On retrouve un objet très familier dans Les Anneaux de pouvoir, la série dérivée du Seigneur des anneaux. Cet objet, c’est le Palantír, un artefact magique.

Comment voir Les Anneaux de pouvoir ? L’abonnement à Amazon Prime Video est contenu dans Amazon Prime, qui est à 69,99 euros par an.

Le quatrième épisode des Anneaux de pouvoir expose des éléments familiers de l’œuvre de J. R. R. Tolkien, dont une épée mythique et un minerai très précieux. On remarque par ailleurs un autre item majeur dans La Grande Vague, le titre donné à cet épisode. C’est le Palantír. Cet objet magique et mystérieux est au cœur d’une scène de la série du Seigneur des anneaux.

Cet artefact, qui existe en plusieurs exemplaires (on dit Palantíri au pluriel), est évoqué dans Le Seigneur des anneaux, mais également dans Le Silmarillion et Les Contes et légendes inachevés. L’adaptation cinématographique du Hobbit par Peter Jackson présente aussi un de ces globes en arrière-plan. Une scène coupée avec Gandalf prévoyait même qu’il s’en serve.

Anneaux de pouvoir
Source : Amazon Prime Video

Une funeste prédiction pour Númenor

Dans Les Anneaux de pouvoir, la scène autour du Palantír rassemble Galadriel et Tar-Míriel, qui se décident enfin à jouer franc-jeu. Galadriel essaie de saisir à ce moment-là les raisons qui ont poussé le royaume de Númenor à s’éloigner des Elfes. Pourquoi cette défiance, alors que les deux peuples étaient amis et alliés par le passé ?

Tar-Míriel emmène donc Galadriel dans une autre salle du palais et explique à son invitée que son père, Tar-Palantír (oui, c’est bien son nom), a été pris d’une vive crainte après son couronnement. Les Númenóréens allaient provoquer la colère des Dieux (les Valar) s’ils ne revenaient pas aux anciennes coutumes et à la bonne entente avec les Elfes.

Galadriel Palantir
L’item commence à s’animer au moment où il est touché. // Source : Amazon Prime Video

Cette peur était justifiée. Beaucoup plus tard, lors du Deuxième Âge (l’époque dans laquelle se passe la série), Númenor se fera justement recouvrir par l’océan après une intervention divine. Les Valar ont puni les Númenóréens pour avoir essayé de rallier Valinor, le continent sacré, en se laissant convaincre par Sauron, qui a réussi à corrompre le cœur des Hommes.

On comprend donc que Tar-Palantír a eu une vision du futur à travers la pierre qu’il garde au palais et dont a hérité Tar-Míriel en lui succédant. Il n’est pas précisé comment elle a été récupérée. Galadriel ne semble pas s’en émouvoir : après tout, il en existe d’autres et elle en a déjà manipulé autrefois. Mais Tar-Míriel la met en garde : il est différent.

Palantir Galadriel
La pierre « s’ouvre » dans une scène tout à fait spectaculaire. // Source : Amazon Prime Video

On sait, notamment grâce au Seigneur des anneaux, que l’utilisation de ces globes de vision peut être assez périlleuse. Plusieurs personnages s’en servent, comme Saroumane, Aragorn, Denethor (l’intendant du Gondor), Pippin et, bien sûr, Sauron. Gandalf connaît l’existence de ces items, mais affiche une prudence extrême à leur sujet et préfère les voir masqués.

Galadriel se retrouve alors projetée dans une vision qui l’emmène tout en haut du palais, à Armenelos, la capitale. Elle voit alors la vision qui a saisi Tar-Míriel dans son sommeil, au début de l’épisode : une vague implacable déferlant sur l’île et emportant tout sur son passage. La destruction totale et définitive du royaume des Hommes.

Galadriel fin du monde
Galadriel est projetée dans une vision apocalyptique. // Source : Amazon Prime Video

En sortant de cette vision de fin du monde, Galadriel essaie de tempérer les craintes de Tar-Míriel en lui expliquant que plusieurs avenirs peuvent être montrés et que tous ne se réalisent pas. Hélas, la souveraine est beaucoup plus pessimiste. La vision a, selon elle, déjà commencé avec l’arrivée de Galadriel sur l’île. C’est pour cela qu’elle veut que l’Elfe parte très vite.

Le Palantír, pour « voir au loin »

Palantír est un nom qui signifie « voir au loin » en quenya, un langage elfique. Il en existe plusieurs, mais leur nombre exact est incertain. Certes, Tar-Míriel en évoque sept, mais elle peut ne pas connaître la totalité de ces objets magiques. Ces pierres de vision ont été élaborées sur le continent sacré de Valinor, par Fëanor, un Elfe ayant vécu avant le Premier Âge.

Ces sphères occupent une rubrique dédiée dans le Dictionnaire Tolkien supervisé par l’universitaire Vincent Ferré. Ils sont capables « de voir à de longues distances », d’où leur nom en elfique. Leur présence en Terre du Milieu est manifestement due à Elendil, est-il expliqué, qui en a ramené une quantité indéfinie après la submersion de son île.

Galadriel Tar-Miriel
Compte tenu des capacités d’un artefact de cette nature, il vaut mieux le laisser dans la pénombre. // Source : Amazon Prime Video

Il est intéressant de savoir que ces objets peuvent avoir des tailles et des poids très différents. On dit que les plus petites ne font que quelques centimètres, tandis que les plus larges atteignent plusieurs mètres de diamètre — c’est le cas de celle située à Osgiliath, l’ancienne capitale du Gondor. Elles ont aussi des « rangs ». Certaines sont mineures, d’autres sont maîtresses.

Le secret de fabrication de ces pierres a été perdu, comme une partie de celles qui étaient connues, ainsi que certains types d’utilisation (notamment un procédé qui permettait de cacher l’existence d’un de ces globes aux autres). On sait en revanche que ce sont des « sphères parfaites », « composées d’une matière proche du verre ou du cristal, d’une couleur noire. »

Quels sont les pouvoirs d’un Palantír ?

« Fondamentalement, un Palantír permet à son utilisateur de voir des scènes en se jouant des contraintes spatiales. Il le laisse voir à travers n’importe quel objet, de la montagne au mur, mais sa vue ne peut transpercer les ténèbres. Une chose non éclairée demeure donc cachée », est-il dit dans le dictionnaire. La série suggère aussi qu’un globe peut se jouer des limites temporelles.

Les Palantíri servent à espionner, à communiquer d’esprit à esprit (à condition d’en utiliser une de chaque « côté ») et à voir des scènes au-delà de ce qui est à portée du regard. Il est aussi possible d’influencer des esprits, y compris les plus forts. Pippin a souffert au contact de l’une d’elles. Saroumane a probablement été corrompu par Sauron à travers ce canal.

D’autres individus sont décrits comme plus légitimes pour s’en servir. Parmi eux, Aragorn, le descendant d’Elendil et d’Isildur — en somme, les rois d’Arnor et du Gondor. Aragorn a d’ailleurs défié Sauron en lui rappelant Narsil, l’épée d’Elendil, celle qui a permis de trancher le doigt du seigneur des ténèbres qui portait l’Anneau Unique.

Source : Montage Numerama

Quel est le service de SVOD fait pour vous ?

Découvrez notre comparateur

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.