Sony annonce que la PlayStation 5 sortira pour les fêtes de fin d’année 2020. La nouvelle console de l’entreprise japonaise fera notamment face à la Xbox Scarlett de Microsoft.

La nouvelle est tombée ce mardi 8 octobre : la PlayStation 5 sera commercialisée l’année prochaine, en 2020, pour les fêtes de fin d’année. Dans un peu plus d’un an, donc. Cette date était anticipée depuis plusieurs mois : plusieurs journalistes spécialisés tablaient sur une sortie en 2020, en se basant sur les informations glanées auprès des studios et de sources industrielles.

Pour l’heure, Sony ne donne pas de date plus précise sur l’arrivée de la PlayStation 5 dans les rayons et sur les sites de commerce électronique, ni s’il prévoit une sortie simultanée dans le monde entier ou s’il fera des lancements régionaux. Au passage, l’industriel nippon confirme l’évidence : la PlayStation 5 s’appellera bien… PlayStation 5. Pas d’audace, mais un nom pragmatique et clair.

Sony

Après la PS1, la PS3, la PS3 et la PS4, voilà qu’arrive la PS5.

Bataille à venir avec la Xbox Scarlett

Noël 2020 promet donc d’être un sacré champ de bataille pour l’industrie vidéoludique, puisque c’est aussi cette échéance que vise Microsoft avec la « Xbox Scarlett ». Cette nouvelle génération de la console de salon de l’éditeur américain, qui succédera à la Xbox One, sortie fin 2013, a été annoncée lors de la conférence E3 de cette année, en conclusion de la présentation de Microsoft.

Avec cette génération, Sony restera dans les clous du jeu vidéo à l’ancienne, c’est-à-dire avec un lecteur de disque et une rétrocompatibilité avec certains des jeux des années passées. Un choix qui se démarque d’autres compétiteurs, comme Google, puisque le géant du net s’immisce dans ce domaine avec du jeu en streaming (Microsoft aussi s’y met quelque peu avec le projet xCloud).

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.