Sony a bien déposé un brevet à propos de plaques de personnalisation pour la PS5. Reste la question la plus importante : quand pourra-t-on en acheter ?

Va-t-on enfin pouvoir personnaliser sa PlayStation 5 grâce à des accessoires commercialisés par Sony ? C’est ce que suggère une découverte partagée par OP Attack le 17 novembre. Le 5 novembre 2020, soit quelques jours avant le lancement de la console, Sony a bel et bien déposé un brevet portant sur des plaques de protection. Le document a été rendu public le 16 novembre 2021.

La PS5 est effectivement équipée de deux plaques blanches qu’on peut détacher facilement sans annuler la garantie. En les retirant, on peut mieux nettoyer l’intérieur de la console (le gros ventilateur, notamment) et accéder au compartiment permettant d’étendre la capacité de stockage. Ce système ouvre aussi la voie à des plaques de personnalisation, mais pour le moment, Sony n’en propose pas.

PS5 noire // Source : Louise Audry pour Numerama

Sony doit vendre des plaques de personnalisation pour la PS5

Sony aurait tout intérêt à se lancer sur le marché des plaques de protection pour la PS5. Beaucoup de joueuses et de joueurs sont férus de personnalisation et, par ricochet, seraient prêts à payer quelques dizaines d’euros pour que leur PS5 ne soit plus blanche. Pour la firme nippone, c’est une vraie opportunité commerciale et on peut imaginer des plaques thématiques pour chaque gros jeu qui sort. C’est même un moyen de créer des objets de collection sans trop d’efforts et avec une marge immense (les plaques ne sont que deux bouts de plastique à découper…).

Ces derniers mois, d’autres indices ont suggéré que Sony se lancerait bientôt dans la commercialisation de plaques pour la PS5 : la firme propose désormais une DualSense noire et un casque Pulse 3D noir. Au lancement de la console, ces deux accessoires n’existaient qu’en blanc, pour se marier idéalement avec la console. Dans le passé, d’autres consoles pouvaient facilement être personnalisées : la façade de la Xbox 360 de Microsoft était amovible tandis que la New Nintendo 3DS s’appuyait sur des coques interchangeables.

A noter que plusieurs fabricants tiers ont voulu couper l’herbe sous le pied de Sony, en proposant eux-mêmes des plaques de personnalisation, ces derniers mois. Cela n’a pas du tout été du goût de la multinationale, qui a brandi le spectre de la propriété intellectuelle pour empêcher Customize My Plates et dbrand de prendre les devants (on a pu commander des plaques dbrand avant que Sony ne fasse interdire leurs produits). La firme dbrand a aussitôt répliqué avec son propre design.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo