L'offre des scooters 100 % électriques est de plus en plus vaste, qu'il s'agisse d'équivalents 50cc ou 125. Vitesse, poids, maniabilité, tarifs : voici notre sélection des scooters électriques les plus intéressants en 2020 en France.

Oubliez les moteurs qui pétaradent : l’avenir est au doux « swwwwiiiiiiffffttttt » qui caractérise les véhicules électriques contemporains. Les scooters 100 % électriques sont de plus en plus nombreux sur les routes des grandes, moyennes et petites villes, répondant à un nouveau besoin grandissant de solutions alternatives aux engins aux émissions considérables de CO2.

Fut un temps où la majorité des deux ou trois roues électriques disponibles sur le marché accessibles aux particuliers ne dépassaient pas l’équivalent d’un 50cc thermique. À présent en 2020, l’offre s’est diversifiée, et l’on trouve aussi bien des petits modèles à grosse autonomie (grâce à deux batteries) que des deux-roues plus imposants qui misent sur des batteries très lourdes, voire un chargement uniquement par une prise terre.

Pour bien choisir le scooter électrique qui vous correspond, nous vous conseillons de bien regarder la vitesse de l’engin et l’autonomie de la batterie. En fonction de la puissance du moteur, les primes gouvernementales varieront également. De plus, nous vous rappelons qu’il est possible de demander de tester les véhicules avant achat : n’hésitez pas à contacter les concessionnaires.

L’État, la région et la ville proposent également plusieurs bonus écologiques qui vous permettront d’avoir accès à des aides financières intéressantes. Suivez notre guide.

Le meilleur rapport qualité-prix

Super Soco Cu-x : la nouvelle référence

Le roi du silence

Le Super Soco Cu-x est notre coup de cœur de ce premier semestre 2019 au niveau des scooters — mais au niveau des motos, la marque nous a également conquis avec sa TC Max équivalent 125. Petit et très maniable, léger mais sans faire effet « jouet », il a de nombreuses qualités qui font de lui le meilleure scooter urbain électrique que nous avons testé.

L’autonomie est très bonne pour un deux-roues de ville, l’accélération suffit pour ne pas se sentir en danger aux feux, et sa batterie a le bon goût d’être transportable (contrairement à certains équivalents, comme le Niu M+, où le poids se fait tout de suite beaucoup plus sentir quand vous devez grimper plusieurs étages). On le retrouve à partir de 2 690 euros.

Vitesse max : 50 km/h

Autonomie : 60-70 km

Recharge complète : 8 heures

Passager à l’arrière : oui

>> Lire notre test complet du scooter électrique Super Soco Cu-x ici

L’équivalent : Si l’on vantait les mérites du Unu il y a encore un an, force est de constater que le modèle s’est depuis fait dépasser par d’autres. Une nouvelle version, annoncée très puissante, est prévue pour le printemps 2020.

NIU M+ : le bon deuxième

Le plus populaire

Le scooter Niu M+ est celui que vous croiserez le plus dans la rue : très populaire, il cumule de très bons arguments, comme sa légèreté (65kg tout mouillé) et son look sportif (si vous aimez le genre).

Ses trois modes d’accélération et vitesse sont bienvenus, mais on utilisera rarement le premier, qui plafonne à 18km/h. On lui préfère toutefois le Super Soco pour des petits détails : sa batterie est un peu plus lourde, l’assise est vraiment recroquevillée et la roue arrière a tendance à déraper en cas de freinage très sec. On le retrouve à partir de 2 599 euros.

Vitesse max : 48-49 km/h

Autonomie : 75-80 km annoncés

Recharge complète : 6 heures

Passager à l’arrière : oui

>> Lire notre test complet du scooter électrique Niu M+ ici


Pour les petites bourses

EcoNeco S1 : le moins cher

Petit et peu cher

Avec son tout petit nez et ses allures de jouet, on aurait presque tendance à oublier que l’EcoNeco S1 est un très bon modèle d’entrée de gamme, notamment pour les petits gabarits. Pour son prix (1 999 euros) il offre toutes les fonctionnalités de base d’un scooter électrique de ville. N’espérez pas faire la course avec les gros bolides : vous avancerez doucement, et avec une petite autonomie (comptez une charge tous les 2-3 jours si vos trajets bureau-domicile sont courts). Bonus : vu qu’il est très petit et maniable, vous le garerez partout.

Vitesse max : 41 km/h

Autonomie : 50 km

Recharge complète : 6 heures

Passager à l’arrière : oui (il faut se serrer)

>> Lire notre test complet du scooter électrique EcoNeco S1 ici


Pour se rassurer

Doohan iTank 45 : la stabilité

Le scooter à 3 roues de Doohan

Le Doohan iTank 45 est un des rares scooters électriques à trois roues abordables. Son look rassurera les moins téméraires : avec un châssis bas et deux roues à l’avant, il donne l’impression d’avoir un grand contrôle sur son véhicule. En revanche, la maniabilité en prend un coup : impossible de réaliser des manœuvres serrées en ville. On appréciera toutefois sa grande autonomie, sa recharge rapide et la grande place à l’avant qui permet de transporter facilement un gros sac.

Malgré sa stabilité inhérente aux trois roues, on lui reprochera un manque d’adhérence en temps pluvieux, difficile à concilier avec une conduite urbaine réactive. On le retrouve à partir de 2 999 euros.

Vitesse max : 45 km/h

Autonomie : Plus de 50 km

Recharge complète : 7 heures

Passager à l’arrière : oui

>> Lire notre test complet du scooter 3 roues électrique Doohan iTank 45 ici

 


Pour les grands trajets

Rider 5000 : rapide et furieux, avec du style

La meilleure vitesse

C’est notre nouveau coup de cœur en équivalent 125 de début d’année 2020 : le Rider 5000 de Go2Roues est un plaisir à conduire tout en étant un des rares scooters électriques à allier vitesse et style. Il va jusqu’à 90 km/h (sa force), mais sa batterie tiendra difficilement plus d’une journée si vous voyagez sur des portions de route à plus de 50 km/h (sa faiblesse). De plus, ladite batterie amovible approche des 18 kg, ce qui est très lourd à transporter. Si vous avez une cave ou un rez-de-chaussée, vous pourrez le brancher directement sur une prise 220V.

Vitesse max : 90 km/h

Autonomie : 60 km

Recharge complète : 6-8 heures

Passager à l’arrière : oui, sans problème

>> Lire notre test du scooter électrique Rider 5000 ici

e-presto 125 : le style et l’endurance

Il va vite et il va loin

Quasiment identique au Rider 5000 (ils viennent tous les deux du même moule), il est un peu moins cher car sa puissance n’est que de 4000W, ce qui le limite à 80km/h, tandis que son autonomie est un peu plus basse. Il ne tient donc qu’à vous d’évaluer votre besoin par rapport aux tarifs et aux performances.

Vitesse max : 80-82 km/h

Autonomie : 50 km

Recharge complète : 6 heures

Passager à l’arrière : oui, sans problème

>> Lire notre test du scooter électrique e-presto 125 ici

BMW C Evolution : pour aller plus loin

Tût tût

Vendu depuis 2014, le scooter BMW C Evolution reste une référence pour les utilisateurs qui souhaitent dépasser les 45 km/h. Mais il faudra dépenser beaucoup, beaucoup plus pour cet équivalent 125cc thermique (à noter que pour le conduire, vous devrez passer les 7 heures de formation désormais obligatoires). Beaucoup plus grand que les autres scooters de villes, le BMW C Evolution reste utile pour se faufiler entre les véhicules à quatre roues, et a une réactivité au démarrage qui laissera pantois nombre de conducteurs de motos.

Mais ces caractéristiques impressionnantes ont un coût : 16 000 €.

Vitesse max : 125 km/h

Autonomie : 160 km

Recharge complète : 4h30

Passager à l’arrière : oui


La gamme de luxe

Vespa Elettrica

Le style pour le style

Vous aimez le style avant tout et vous êtes prêts à y mettre le prix : l’Elettrica est le scooter incontournable. Mais pour le prix, vous pouvez acheter 3 scooters électriques chez les concurrents…

Le premier scooter électrique de Vespa est disponible en France depuis début 2019, mais il faudra débourser une somme très élevée : plus de 6 000 euros, soit beaucoup plus que ses concurrents. Pour un équivalent 50cc, c’est très, très onéreux. Nous n’avons pas encore pu le tester.

Vitesse max : 45 km/h

Autonomie : 100 km officiellement

Recharge complète : 4 heures

Passager à l’arrière : oui

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.

Article publié initialement le 11 décembre 2018

Partager sur les réseaux sociaux