Tesla a dévoilé son pickup 100 % électrique, un an après Rivian. Il est temps de comparer les deux véhicules.

Il y a un peu moins d’un an, Rivian surprenait les observateurs en dévoilant le R1T, le tout premier pickup 100 % électrique du marché. Depuis, le constructeur, qui a damé le pion à Tesla, Ford ou encore General Motors, a pris du galon et gagné en sérieux (notamment grâce aux millions injectés par Amazon).

Tesla a fini par répondre à Rivian en officialisant, le 22 novembre 2019, son Cybertruck, un pickup futuriste tout droit sorti d’un film de science-fiction. L’heure est maintenant à la comparaison entre les deux véhicules appartenant à un segment très, très important aux États-Unis.

Tesla Cybertruck // Source : Tesla

Conventionnel ou futuriste ?

Rivian n’a pas cherché à bousculer le marché avec son R1T, qui ressemble… à un pickup classique. Le constructeur, qui ne commercialise aucun véhicule à ce jour, a pour lui son statut de pionnier. Certains lui reprocheront peut-être sa prudence, mais il faut rappeler que le segment du pickup est très formaté — et populaire — aux États-Unis. En signe distinctif, le R1T dispose quand même de bandes lumineuses à l’avant comme à l’arrière.

Tesla, lui, est totalement à contre-courant, quitte à proposer un véhicule très clivant. Elon Musk avait prévenu que le pickup diviserait en raison de sa silhouette futuriste. Le milliardaire n’a pas menti : le Cybertruck ne ressemble à aucun autre pickup ayant existé sur le marché. C’est osé, voire ridicule, penseront certains au regard de ce choix esthétique radical qui renvoie à la science-fiction. Au moins, on ne pourra pas attraper Tesla sur le manque d’audace. La firme met par ailleurs en avant la solidité de l’acier inoxydable laminé à froid (« S’il existait quelque chose de plus résistant, nous l’utiliserions »). On n’en dira pas autant des vitres, qui n’ont pas aimé recevoir une boule de pétanque

Rivian R1T // Source : Rivian

Les dimensions en détail :

Rivian R1T Tesla Cybertruck
Largeur 2 mètres 2 mètres
Longueur 5,5 mètres 5,9 mètres
Taille de la benne  1,8 mètre 1,98 mètre

Entre un et quatre moteurs

Sur le groupe propulseur, Rivian et Tesla n’ont pas du tout la même approche non plus. Ainsi, Rivian fait confiance à une plateforme en forme de skateboard s’appuyant sur quatre moteurs. Il existera trois versions du R1T, qui n’auront pas la même taille de batterie.

Tesla déclinera aussi son Cybertruck en trois modèles. Outre l’écart d’autonomie, ils se différencieront sur le nombre de moteurs embarqués. Le moins cher n’en aura qu’un seul quand le plus onéreux en aura trois (une première pour une voiture Tesla).

En chiffres, cela donne les performances suivantes :

Accélération (0 à 96 km/h) Autonomie (théorique)
Rivian R1T 105 kWh 4,9 s 370 km
Rivian R1T 135 kWh 3 s 480 km
Rivian R1T 180 kWh 3,2 s 640 km
Cybertruck Single Motor 6,5 s 400 km
Cybertruck Dual Motor 4,5 s 480 km
Cybertruck Tri Motor 2,9 s 800 km

En termes de capacité de remorquage, le R1T pourra tracter jusqu’à 5 tonnes. C’est plus que le Cybertruck Single Motor (3,4 tonnes) et Dual Motor (4,5 tonnes). Mais moins que la variante Tri Motor (6,3 tonnes).

Pickup Rivian R1T // Source : Rivian

Tesla a une longueur d’avance

En ce qui concerne les fonctionnalités, Tesla a une longueur d’avance puisqu’il vend déjà des voitures équipées d’un système d’exploitation qui ne fait qu’évoluer au gré des mises à jour (aujourd’hui, on peut regarder Netflix ou jouer à Cuphead dans une Tesla). Pour l’infodivertissement, le Cybertruck s’appuiera sur un écran central de 17 pouces. Il ne faut pas oublier non plus le réseau de Superchargeurs qui permet de couvrir de très longues distances et les capacités de conduite autonome déjà bien avancées — deux arguments de taille en faveur de Tesla. En prime, on pourra ranger et recharger son quad Cyberquad à l’arrière.

Rivian R1T en mode Into the wild // Source : Rivian

Pour sa part, le R1T intègrera trois écrans dans l’habitacle — dont un très grand de 15,6 pouces. On prédit au véhicule de Rivian un avenir un peu plus aventurier. En témoignent ses multiples prises pour recharger des appareils, sa configuration camping ou encore son compresseur intégré pour regonfler les pneus d’un vélo. La firme songe aussi à une partie modulable à l’arrière et à une batterie supplémentaire amovible. Bien sûr, le R1T se pare de plusieurs dispositifs proposant de la conduite autonome (des caméras, un LIDAR, des capteurs à ultrason et des technologies de localisation très précises).

Prix et lancement

Rivian devrait lancer son pickup électrique en premier : dès 2020. Les prix s’échelonneront de 69 000 à 100 000 dollars, sachant que ce sont les versions les plus chères qui seront d’abord livrées (Tesla fait la même chose traditionnellement).

Il faudra attendre beaucoup plus pour le Cybertruck, déjà disponible en précommande mais dont on ne pourra terminer la configuration que fin 2021. Tesla a opté pour une grille tarifaire plus agressive avec un prix d’entrée à 39 900 dollars. Le plus onéreux des Cybertruck coûtera 69 900 dollars, soit autant que le moins cher des R1T, et ne sera en production qu’en 2022.

Crédit photo de la une : Claire pour Numerama

Partager sur les réseaux sociaux