Vous ne voulez plus que quelqu'un vous suive sur Twitter, mais vous ne voulez pas le bloquer ? Une fonctionnalité permet désormais de retirer une personne de sa liste de followers.

Sur Twitter, il est désormais possible de désinscrire un internaute qui suit votre compte, afin de ne plus faire apparaître vos messages dans son fil d’actualité. Cette option, décrite début septembre, fait l’objet d’une mise à jour de la plateforme survenue le 11 octobre. De fait, elle constitue une mesure intermédiaire entre l’inaction et le blocage, qui interdit toute interaction une fois mis en œuvre.

Comment retirer quelqu’un de ses abonnés Twitter ?

L’option de désinscription d’une personne qui vous suit est simple à mettre en œuvre. Il vous faut d’abord vous rendre sur le profil dont vous voulez vous débarrasser — il faut bien entendu qu’il vous suive. Une fois en position, cliquez sur les points de suspension en haut à droite du profil et, dans le menu déroulant, choisissez « supprimer cet abonné ». Il vous faut confirmer votre décision.

Comment supprimer un abonné Twitter

Il est important de noter deux choses : la première, c’est que le compte que vous retirez de votre liste de followers ne sera pas averti du changement — cependant, il pourrait finir par le remarquer, s’il ne voit plus vos tweets ou qu’il se rend un jour sur votre page et constate qu’il n’y a plus la mention « vous suit ». La seconde, c’est qu’elle a un caractère définitif, à en croire Twitter : il ne sera plus possible de se réabonner après.

On peut s’interroger sur l’intérêt d’une telle mesure, mais il existe des cas de figure où cet outil peut avoir un intérêt. Une personne ayant son compte en « protégé » ne montre que ses tweets aux personnes qui la suivent (et qui ont été approuvées). Dans ce cas, il peut être intéressant de désinscrire quelqu’un : il ne sera pas bloqué, mais ne verra plus les tweets, car il perdra son accès lié à son statut d’abonné.

Cette option constitue un volet parmi une série de dispositions que Twitter développe pour rendre son service plus agréable et plus convivial — en élaborant notamment des outils pour écarter des comptes désagréables. On sait par exemple qu’il y a une option de blocage automatique en cours d’arrivée. Le site planche aussi sur un mécanisme cachant les vieux tweets, pour éviter qu’on ne les exhume.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo