Vous souhaitez supprimer votre compte Facebook, car le réseau social ne vous convient plus ? La marche à suivre est simple. Attention : il s'agit bien d'une suppression de compte Facebook et non pas d'une simple désactivation.

Les réseaux sociaux, on s’y inscrit et parfois on les quitte. Ainsi va la vie du net. Ainsi vont les tendances du web. Qui aurait pu croire que MySpace, au faîte de sa gloire, allait péricliter devant l’avancée implacable de Facebook ? Un tel destin pour le site fondé par Mark Zuckerberg est-il plausible, ou le service est-il too big to fail ? Manifestement, les jeunes générations semblent déjà avoir tranché.

Peut-être avez-vous, vous aussi, des envies de prendre le large. Si vous avez mûri votre réflexion, sachez qu’il est tout à fait possible de demander la suppression de son compte — attention, on parle bien de suppression et non pas de désactivation. Les conséquences ne sont pas du tout les mêmes : la désactivation permet de rétablir un compte si vous changez d’avis. L’autre est irréversible.

Comment supprimer son compte Facebook ?

  • La première chose à faire, c’est de vous rendre sur le site de Facebook avec votre ordinateur et de vous connecter à votre compte si ce n’est pas déjà fait ;
  • Ensuite, en haut à droite de l’écran, vous devez cliquer sur l’icône symbolisée par une flèche qui pointe vers le bas et, dans le menu déroulant, choisir « Paramètres et confidentialité » puis « Paramètres » ;
Dans les encadrés orangés, les trois étapes pour accéder aux paramètres de son compte Facebook.
  • Dans la nouvelle fenêtre qui s’affiche à l’écran, le menu latéral à gauche vous montre une ligne qui s’appelle « Vos informations Facebook ». Elle se trouve vers le haut de la liste. Cliquez dessus ;
  • Ensuite, dans la rubrique centrale, vous avez une ligne « Désactivation et suppression » : il est annoncé « Désactivez temporairement ou supprimez définitivement votre compte », car deux niveaux de neutralisation existent ;
La suppression de son compte Facebook se trouve dans l’un des sous-menus des paramètres.
  • À ce moment-là, deux options s’offrent alors à vous. Attention ! La désactivation est temporaire et peut être annulée. La suppression, elle, est définitive. Le réseau social fait d’ailleurs un rappel des effets pour chacun des choix disponibles.

Ainsi, explique Facebook, « lorsque vous supprimez votre compte Facebook, vous ne pouvez plus en récupérer le contenu ou les informations que vous avez partagées sur Facebook. Votre Messenger, ainsi que tous vos messages, seront également supprimés ». La désactivation est moins radicale, car elle met hors ligne le profil, mais laisse la possibilité d’utiliser Messenger pour discuter.

Vous qui franchissez ce seuil, mesurez bien ce que vous faites.
  • Si vous êtes bien au clair avec ce que vous faites, cliquez sur le bouton bleu « poursuivre la suppression de compte » ;
  • Notez que vous aurez encore un écran avant de franchir définitivement le seuil de l’effacement sur Facebook : le réseau social vous rappellera d’une part — une fois encore — les conséquences induites par votre demande (plus de compte, plus d’accès à Messenger, plus de données, plus de retour en arrière) et d’autre part vous conseillera de rapatrier vos données ;
  • Vous pourriez vouloir les récupérer avant de tout effacer, par exemple pour déplacer vos photos sur un autre service (comme Google Photos) ;
  • Si vous êtes toujours d’accord, cliquez une fois encore sur « Supprimer le compte » ;
  • Il vous faudra confirmer la suppression en inscrivant votre mot de passe (pour réduire le risque d’une mauvaise blague d’un proche).

Notez qu’il existe possiblement encore une ou deux étapes après cette demande, mais que nous n’avons pas tenu à prendre le risque de déclencher par inadvertance la suppression effective du compte qui a servi à naviguer dans les menus du réseau social. Vous avancerez donc vous-même, mais à ce stade, vous avez normalement acté votre divorce numérique avec le réseau social. Les ultimes étapes ne devraient pas être un obstacle.

Notez qu’en principe, Facebook fixe un délai de 30 jours après la demande de suppression, au cours duquel vous avez la possibilité, en vous reconnectant à votre compte, d’annuler la procédure. Vous avez donc un mois pour changer d’avis (avant 2018, le délai n’était que de deux semaines) et rétablir votre profil. Au-delà, les choses seront irréversibles. Il vous faudra repartir de zéro sur Facebook si vous y revenez un jour.

Avant de supprimer le compte, prenez connaissance des conséquences que cela induit et prenez d’éventuelles dispositions au préalable. Vous désirez peut-être télécharger une archive de votre profil.

 

Il n’y a pour ainsi dire plus qu’un mot de passe à inscrire, et voilà. Mais Julien n’ira pas plus loin dans ce guide.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo