Après avoir conquis l'univers PC, Valve veut s'imposer dans le salon. L'entreprise compte ainsi miser sur la Steam Box et SteamOS un système d'exploitation basé sur Linux. Annoncé lundi, il ne se contentera pas d'apporter les jeux Steam sur le téléviseur. Il compte aussi être un hub du divertissement familial.

Valve part à l'assaut du salon. Ce lundi, le studio américain a présenté un nouveau système d'exploitation bâti sur Linux. Intitulée SteamOS, en référence au service de distribution en ligne qui a permis à l'entreprise de conquérir l'univers PC en quelques années, cette plateforme est la porte d'entrée nécessaire pour toucher un nouveau public, acquis aux consoles de jeux ou étranger à cet univers.

Les informations sur SteamOS sont encore rares, mais l'ambition de Valve est clairement affichée. SteamOS sera un système d'exploitation "disponible gratuitement" et destiné aux "machines de salon". Le gant est donc jeté à la figure de Sony, Microsoft et Nintendo, qui règnent sans partage depuis bientôt deux décennies. Et c'est la console Steam Box, que différents constructeurs pourront personnaliser, qui portera le fer.

Cependant, Valve ne peut pas se contenter de proposer dans le salon les services qu'il a su imposer chez les joueurs PC. Pour séduire, il faut apporter des fonctionnalités nouvelles. C'est pour cette raison que le studio américain compte faire de SteamOS une véritable plateforme de divertissement. Les usagers pourront ainsi accéder directement à de multiples contenus (films, musique, vidéos…).

La diffusion s'effectuera grâce au streaming, entre le PC et la Steam Box. "Vous pouvez jouer à vos jeux Windows et Mac sur votre machine SteamOS. Il vous suffit de lancer Steam sur votre ordinateur actuel pour pouvoir les streamer avec votre machine SteamOS par le biais de votre réseau local sur votre téléviseur". Et cadre familial oblige, des options seront également de la partie.

"Le salon appartient à la famille. Vous ne voulez cependant pas forcément voir les jeux des parents dans votre bibliothèque. Bientôt les familles pourront contrôler l'accès aux différentes bibliothèques du foyer", écrit l'entreprise. Ces fonctionnalités, qui seront accessibles lorsque SteamOS sortira, donnent un éclairage nouveau sur l'arrivée prochaine du partage des jeux vidéo sur Steam, dédié à la famille et aux proches.

L'annonce d'un système d'exploitation sous Linux permet aujourd'hui de comprendre pourquoi Gabe Newell, le PDG de Valve, s'en prenait systématiquement à Windows et tissait des lauriers à Linux. Si ses critiques n'étaient pas infondées, elles servaient aussi à préparer le terrain : car c'est un pari audacieux que de se lancer à la conquête du salon face à des acteurs bien installés dans le paysage.

La date de sortie de SteamOS n'a pas été annoncée.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés