Rivian a visiblement de grandes ambitions derrière son pick-up 100 % électrique.

Rivian a devancé toute l’industrie en levant le voile sur un pick-up électrique, ce qui a sans doute précipité les plans de Tesla et de Ford sur ce segment très prisé aux États-Unis. Et la startup américaine désormais appuyée par Amazon n’entend pas faire baisser l’engouement autour de ses annonces. En témoigne ce nouveau brevet déniché par Electrek le 12 mars 2019.

Rivian envisagerait donc un système modulable pour son R1T. Il permettrait de configurer l’arrière du véhicule à l’envi, en fonction de ses besoins. Une caractéristique qui irait de pair avec les ambitions aventurières de l’imposant véhicule.

Brevet Rivian // Source : Rivian

Des accessoires pour personnaliser son pick-up

Dans le document enregistré auprès de l’USPTO le 11 janvier 2017, on peut découvrir différents exemples de modules. La communauté Rivian, qui existe déjà, s’est déjà amusée à imaginer des rendus. On peut découvrir des attaches pour des deux-roues, deux cabines ou encore un arrière rabaissé.

La technologie qu’emploierait Rivian s’articulerait autour de capteurs chargés d’identifier automatiquement l’accessoire installé à l’arrière du R1T pour adapter les performances (puissance, freinage, suspension). A priori, elle devrait être réversible et pourrait s’intégrer dans un service de véhicules partagés.

Rappelons que Rivian a également déposé un brevet visant à commercialiser une batterie amovible pour gonfler l’autonomie du pick-up. Une autre preuve que le constructeur a des ambitions de mises à jour software et hardware pour ses voitures. On prendra quand même ces schémas avec les pincettes de rigueur : ce n’est pas parce qu’une entreprise a des idées qu’elles sont nécessairement commercialisées. Dans le cas de Rivian, ces réflexions viennent simplement confirmer que la startup s’active pour trouver une place de choix sur ce marché en pleine ébullition.

Partager sur les réseaux sociaux