Huit ans après l'acquisition de YouTube, Google serait en train de finaliser un nouvel achat d'importance dans le secteur de la vidéo en ligne. L'entreprise américaine aurait en effet conclu un accord avec Twitch pour un milliard de dollars.

Google est en passe d'étendre son emprise dans la vidéo en ligne. Après avoir acheté YouTube pour 1,65 milliard de dollars en 2006, l'entreprise californienne aurait finalisé l'acquisition de Twitch, un service de retransmission en streaming de parties de jeux vidéo, d'après les informations de Venturebeat, qui s'appuie sur des sources proches du dossier. Montant de la transaction ? Un milliard de dollars.

Déjà évoquée en mai dernier par le magazine Variety, la prise de contrôle de Twitch serait la cinquième plus grosse opération réalisée par Google, après Motorola (12,5 milliards de dollars), Nest (3,2 milliards), DoubleClick (3,1 milliards) et YouTube. Elle se place même devant des achats pourtant spectaculaires comme Waze (966 millions), Dropcam (555 millions) ou Skybox Imaging (500 millions).

Né en 2011, Twitch connaît une croissance rapide. Alors qu'elle comptait 5 millions d'utilisateurs par mois il y a trois ans, la plateforme affirme avoir aujourd'hui plus de 50 millions d'usagers actifs dont 1,1 million envoyant régulièrement des contenus vers les serveurs de la société. Si l'audience est encore très loin de celle de YouTube, force est de constater qu'elle progresse à grande vitesse.

En fait, ce n'est pas tant la montée en puissance de Twitch qui inquiète Google que sa spécialisation dans le jeu vidéo. Comme nous l'écrivions il y a deux mois, l'intégration du service dans les consoles de jeux (par exemple sur la Xbox One et sur la PlayStation 4) et ses fonctionnalités sociales (discussion pendant les retransmissions) peuvent détourner une partie de l'audience de YouTube.

Ce type de retransmission est en effet de plus en plus populaire, notamment chez les jeunes férus de jeux vidéo. Or, les annonceurs pourraient considérer que YouTube n'est plus toujours en mesure d'être le meilleur endroit pour s'adresser à eux, et se tourner davantage vers Twitch et les services équivalents. Or pour Google, la publicité est le nerf de la guerre.

Selon Venturebeat, c'est YouTube, la filiale de Google, qui a eu la responsabilité de gérer l'acquisition de Twitch.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés