toujours un duo

Le haut de gamme de Google ne devrait pas changer de structure. On devrait donc se retrouver avec un Pixel 4 et un Pixel 4 XL, lesquels se distinguent avant tout par leur taille. Ensuite, la multinationale remplacera sans doute les Pixel 3a et 3a XL — ses modèles plus abordables. Mais ce serait plutôt pour 2020.

Adieu l’encoche

Le Pixel 3 XL avait cédé à l’encoche, au contraire du Pixel 3. Pour les 4 et 4 XL, Google reviendrait à ses premiers amours et une bordure supérieure prononcée (au diable le borderless et le trou dans l’écran). Les différents leaks apparus laissaient présager cette orientation et Google a confirmé tout cela en dévoilant Soli et l’équipement qui sera présent à l’avant du smartphone.

Soli, le capteur qui permet le Face ID de Google // Source : Google

À l’arrière, Google a confirmé le design avec un dos dépourvu de capteur d’empreintes digitales. Autre information : la partie photo prendra place dans un carré, ce qui suggère l’intégration de plusieurs capteurs (au moins deux). Jusqu’au Pixel 3, il n’y en avait qu’un seul. Et quand on connait la qualité des photos avec un seul capteur, on ose imaginer le gain en les multipliant : les rumeurs parlent notamment d’un téléobjectif.

Toujours côté design, il se murmure que les hauts-parleurs seraient situés sur la tranche inférieure pour gagner un peu de place en façade. Comme sur les iPhone.

Un équivalent de Face ID et des contrôles par gestes

L’absence d’un capteur d’empreintes digitales physique indique qu’il faudra déverrouiller le téléphone autrement. Et c’est ce que Google a confirmé : le projet « Soli » est un Face ID amélioré, doublé d’une sorte de Kinect pour détecter les mouvements des mains devant le smartphone sans avoir besoin de toucher l’écran. Comme Apple, Google a vu grand et sécurisé pour son Pixel 4 : projecteur de points, radar, caméra infra-rouge, données chiffrées dans une puce matérielle… tout est fait pour garantir la sécurité maximale de ce Face Unlock. En plus, Google a œuvré pour qu’il soit le plus inclusif possible.

Project Soli pourrait constituer la principe évolution de la gamme Pixel 4 et préfigurer des nouvelles manières d’utiliser son smartphone (en espérant que la technologie ne se limite pas à deux ou trois gestes dans une poignée d’applications natives).

Écran

Une indiscrétion suggère que Google est monté d’un cran côté écran : on évoque une dalle OLED rafraîchie à 90 Hz. Cela permettrait une fluidité d’affichage sans égal et une restitution des couleurs et des contrastes qui se marierait judicieusement avec les capacités photographiques supposées du smartphone. Cela sera, à n’en pas douter, l’une des grosses évolutions technologiques des mois qui viennent.

Appareil photo

Qu’importent les efforts et les gadgets de la concurrence, les Pixel 3 et 3a sont les maîtres de la photographie mobile. En associant habilement matériel et logiciel, Google s’est imposé comme une référence. Pour le Pixel 4, le géant prépare une multiplication des capteurs, ce qui devrait ouvrir de nouvelles possibilités pour des clichés encore plus réussis.

En plus, un leak évoque un « accessoire reflex », sans qu’on sache bien s’il s’agit d’une poignée ou d’un jeu d’objectifs.

Rendez-vous en fin d’année

Si Google n’a encore rien dit à ce sujet, tout porte à croire que les Pixel 4 et Pixel 4 XL seront présentés en octobre à l’occasion de la conférence annuelle Made by Google. La commercialisation aurait lieu dans la foulée.

Partager sur les réseaux sociaux