Vous avez terminé toute la saga Life is Strange ? Voici d’autres jeux narratifs à considérer. Nous avons sélectionné des valeurs sûres, rangées dans différentes catégories.

Life is Strange, sorti en 2015, a laissé un immense souvenir dans l’esprit de celles et ceux qui ont suivi les pérégrinations de Max et Chloe, à la relation forte et touchante. Depuis, vous êtes peut-être à la recherche d’une expérience narrative tout aussi réussie — où vos choix influencent le cours de l’histoire et où toute la mécanique interactive repose sur le récit.

Par chance, le monde du jeu vidéo regorge d’œuvres de ce genre. Mais il est parfois difficile de les identifier : on vous propose donc un guide de référence pour faire votre choix et ne louper aucun jeu narratif susceptible de vous plaire.

true_colors_life_is_strange
Life is Strange : True Colors. // Source : Deck Nine

Tous les jeux de la saga Life is Strange

L’univers de Life is Strange ne se limite pas au premier jeu. Si la qualité est inégale depuis le tout premier, qui est un chef-d’œuvre du genre, les opus restent dans la même veine. Ainsi, si vous avez aimé l’aventure de Max et Chloé, vous aimerez sans doute les autres. Voici tous les jeux de la saga, si vous ne voulez pas passer à côté :

  • Life is Strange : Max se découvre la capacité de remonter le temps, dont elle va se servir pour essayer de sauver son amie Chloe.
  • Life is Strange — Before the Storm : prequel du premier jeu, où l’on suit Chloe dans sa jeunesse, accompagnée de Rachel.
  • Captain Spirit : mini-jeu gratuit où l’on suit un enfant passionné par les superhéros.
  • Life is Strange 2 : c’est un peu le « mal aimé » de la saga, mais il reste dans la même veine. Cette fois-ci vous suivez deux frères dans un road trip, l’un des deux ayant des pouvoirs pour le moins difficiles à gérer (sauf que vous n’interprétez pas celui qui a les pouvoirs).
  • Life is Strange True Colors : vous découvrirez Alex, qui a un pouvoir d’empathe, et qui se lance dans une enquête policière. C’est le plus feel good de la saga.
  • Life is Strange Wavelengths : le temps de quatre saisons, vous incarnez Steph (aperçue dans Before the Storm et importante dans True Colors) comme DJ et animatrice radio.

Ces jeux narratifs sont excellents

Narration et science-fiction : Detroit: Become Human (2018)

Detroit: Become Human
Detroit: Become Human. // Source : Quantic Dream

Quand on pense au genre narratif, il est difficile de mettre de côté le studio français Quantic Dream. Cela fait plusieurs années que le développeur français s’épanouit dans cette discipline, en affinant constamment la frontière entre cinéma et jeu vidéo. Avec Detroit: Become Human, Quantic Dream repousse toujours plus loin les limites de son concept, avec de multiples embranchements à découvrir. Ils permettent de ressentir le poids de chacune de nos décisions et, surtout, de recommencer plusieurs fois l’aventure pour découvrir les différents arcs scénaristiques selon différents prismes. En plus, la réalisation est de très haute volée et les émotions au rendez-vous.

Jouable sur : PS5, PS4 et PC.

Narration et horreur : Until Dawn (2015)

Until Dawn
Until Dawn. // Source : Supermassive Games

Vous aimez les films d’horreur un peu clichés, avec des personnages qui n’en font qu’à leur tête pour mieux se faire tuer ? Vous allez adorer Until Dawn. Développé par Supermassive Games, il recycle tout ce qu’on aime — et ce qu’on déteste — des films qui font peur. La formule fonctionne à merveille, puisqu’elle est assumée à 100 %. À tel point qu’Until Dawn est le titre incontournable à sortir pour une soirée Halloween entre amis. L’objectif est clair : finir l’histoire avec le moins de victimes possible.

À noter que Supermassive a développé depuis une anthologie The Dark Pictures, qui reprend l’essence d’Until Dawn. Pour l’heure, trois expériences sont sorties : Man of Medan, Little Hope et House of Ashes.

Jouable sur : PS5 et PS4.

Narration et exploration : Firewatch (2016)

Firewatch
Firewatch. // Source : Campo Santo

Au bord du gouffre, Henry décide, un jour, de postuler pour devenir garde forestier dans un parc national situé dans l’Ouest américain. Mais ce qui s’apparentait à un job simple va vite s’avérer plus complexe que prévu. Après un événement étrange, il va devoir prendre des décisions alors que son seul contact humain s’appelle Delilah — qui le supervise depuis l’extérieur. Grâce à ce postulat de départ basique, mais captivant, Firewatch sublime le walking simulator. Entre l’écriture d’une qualité indéniable et les paysages sublimes à visiter (qui aident beaucoup à s’y retrouver), ce jeu de Campo Santo s’apparente à une pépite instantanée.

Jouable sur : PS5, PS4, Xbox Series X, Xbox Series S, Xbox One, Nintendo Switch et PC.

Narration et road trip : Road 96 (2021)

road96_3
Road 96. // Source : DigixArt

Si vous avez toujours voulu partir dans un road trip effréné vers l’inconnu, fait de rencontres imprévues et de mésaventures, Road 96 va être grisant. Ce jeu très réussi est inspiré par la littérature de voyage façon Sur la route de Jack Kerouac et par l’atmosphère des road movies.

Vous êtes un ado fugueur dans un pays qui sombre dans la dictature. Il va falloir atteindre la frontière, mais le trajet ne sera pas de tout repos. Tous vos choix ont un impact sur votre trajet — vous pouvez prendre le bus, voler une voiture, faire du stop, appeler un taxi. Vos interactions avec les personnages rencontrés ont également une influence.

Jouable sur : PC, Switch, PS4, PS5, Xbox One, Xbox Series S/X.

Narration et enquête : Call of the Sea (2020)

Call of the Sea
Call of the Sea. // Source : Raw Fury

Dans Call of the Sea, on incarne Norah. Atteinte d’un mal mystérieux, elle se rend sur une île perdue pour retrouver son mari disparu. Non content de proposer des décors très réussis, le titre s’appuie sur des énigmes qui demandent de la réflexion. Mieux, à mesure qu’on les résout, les secrets se désépaississent et l’immersion ne fait que s’accentuer. Bref, si vous voulez faire fonctionner votre cerveau, Call of the Sea vaut vraiment le voyage.

Jouable sur : PS5, PS4, Xbox Series X, Xbox Series S, Xbox One et PC.

Narration et aventure : Syberia The World Before (2022)

syberia_kate
Kate Walker dans Syberia The World Before. // Source : Microids

La direction artistique de Syberia : The World Before va vous époustoufler, pendant que l’histoire vous tirera quelques larmes. Il s’agit d’un monde alternatif, qui ressemble au nôtre, mais avec des pays fictifs et une histoire légèrement différente. Avec des automates et machines à vapeur, le monde de Syberia est steampunk. Dans cet opus parfaitement maîtrisé, vous suivez deux héroïnes : Kate, en 2004, et Dana, en 1937. Vous devrez mener l’enquête à travers l’Histoire et les lieux sur les liens entre les deux personnages.

Jouable sur : PC (et prochainement sur consoles).

Narration et pop culture : les jeux Telltale Games (2012 – 2018)

slider walking dead telltale
Le jeu point-and-click The Walking Dead. // Source : Telltale Games

The Walking Dead, Minecraft, Batman, The Wolf Among Us, Borderlands, Game of Thrones, Guardians of the Galaxy… Pendant des années, le studio Telltale Games a nourri le segment des jeux narratifs en multipliant les adaptations de licences très connues de la pop culture (ce qui a fini par lui coûter très cher, au point de disparaître avant d’être sauvé de justesse). Si vous êtes fan de l’une des marques citées, alors vous découvrirez des jeux épisodiques à l’approche classique, mais bien maîtrisée. Les valeurs sûres se nomment The Walking Dead, The Wolf Among Us et Batman: The Telltale Series.

Jouable sur : PS5, PS4, Xbox Series X, Xbox Series S, Xbox One et PC.

Narration et simulation de vie : Unpacking (2021)

unpacking 5
Le jeu vidéo Unpacking.

Dans Unpacking, le deal est simple : on doit emménager dans diverses habitations, tout au long d’une vie. Il s’agit d’une expérience singulière qui plaira d’abord aux personnes les plus ordonnées. Mais derrière ce gameplay vite addictif, qui demande de placer des objets au bon endroit, se cachent de vraies réflexions sur l’existence, notamment le passage à l’âge adulte.

Jouable sur : Xbox Series X, Xbox Series S, Xbox One et PC.

Narration et famille : Tell Me Why (2020

TellMeWhy-Num1
Tell Me Why. // Source : Dontnod / Screen Numerama

Si vous voulez un jeu déchirant, Tell Me Why risque de vous bouleverser. Ce jeu signé Dontnod (le studio qui a créé Life is Strange) livre une expérience narrative où vous devez vous laisser guider par votre sensibilité : tout est basé sur l’empathie. Tell Me Why repose sur les retrouvailles entre deux jumeaux : alors que les deux personnages étaient encore enfants, leur mère a tenté de tuer Tyler en raison de sa transidentité. C’est signé Dontnod, le studio qui a créé Life is Strange, et on retrouve cette patte.

Jouable sur : Xbox One, Xbox Series X/S, PC

Narration et thriller : Twin Mirror (2020)

twin_mirror_anna_sam
Anna et Sam. // Source : Dontnod

Toujours du côté de Dontnod, on leur doit Twin Mirror. Ce n’est clairement pas la meilleure production du studio, mais l’enquête est bien gérée et l’on retrouve des éléments qui plaisent et la touche narrative du studio. Le décès suspect de son ami pousse Samuel Higgs à revenir dans sa ville natale pour y mener l’enquête. Bien que le jeu soit trop court, il délivre une belle exploration des méandres de l’esprit humain à travers les déductions du personnage, qui dispose d’un palais mental.

Jouable sur : PC, Xbox, PlayStation

Narration et fantastique : Beyond Two Souls

beyond_two_souls_jodie
Beyond Two Souls. // Source : Sony / Quantic Dream

Beyond est l’un des meilleurs jeux narratifs, parce qu’il parvient à nous plonger intégralement dans la vie — d’enfant à adulte — de son héroïne, Jodie (avec une interprétation remarquée d’Elliot Page, accompagné de Willem Dafoe). Le personnage principal est, dès son enfance, accompagné par un fantôme appelé Aiden. Grâce à ce dernier, elle a des pouvoirs psychiques.

Jouable sur : PS4, PS4, PS5, PC

Narration et souvenirs : What Remains of Edith Finch (2017)

What Remains of Edith Finch
What Remains of Edith Finch. // Source : Annapurna Interactive

What Remains of Edith Finch est une expérience très étrange, voire malsaine. Il ressemble à un gros livre rempli de contes et d’histoires à vivre. On y fera la rencontre de la famille Finch, à travers les yeux de la jeune Edith. Cette dernière souhaite en savoir plus sur les membres de son arbre généalogique, dont elle est la seule encore vivante. La structure de What Remains of Edith Finch donne naissance à une palette de tons très variée. Pour preuve, certaines séquences nous demandent de devenir un chat, un requin ou encore un monstre.

Jouable sur : PS5, PS4, Xbox Series X, Xbox Series S, Xbox One, Nintendo Switch et PC.

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.