La conférence E3 2019 de Microsoft fut copieuse, avec pas moins de 60 jeux évoqués.

Comme chaque année, Microsoft s’est chargé d’ouvrir l’E3 avec une conférence organisée le dimanche précédant l’ouverture des portes du salon. En l’absence de Sony et en réponse à Google, qui a précisé le lancement de Stadia, la firme de Redmond avait l’obligation de frapper fort et de marquer les esprits. On ne pourra pas dire que la multinationale est passée à côté de son sujet, avec un show généreux et varié — mais pas nécessairement meilleur que les années précédentes.

60 jeux évoqués dont 34 attendus sur le Game Pass et 14 exclusivités : Microsoft en avait plein les poches pour garnir une conférence ayant duré un peu plus de 1h30. On fait le point avec cinq choses à retenir.

La prochaine génération datée pour fin 2020

Les conférences sont ainsi faites qu’on en retient d’abord la fin, le clou du spectacle, le one more thing. L’an dernier, Microsoft avait conclu sa présentation avec une bande-annonce de Cyberpunk 2077. En 2019, c’est la Xbox Scarlett qui s’est chargée d’être la cerise sur le gâteau. Elle matérialise la prochaine génération, attendue pour la fin 2020, avec une fiche technique qui laisse rêveur : architecture AMD, mémoire GDDR6, ray tracing, 8K, 120 fps, disque SSD, rétrocompabilité… Une PlayStation 5, en somme. « Elle mange des monstres à chaque petit déjeuner », ose Microsoft, qui la donne quatre fois plus puissante que la Xbox One X.

La Xbox Scarlett sera lancée avec Halo Infinite, dont la bande-annonce n’a pas manqué d’exciter la foule. Microsoft a néanmoins loupé l’occasion d’enfoncer le clou en montrant du vrai gameplay, ce qui aurait offert un premier aperçu du gaming sur console de demain. Dommage, surtout si Sony lui emboîte le pas dans les mois à venir.

Du flou dans les nuages

Étonnamment, Microsoft ne s’est pas épanché sur Project xCloud, son service de cloud gaming qui servira de réponse à Google Stadia. Pas de business model, pas de fenêtre de lancement concrète, pas de détails techniques… Tout juste la technologie est présentée en public à l’E3, avec des bornes faisant tourner Forza Horizon 4, Halo 5 : Guardians, Hellblade : Senua’s Sacrifice et Gears of War 4 sur un téléphone.

Le géant a quand même officialisé une fonctionnalité exclusive aux propriétaires d’une Xbox One. Ils pourront accéder à leur console à distance depuis n’importe où — en streaming. Baptisée Console Streaming et gratuite, ladite fonctionnalité sera d’abord lancée sous la forme d’une bêta en octobre. Aujourd’hui, on peut déjà accéder à sa Xbox One depuis un PC Windows 10 si les deux appareils sont connectés au même réseau.

Keanu Reeves sur scène

Vous pouvez poser vos RTT : Cyberpunk 2077 sera disponible le 16 avril 2020. Mais plutôt que la date, à laquelle on ne croit pas trop (un retard reste possible), c’est l’apparition de Keanu Reeves sur la scène que l’on gardera en mémoire. L’acteur, redevenu une véritable icône grâce à la trilogie John Wick, incarnera un personnage dans le RPG développé par CD Projekt Red. Et le comédien était présent physiquement pour annoncer la bonne nouvelle, rappelant que les conférences ont le droit, aussi, aux strass et aux paillettes.

Une manette Xbox avec… une… batterie

Dans les rumeurs depuis déjà un petit moment, la deuxième génération de l’excellente manette Elite a été officialisée. Elle permettra toujours plus de possibilités de personnalisation, dans le sillage de la tension réglable des sticks ou de la course des gâchettes (trois crans contre deux auparavant). Mais la véritable révolution se niche dans une batterie offrant une autonomie de 40 heures. Oui, Microsoft va sortir sa première manette équipée d’une batterie. En 2019. Le 4 novembre pour être précis, moyennant 180 euros.

Des jeux à gogo

En 2019, Microsoft s’est visiblement bien entendu avec Bandai Namco, qui a présenté les RPG Dragon Ball Z : Kakarot, Elden Ring (le nouveau From Software appuyé par George R.R. Martin) et Tales of Arise. On retiendra aussi LEGO Star Wars : The Skywalker Saga, adaptation des neuf films de la saga Star Wars à la sauce brique, ou encore Blair Witch, un jeu qui s’annonce comme particulièrement effrayant.

Du côté des exclusivités, on pourra notamment compter sur Gears 5 (10 septembre 2019), Ori and the Will of The Wisps (20 février 2020), le jeu multijoueur Bleeding Edge (développé par Ninja Theory) et l’extension LEGO de Forza Horizon 4 (13 juin 2019). Par ailleurs, Microsoft a annoncé l’acquisition du studio Double Fine, qui travaille sur Psychonauts 2 (2020).

Concernant le Game Pass, la firme de Redmond a lancé la bêta de la déclinaison PC, détachée de son homologue Xbox One. À noter que le Xbox Game Pass Ultimate les réunit en compagnie du Xbox Live Gold, sans changement de prix (12,99 euros par mois).

Ori and the Will of the Wisps // Source : Microsoft

 

Crédit photo de la une : Capture YouTube

Partager sur les réseaux sociaux