Alors que tout le monde regarde du côté des batteries 4680, de nouvelles batteries de BYD auraient fait leur entrée dans la Gigafactory Tesla de Berlin. Qu’est-ce que cela signifie ?

L’arrivée des nouvelles batteries 4680 dans la production des Tesla est très suivie. On en oublierait presque que Tesla utilise deux chimies de batterie différentes. En plus des cellules de batteries 2170 et 4680 NMC (nickel-manganèse-cobalt), Tesla a introduit des batteries LFP (lithium-fer-phosphate) dans sa Model 3 d’entrée de gamme, parmi les plus vendues du constructeur. Selon le média chinois Sina, dont un article du 10 août 2022 a été repris par les médias US, il y a du nouveau de ce côté, puisque la Gigafactory de Berlin aurait reçu les premières batteries Blade de BYD.

Le partenariat entre BYD et Tesla était déjà connu, mais l’on pensait que les batteries LFP de BYD iraient compléter celles actuellement montées sur les modèles sortant de la chaîne de production de Shanghai. C’est donc une surprise d’entendre des sources internes indiquer qu’elles s’adressent à l’usine de Berlin, qui ne produit pour le moment que des Model Y Performance.

Vers une ouverture d’une nouvelle ligne de production à Berlin ?

La Gigafactory Tesla de Berlin teste actuellement l’intégration des nouvelles batteries 4680. Ces batteries devraient intégrer les Model Y Performance dès qu’elles seront en nombre suffisant. Pour l’instant, les Model Y sortant de l’usine de Berlin sont équipés des batteries piles de la génération précédente (2170).

Nouvelle cellule Tesla // Source : Capture d'écran
Nouvelle cellule Tesla 4680. // Source : Capture d’écran

L’arrivée de batterie de type LFP à Berlin soulève en conséquence de nombreuses questions. Les batteries LFP s’adressent habituellement aux modèles d’entrée de gamme, ce qui n’est donc pas le cas de la production actuelle à Berlin. Seules les Model 3 Standard Range produites à Shanghai (ou à Freemont pour le marché US) en sont actuellement dotées.

La Gigafactory de Berlin n’est apparemment pas équipée de presses pour la fabrication de Model 3, mais uniquement de Model Y. Si on assemble tous ces éléments, on se retrouve face à deux théories :

  • Soit Tesla se prépare à utiliser les batteries LFP, au même titre que les batteries 4680 ou 2170, pour répondre à la demande croissante ;
  •  Soit Tesla travaille sur le lancement de la version standard du Model Y qui manque à la gamme.
Tesla Gigafactory Berlin // Source : Tesla
Tesla Gigafactory Berlin. // Source : Tesla

Pour le moment ni Tesla, ni BYD n’ont communiqué plus d’informations. Cela ne reste en conséquence que des hypothèses, et l’on aimerait croire que la seconde est la bonne. Les premiers modèles de test pourraient être produits à la rentrée, selon le média Sina, on finira donc bien par en apprendre un peu plus à ce sujet.

Des batteries différentes des LFP des Model 3

Tesla a signé des partenariats industriels avec LG et CATL pour la fourniture des batteries LFP. Celles de BYD sont différentes de celles proposées par CATL, ce qui explique certainement pourquoi elles n’ont pas été ajoutées à Shanghai, car cela demanderait à faire évoluer l’outil de production, alors qu’il sort juste de maintenance.

En plus d’une structure novatrice, BYD a mis l’accent sur la sécurité de ses batteries Blade. Dans la présentation de la batterie, on retrouve notamment ce petit tacle de la concurrence : « C’est en raison de cet intérêt peu pratique pour la densité énergétique que la sécurité a été écartée du développement des batteries. La Blade Battery de BYD vise à ramener la sécurité des batteries au premier plan, une réorientation par rapport à l’attention ténue que l’industrie porte à cet aspect crucial. »

Batterie LFP BYD Slade // Source : BYD
Batterie LFP BYD Slade. // Source : BYD

La marque précise également que : « Lors des tests de pénétration des clous, la Blade Battery n’a émis ni fumée ni feu après avoir été pénétrée, et sa température de surface n’a atteint que 30 à 60 °C. Dans les mêmes conditions, une batterie ternaire au lithium a dépassé les 500 °C et a violemment brûlé, et tandis qu’une batterie classique au lithium fer phosphate n’a pas ouvertement émis de flammes ou de fumée, sa température de surface a atteint des températures dangereuses de 200 à 400 °C. Cela implique que les véhicules électriques équipés de la Blade Battery seraient beaucoup moins susceptibles de prendre feu – même lorsqu’ils sont gravement endommagés. »

BYD, qui est aussi un des plus grands constructeurs de véhicules électriques sur la Chine, équipe ses nouveaux modèles de cette batterie. BYD assure que cette nouvelle génération offre plus de sécurité, de résistance, d’autonomie, tout ne promettant une longue durée de vie et une puissance exceptionnelle. Des arguments qui semblent avoir séduit Tesla pour intégrer ces mêmes batteries à certains de ses modèles.