Le Windows nouveau est arrivé ! Lors d’un grand raout médiatique retransmis en direct sur Internet, Microsoft a officiellement dévoilé Windows 11, la nouvelle version majeure de son système d’exploitation. On vous présente les nouveautés les plus intéressantes du système.

Microsoft tourne une petite page de son histoire. Lors d’une conférence diffusée en direct ce jeudi 24 juin 2021, l’entreprise a dévoilé Windows 11, la toute dernière version de son système d’exploitation star.

L’OS, qui va fort logiquement venir remplacer Windows 10, avait déjà fuité sur Internet la semaine dernière, gâchant un peu les surprises que Microsoft avait en stock. Cependant, l’éditeur de Windows avait tout de même encore quelques secrets à dévoiler. On fait le tour des fonctionnalités les plus marquantes de cette nouvelle version de Windows.

Les applications Android sur Windows 11

Obsédé par l’idée de mettre toute votre vie numérique au sein de Windows, Microsoft a décidé de faciliter l’utilisation d’applications Android dans Windows 11. Au sein du Microsoft Store, il y aura désormais une catégorie réservée aux applications Android. Vous pourrez télécharger et installer ces dernières comme n’importe quel logiciel.

Les apps Android sont désormais intégrées directement dans le store Microsoft // Source : Capture d’écran

Windows s’occupera d’émuler l’environnement Android pour faire en sorte que les apps mobiles se fondent élégamment dans Windows 11. Derrière la distribution d’applications sur le Store Windows, on trouve en fait l’Amazon App Store, le magasin d’applications Android géré par géant du e-commerce.

Malheureusement, ce dépôt logiciel n’est pas le mieux fourni dans l’écosystème Android ou les applications sont en majorité publiées sur le Play Store de Google. Mais embarquer le magasin d’Amazon dans Windows risque sans doute de convaincre quelques développeurs de rendre leurs apps disponibles chez Amazon aussi. Une situation gagnant-gagnant.

Une Xbox directement dans Windows 11

Durant la présentation de son nouvel OS, Microsoft a passé un bon moment à parler aux joueurs et joueuses, en leur expliquant que Windows 11 a été « pensé pour eux ». Concrètement, l’entreprise a tenté de recycler bon nombre de technologies présentes sur Xbox, directement dans Windows 11.

Premièrement, c’est tout simplement le service Game Pass qui va arriver nativement au sein de Windows. Il sera accompagné de xCloud, le service de jeu dans le cloud de Microsoft. De quoi fusionner encore un peu plus Windows et Xbox.

Le Xbox Game Pass dans Windows 11 // Source : Capture d’écran

Du DirectStorage qui permet de lancer plus rapidement des jeux, à l’Auto HDR qui permet de retoucher automatiquement l’aspect graphique d’un titre, Windows a largement emprunté aux technologies de la Xbox pour améliorer l’expérience de jeu sur PC.

En réalité, ces nouveautés sont en test dans Windows depuis quelques semaines voire quelques mois. Mais avec l’arrivée du Game Pass nativement dans Windows 11 on sent que Windows veut mettre l’accent sur le jeu. Dommage qu’il soit impossible d’acheter une bonne carte graphique ces temps-ci.

Les Snap Groups et les Snap Layouts

Au rayon des nouveautés moins flashy mais plutôt utiles, on trouve tout un tas de petites fonctionnalités dédiées à la productivité dans Windows. Il sera par exemple possible de ranger plus facilement ses fenêtres grâce à des modèles prédéfinis appelés « Snap Layout » qui vont permettre à plusieurs applications de s’afficher côte à côte automatiquement.

La gestion avancée des fenêtres sous Windows 11 // Source : Capture d’écran

Il sera aussi possible de créer des « Snap Group » qui sont en fait des collections d’applications qui peuvent être toutes ouvertes en 1 clic. Une manière idéale d’avoir tous ses outils de travail sous la main facilement. Les fenêtres se restaureront en plus automatiquement à leurs derniers emplacements connus si vous utilisez plusieurs écrans.

Vous pourrez aussi créer différents bureaux avec des options de personnalisation spécifique pour mieux scinder votre vie pro et perso.

Le Microsoft Store devient le centre névralgique de Windows

Plus tactique, le dernier changement majeur qu’a opéré Microsoft sur Windows 11 concerne le Microsoft Store. Jusque là, la boutique d’applications de Microsoft était un outil à peu près anecdotique ou l’on pouvait télécharger une application facilement si l’on ne voulait pas aller la chercher sur Internet. Désormais, Windows veut en faire le centre névralgique de son système.

La boutique de Microsoft pourra bientôt accueillir tous les formats d’applications au sein d’une seule interface. Que ce soit les applications Android comme décrit plus haut, les applications web qui ont le vent en poupe, ou les applications plus traditionnelles comme Chrome, Spotify ou Dropbox, toutes pourront profiter de ce nouveau canal de distribution. Le tout sans avoir forcément à verser de commission à Microsoft.

Le Windows Store veut centraliser toutes vos applications // Source : Capture d’écran

Microsoft se rapproche donc de ce que fait Apple avec son AppStore ou Linux avec ses dépôts de logiciels. La tactique est intéressante, car en plus de positionner son magasin d’app comme l’endroit où vous trouverez tous vos logiciels préférés, cela permettra aussi de centraliser les mises à jour d’applications et d’ainsi, peut-être, garder un Windows plus sécurisé.

Dispo à l’automne

Windows 11 devrait être officiellement disponible à l’automne prochain et sera une mise à jour gratuite. Pour les plus pressés, une pré-version devrait arriver la semaine prochaine. Il sera possible pour celles et ceux qui le veulent de rester sur Windows 10 dont la fin annoncée du support est prévue pour 2025.

Si vous voulez savoir si votre ordinateur est capable de faire tourner la dernière version de Windows, un outil nommé Health Check est disponible sur le site de Microsoft.

L’écosystème avant tout

La plupart des nouveautés de Windows 11 ont en fait un seul but : faire de Windows un écosystème dans lequel on retrouve facilement toutes ses marques. Panos Panay, le responsable de Windows, l’a d’ailleurs dit, il veut faire de son OS votre «  maison  » numérique. Selon le responsable, Windows doit être « familier, sûr et connecté ».

Pas question de bouleverser les habitudes de ses millions d’utilisateurs et d’utilisatrices donc. Windows veut vous simplifier la vie et se faire oublier. Cette philosophie est en accord avec l’idée que l’OS est désormais un « service » pour Microsoft. C’est-à-dire un écosystème qui s’améliore continuellement plutôt qu’une fois tous les 4-5 ans.

La refonte esthétique de Windows tout de même fait plaisir à voir et Microsoft semble vouloir sérieusement donner un coup de frais à son OS pour en faire le centre de votre vie numérique. Quand on s’appelle Microsoft et que son système équipe quasiment 75 % des ordinateurs grand public dans le monde, même de petits changements peuvent avoir d’importantes conséquences. On comprend mieux pourquoi Windows arrive à petits pas.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo