Critiqué pour son prix de lancement de 80 euros, le remake de The Last of Us, le jeu culte sorti en 2013, arrivera le 3 mars 2023 sur Steam et l’Epic Game Store. Étrangement, les joueurs PC ont le droit à une ristourne.

À l’heure du Xbox Game Pass et de son catalogue de jeux ultra généreux (avec des titres premium intégrés dès leur sortie), la stratégie tarifaire de Sony continue de diviser. La maison-mère de PlayStation, qui a pour politique de continuer à commercialiser ses titres au prix fort, malgré le lancement de ses propres formules d’abonnement, a souvent été critiquée ces derniers mois. On lui a notamment beaucoup reproché d’avoir relancé The Last of Us en 2022, neuf ans après l’original, au tarif maximal. Débourser 80 euros pour la version PS5 du jeu de Naughty Dog peut paraître choquant, d’autant plus que l’on a longtemps supposé que Sony inclurait le jeu dans son abonnement PlayStation Plus.

En décembre 2022, The Last of Us Part 1 coûte toujours 79,99 euros sur le PlayStation Store. Pourtant, Sony a annoncé le 9 décembre qu’il commercialisera le jeu au tarif de 59,99 euros sur PC à son lancement, le 3 mars 2023. Le constructeur japonais se moque-t-il des joueurs de sa communauté ?

Faut-il espérer une baisse de prix ?

À la défense de Sony, ses jeux sur Windows ont toujours coûté moins cher que sur PlayStation, sans doute parce que l’entreprise sait que l’existence de magasins concurrents sur PC a toujours permis des prix plus agressifs. Cependant, la plupart de ces jeux sont arrivés plusieurs années après leurs sorties sur PlayStation (Spider-Man, God of War, Horizon…), ce qui pouvait donc justifier un lancement autour des 50 euros. Avec The Last of Us, il est plus difficile d’accepter cette différence, d’autant plus que le jeu original aura 10 ans en 2023.

The Last of Us Part 1 sur Steam // Source : Steam
The Last of Us Part 1 sur Steam // Source : Steam

D’ici le 3 mars 2023, peut-on espérer une baisse de prix de The Last of Us Part 1, voire même une intégration à l’abonnement PlayStation Plus ? C’est possible, mais rien ne le garantit. Dans tous les cas, le prix PC envoie un très mauvais message aux joueurs PS5. Pourquoi doivent-ils payer le prix maximal pour le remake d’un jeu d’une décennie, alors que les joueurs PC payent un prix sans doute plus juste ? Tout ceci est d’autant plus gênant qu’avant le lancement de ce remake, on trouvait la version PS4 de The Last of Us pour une dizaine d’euros.

L’abonnement PlayStation Plus interroge

Malgré le lancement de ses nouvelles offres PlayStation Plus en 2022, Sony avait indiqué dans ses derniers résultats financiers en novembre observer une baisse de croissance. Moins de personnes s’abonnent au PlayStation Plus actuellement que les années précédentes, ce qui est la preuve que ses nouvelles formules ne convainquent pas. L’absence de titres premium récents jouent sans doute contre Sony. Comment se fait-il que des titres exclusifs comme Sackboy A Big Adventure (2020) ou Kena Bridge of Spirits (2021) ne soient toujours pas inclus dans la formule ? En attendant, on pourra toujours regarder la série The Last of Us en janvier.


Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.