Niu, Super Soco, Askoll, Unu, LVE : les scooters électriques équivalents 50cc sont très nombreux, mais proposent des performances très différentes. Prix, autonomie, puissance : pour vous aider à choisir le modèle qui vous conviendrait le mieux, nous avons réalisé un guide complet.

Les scooters électriques qui plafonnent à 45 km/h  sont de plus en nombreux dans le commerce et sur les routes françaises. Il y a cinq ans encore, seuls quelques modèles se partageaient ce tout nouveau marché. En 2020, la concurrence est féroce. Pour se démarquer, chaque constructeur et revendeur met en avant un atout : il s’agit généralement du look, de l’autonomie, de la puissance moteur ou du prix.

Rares sont les deux roues qui parviennent à obtenir la meilleure note sur tous ces tableaux. Il vous reviendra de bien analyser vos besoins afin de comprendre quelles caractéristiques vous sont les plus importantes, et sur lesquelles vous êtes prêt ou prête à faire des compromis.

Aujourd’hui, les scooter électriques équivalents 125 sont également nombreux : nous leur avons donc réservé un guide à part, pour celles et ceux qui préfèreraient la vitesse et auraient un plus gros budget à mettre dans un nouveau véhicule. Numerama a également réalisé un guide des meilleurs scooters électriques à acheter en 2020, toute vitesse confondue.

Scooter électrique 2Twenty Roma // Source : Numerama

Au-delà de nos tests, vous recommandons de prendre rendez-vous en magasin afin d’effectuer un test sur la route, en conditions réelles, afin de voir si le produit convient à vos attentes.

Voici les meilleurs scooters électriques équivalent 50 à acheter en 2020.

Le meilleur rapport qualité-prix

Super Soco Cu-x : l’incontournable

Puissance et autonomie

Le Super Soco Cu-x est notre coup de cœur depuis plus d’un an. La marque chinoise nous a d’ailleurs également conquis avec sa moto TC Max équivalent 125. Petit et très maniable, léger mais solide, il a de nombreuses qualités qui font de lui le meilleure scooter urbain électrique actuellement sur le marché, parmi ceux que nous avons testés. En plus, son look diffère légèrement de celui des « gros phares ronds » qu’on voit un peu partout, ce qui le rend plus original.

L’autonomie de 60 à 70 km est bonne pour un scooter qui ne dispose que d’une seule batterie amovible, même si ses concurrents aux deux batteries se pressent au portillon — la recharge de 8 heures est également un peu longue. L’accélération suffit pour ne pas se sentir en danger aux feux, et sa batterie a le bon goût d’être agréable à porter grâce à sa répartition plus horizontale des poids. La possibilité de le débrider à 70 km/h pour conduire sur circuit est également un plus.  On le retrouve à partir de 2 790 euros.

Vitesse max : 50 km/h

Autonomie : 60-70 km

Recharge complète : 8 heures

Passager à l’arrière : oui

>> Lire notre test complet du scooter électrique Super Soco Cu-x ici

Petit et agile

NIU M+ (MQI+) : le bon deuxième

Le plus populaire

Le scooter Niu M+, ou plutôt désormais son équivalent, le MQI+ Sport, est partout : c’est l’un des modèles les plus populaires du fabricant chinois, avec le NGT+ (capable de dépasser les 70 km/h). Ici, il s’agit d’un équivalent 50cc qui ne va pas plus vite que la vitesse maximale autorisée en ville. En plus d’être stylé, il est léger (65 km max). Sa batterie est légèrement plus lourde que celle du Cu-x de Super Soco (et le poids est réparti à la verticale) mais celle du nouveau modèle MQI+ permet d’atteindre jusqu’à 90 km d’autonomie en mode sport.

L’assise est en revanche plus recroquevillée que chez son concurrent (vos genoux seront assez hauts) et la roue arrière a tendance à déraper en cas de freinage très sec. On le retrouve à partir de 2 699 euros.

Vitesse max : 48-49 km/h

Autonomie : 95 km annoncés

Recharge complète : 6 heures

Passager à l’arrière : oui

>> Lire notre test complet du scooter électrique Niu M+ ici

L’équivalent : Si l’on vantait les mérites du Unu il y a encore un an, force est de constater que le modèle s’est depuis fait dépasser par d’autres. Il n’est d’ailleurs plus commercialisé en ce moment en version classique. Une nouvelle version, annoncée très puissante, est prévue pour le printemps 2020.

Le roi de l’autonomie

LVE S5 : l’autonomie vaut-elle le coût ?

Le chef de la livraison

Allons droit au but : le LVE S5 est cher. Pour un équivalent 50 cc, il frôle les 4 000 euros, ce qui est presque le double de ce qui se fait sur le marché en 2020. La raison se trouve dans ses deux batteries légères (5kg chacune) qui lui permettent de faire en une charge près de 140 km, et donc le rend très intéressant pour celles et ceux qui font beaucoup de route chaque jour, comme les livreurs et livreuses.

Au niveau du style, le LVE S5 a le mérite d’oser le phare carré au lieu de la rondeur habituelle de ses concurrents, et bénéficie d’un système de freinage très rassurant. Avec son moteur 3 000W, sa puissance lui permettra de supporter des poids plus importants que les autres scooters équivalents 50 cc plus légers du marché.

Vitesse max : 50 km/h

Autonomie : 140 km annoncés

Recharge complète : 6 heures

Passager à l’arrière : oui

>> Lire notre test complet du scooter électrique LVE S5 ici

Le plaisir de la conduite lente

Niu UQI GT Pro : un être doux dans un corps de brute

La douceur

Si vous n’aimez pas son look, ne vous en approchez même pas. Le UQI GT Pro est un scooter que l’on choisit avant tout pour son originalité, son air fin et racé, qui donne un petit style vintage à ce scooter électrique équivalent 50 pourtant assez modeste.

Pour 2 599 euros, le dernier modèle de 2020 de Niu a des performances en-deçà du M+ Sport du même constructeur : son autonomie est faible (55 km max) et son accélération est lente. Cette dernière caractéristique peut être vue comme un défaut comme une qualité pour celles et ceux qui ne souhaitent pas filer comme le vent à chaque démarrage, mais se rassurer et prendre leur temps. Bonus agréable : le Niu UQI GT Pro est très confortable et maniable.

Vitesse max : 50 km/h

Autonomie : 55 km

Recharge complète : 9 heures

Passager à l’arrière : oui

>> Lire notre test complet du scooter électrique Niu UQI GT Pro ici

 

Le presque-Vespa

2Twenty Roma : épais mais okay

Joli mais massif

Vous rêvez d’un Vespa mais n’avez pas les moyens de viser l’Elettrica de Piaggio à plus de 6 000 euros ? Le Français 2Twenty Roma pourra faire l’affaire, si vous êtes prête ou prêt à faire quelques concessions. La première est sur la taille de l’engin : là où les Vespa sont réputés pour être petits et maniables, le 2Twenty Roma prend beaucoup de place, et sa carrosserie est assez large à l’avant.

Pour 2 890 euros, le deux-roues électrique équivalent 50 cc a des arguments solides qui jouent en sa faveur, comme le fait de pouvoir atteindre 100 km d’autonomie avec les deux batteries (comptez 795 euros en plus). Lesdites batteries, en revanche, sont logées sous le siège conducteur et ne bénéficient pas des meilleurs embouts, ce qui rend la manipulation parfois gênante — cela prendra toutefois moins d’une minute.

Vitesse max : 50 km/h

Autonomie : 55 km par batterie

Recharge complète  : 6 heures

Passager à l’arrière : oui

>> Lire notre test complet du scooter électrique 2Twenty Roma

Comment bien choisir un scooter électrique ?

Il y a plusieurs choses à prendre en compte lorsque vous choisissez un scooter électrique. L’important est d’identifier vos besoins.

Le look

Le look est la composante la plus facile à prendre en compte : il s’agit de suivre votre instinct. Si un scooter ne vous plaît pas, passez sur un autre. Si un scooter vous plaît en revanche, cela ne sera pas toujours une garantie suffisante. Nombreux sont les scooters électriques faits à base de « moules » importés de Chine, et dont l’apparence est quasi similaire alors que leur prix peut beaucoup varier.

La vitesse maximale

Il y a trois catégories principales de scooters électriques disponibles aujourd’hui sur le marché français : ceux qui roulent jusqu’à 45 km/h, ceux qui atteignent les 70 km/h, et ceux qui dépassent les 90 km/h. La vitesse maximale d’un scooter va, en règle générale, influencer son prix : un équivalent 50cc coûte rarement plus de 3 000 euros (ou alors, il y a des performances d’autonomie hors du commun), tandis que vous trouverez difficilement à moins de 4 000 euros un scooter électrique capable d’atteindre 90 km/h. Entre les deux se situent certains modèles comme le Askoll eS3 ou le Niu NQI GTS Sport, avec leurs 70 km/h maximales et des tarifs qui se situent aux alentours de 3 600 euros.

L’autonomie

L’autonomie varie grandement d’un scooter à l’autre. C’est le nerf de la guerre lorsqu’il s’agit de véhicules électriques, car les constructeurs sont encore dépendant de l’évolution de la recherche sur des batteries plus puissantes qui permettraient de rouler toujours plus longtemps. Les fabricants doivent donc faire des choix : une batterie lourde ou deux batteries légères ? Une batterie amovible ou un rechargement seulement sur prise secteur ?

Pour savoir ce qui vous correspond le mieux, il faut penser à l’endroit où vous allez recharger votre scooter la plupart du temps : habitez-vous en rez-de-chaussée ? Avez-vous un ascenseur ? Avez-vous la possibilité de brancher votre scooter à l’extérieur ?

Si un scooter a une seule batterie et une grosse autonomie (plus de 70 km pour un 125 par exemple), vous pouvez être sûrs que la batterie pèsera près de 20 kg : il faudra le prendre en compte si vous avez du chemin à parcourir en portant une batterie à bout de bras.

La puissance moteur

La puissance moteur d’un véhicule permet de déterminer sa puissance, qui influe notamment sur ses capacités d’accélération et ses modes de conduite, mais qui vous donnera aussi accès à différentes aides de l’État. Plus la puissance moteur est faible, moins les aides financières sont grandes, mais moins le prix du scooter est élevé.

Plus la puissance moteur est élevée, plus votre véhicule gagnera en énergie et force, et plus il coûtera cher ; en fonction de votre corpulence et des capacités que vous attendez d’un deux-roues électriques, passer d’une puissance 2 000 W à 3 000 W sera peut-être pertinent. En revanche, vous êtes en droit de vous demander si un scooter électrique qui ne dépasse pas les 45 km/h serait vraiment utile avec une puissance moteur de 4 000 W, alors que vous pouvez l’acheter moins cher avec une puissance de seulement 2 000 W ou 3 000 W.

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.`

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo