Google accélère le mouvement dans son dépoiement publicitaire. Alors que nous rapportions ce matin que Google commençait à faire un travail de régie publicitaire pour un grand conglomérat américain de radios, on apprend dans le même temps que la firme de Mountain View avale DoubleClick. Le montant de l’addition s’élève à 3,1 milliards de dollars, qui permettent à Google de « combiner la technologie de DoubleClick à la plate-forme publicitaire de Google« .

Google passe devant Microsoft, AOL et Yahoo, qui étaient selon les rumeurs également candidats à la reprise. Parmi les clients de DoubleClick figurent MySpace et AOL, mais surtout une myriade de petits éditeurs qui sont le coeur de cible de la stratégie de la longue traine déployée par Google avec AdSense.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés