Malgré une interview assez décontractée, Elon Musk a bien mesuré ses paroles. Le patron de Tesla a quand même communiqué quelques informations intéressantes sur la Tesla à moins de 25 000 € et la concurrence.

À l’occasion du lancement du Cybertruck du 30 novembre, Elon Musk a accordé une interview à Sandy Munro, qui tient la chaîne Youtube Munro Live. Ces échanges sont toujours un bon moyen de glaner quelques informations supplémentaires concernant la vision d’Elon Musk sur Tesla, mais aussi le marché automobile dans son ensemble.

Les questions-réponses ont essentiellement tourné autour du Cybertruck et des innovations uniques de ce modèle. Deux autres thèmes ont retenu notre attention : un échange sur la concurrence et des informations sur la future Tesla « abordable ».

Elon Musk critique les constructeurs qui n’ont pas adopté l’électrique

Le patron de Tesla n’est pas tendre avec les constructeurs automobiles qui n’ont pas pris au sérieux la transition vers la voiture électrique. En réponse à une question de Sandy Munro sur les gagnants et perdants de l’industrie automobile pour l’avenir, Elon Musk a répondu : « Le futur est définitivement électrique, alors les entreprises qui n’ont pas fait d’investissements dans les voitures électriques se condamnent à subir le sort du marché des fabricants de calèches des années 1920 », avant d’ajouter « qui veut être le fabricant de calèches dans l’ère de l’automobile ? »

Elon Musk en interview // Source : Extrait vidéo Munro Live
Elon Musk en interview avec Sandy Munro // Source : Extrait vidéo Munro Live

Sandy Munro précise que dans sa vision de l’avenir, trois grandes entreprises historiques, et surtout une, pourraient rencontrer de gros problèmes pouvant causer leur perte. Les entreprises concernées n’ont pas été citées, mais on peut imaginer que certains des géants américains étaient visés par la remarque. Elon Musk n’a pas directement commenté cette affirmation, mais il a acquiescé tout au long des propos de Sandy Munro.

Elon Musk acquiesce aussi la domination de BYD devant Tesla

Il était également très intéressant d’observer l’attitude d’Elon Musk lorsque Sandy Munro lui a dit que « le plus grand constructeur automobile de la planète sera probablement BYD » et que Tesla se classera en seconde position.

Avec les ambitions de domination de Tesla sur le marché automobile, on aurait pu imaginer que le patron de Tesla aurait grimacé à se voir attribuer la deuxième place derrière BYD. Il n’en est rien. Encore une fois, on voit Elon Musk acquiescer vigoureusement les propos de Sandy Munro et ne pas le corriger en reprenant la parole.

Il est bien loin le temps où le patron de Tesla se moquait du constructeur chinois. Depuis, il a même choisi d’équiper les Model Y propulsion assemblés à Berlin de batteries BYD. Un concurrent qu’il juge désormais très compétitif.

La Tesla abordable est un projet très avancé

Parmi les sujets brulants concernant Tesla, il y a aussi la fameuse Tesla à 25 000 €. Elon Musk ne peut pas se permettre de révéler trop de détails à cet état du projet. Il a quand même indiqué au micro de Sandy Munro : « On a beaucoup avancé sur ce dossier. Je vérifie chaque semaine les plans pour les lignes de production »

Il est possible d’imaginer que les annonces plus officielles devraient intervenir dans les prochains mois. Plus que les caractéristiques du modèle, Elon Musk ne parle que de la manière révolutionnaire dont la voiture va être assemblée. C’est finalement plus le challenge de l’industrialisation qui semble exciter le patron de Tesla sur ce modèle à venir : « la révolution dans la manière de produire cette voiture va époustoufler tout le monde. »

Franz et le projet Tesla Robotaxi ou tesla abordable  // Source : Autohome
Franz et le projet Tesla Robotaxi ou Tesla abordable // Source : Autohome

Il a confirmé qu’il s’agira d’un modèle à très gros volume pour la marque, et qu’il n’aura probablement rien à voir avec Model 3 et Model Y. Sa production démarrera dans la Gigafactory du Texas pour pouvoir travailler plus efficacement avec toutes les équipes d’ingénieurs. L’usine mexicaine, lorsqu’elle sera prête, prendra ensuite le relai. Elon Musk n’est pas revenu sur les autres sites de production, mais le patron a annoncé de vive voix aux employés de l’usine de Berlin que le site accueillera aussi la production de ce modèle à l’avenir.

Pour ne rien manquer des sujets tendance de la voiture électrique, y compris de Tesla, notre newsletter éditorialisée Watt Else est probablement faite pour vous. Vous recevrez tous les jeudis une sélection d’informations pertinentes sur la mobilité électrique.


Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.