Rivian a officialisé son premier véhicule électrique : un pickup répondant au nom de R1T.

C’était attendu : Rivian, peut-être l’un des concurrents les plus sérieux de Tesla, a officialisé sa première voiture électrique quelques jours avant le salon automobile de Los Angeles. Il s’agit du R1T, un pick-up dont le prix de départ assoit sa position sur le marché. Démarrant à 69 000 dollars, il visera clairement le segment premium.

On commencera par affirmer que Rivian vient s’adresser à des conducteurs qui ne peuvent pas encore aller trouver leur bonheur chez Tesla, malgré la volonté d’Elon Musk de sortir très vite un pick-up. Ce qui revient à dire que la startup a une sacrée carte à jouer, sachant qu’elle commercialisera, en parallèle, le SUV R1S — rival direct du Model X.

Un pick-up

Rivian a eu le nez fin en dévoilant d’abord le R1T. En effet, il n’existe encore aucun pick-up électrique sur le marché automobile. Une sacrée absence alors que la catégorie domine les ventes aux États-Unis, terrain d’expression de ces voitures puissantes, polyvalentes et capables de rouler partout.

Esthétiquement, Rivian n’a pas cherché à faire un joli véhicule. On retrouve dès lors les caractéristiques propres aux pick-up, en l’occurrence des lignes tout sauf arrondies et des mensurations imposantes. Le constructeur a quand même fait un effort sur quelques éléments plus distinctifs, sinon futuristes, dans le sillage des optiques qui occupent toute une bande, à l’avant comme à l’arrière.

Dans l’habitacle, Rivian a copié Tesla en installant un immense écran de 15,6 pouces au centre. Deux autres prennent place pour l’accompagner : un 12,3 pouces derrière le volant et un 6,8 pouces positionné sur la partie arrière de la console centrale — destiné aux passagers assis à l’arrière. Comme dans les Tesla, le nombre de boutons physiques est très, très réduit pour un minimalisme certain.

On notera l’intégration de multiples prises pour recharger tout et n’importe quoi. On pourra même regonfler les pneus d’un vélo grâce à un compresseur intégré.

Rivian R1T // Source : Rivian

Un monstre de puissance

Pour faire rouler un tel engin, Rivian fait confiance à une plateforme faisant penser à un skateboard et disposant de quatre moteurs de 147 kW chacun. Ils sont capables d’autoriser une vitesse maximale de 200 km/h. Les performances, évaluées sur le 0 à 96 km/h, tout comme l’autonomie, dépendront de la taille de la batterie. Il y aura trois déclinaisons : 105, 135 et 180 kWh.

Version 180 kWh Version 135 kWh 105 kWh
Autonomie (théorique) 640 km 480 km 370 km
0 à 96 km/h 3,2 secondes 3 secondes 4,9 secondes

Bien sûr, le R1T se pare de tous les dispositifs proposant de la conduite autonome — au moment où elle sera autorisée sur les routes. Sur ce point, on peut compter sur des caméras, un LIDAR, des capteurs à ultrason et des technologies de localisation très précises.

Rivian R1T // Source : Rivian

Rendez-vous en 2020

Rivian ne lancera pas le R1T avant 2020 mais les précommandes sont déjà ouvertes moyennant un acompte de 1 000 dollars. Le modèle de base coûtera 69 000 dollars, le plus cher atteindra les 100 000 dollars. Les premières livraisons concerneront les deux versions les plus onéreuses. Comme la Model 3.

Rivian R1T // Source : Rivian
Rivian R1T // Source : Rivian
Rivian R1T // Source : Rivian
Rivian R1T // Source : Rivian
Rivian R1T // Source : Rivian

Partager sur les réseaux sociaux