Sony ne devrait pas annoncer la PlayStation 5 cette année pour un lancement en 2019. On n'attend pas cette nouvelle génération avant 2020.

Dans le jeu vidéo, les tendances vont vite. L’an dernier, il se murmurait que la PlayStation 5 pourrait être annoncée à l’E3 2018, la grande messe, pour un lancement quelques mois plus tard. Cette possibilité apparaissait comme une logique naturelle : Microsoft ayant sorti la Xbox One X, il ne faudrait pas laisser le rival avec la console la plus puissante trop longtemps. Aujourd’hui, la possibilité de voir très vite la PS5 dans nos rayons s’est étiolée. À deux mois de l’E3, les habituelles fuites et indiscrétions sont bien sages, bien que le site Semiaccurate ait récemment évoqué l’existence d’un DevKit et une commercialisation en 2018 ( !). Un bruit de couloir balayé d’un revers de la main par Kotaku.

Diantre : pas de PS5 cette année

Jason Schreier, journaliste pour Kotaku, est donc allé taper à la porte de plusieurs studios afin de prendre la température. Selon les témoignages qu’il a recueillis, nous sommes encore très loin de la PlayStation 5 : les personnes interrogées n’étant au courant de rien, même celles travaillant pour des structures appartenant à Sony. Deux personnes particulièrement familières avec les plans du constructeur ont même affirmé que la PS5 n’était pas prévue avant 2020. Toutefois, la prudence reste de mise. « Sur un projet multi-année, beaucoup de choses peuvent changer et modifier le calendrier », affirme l’une des deux sources. Mais toujours est-il que le court terme ne semble pas être visé par Sony.

On ne pourra pas vraiment s’en étonner. Si la PlayStation 4 et la Xbox One s’apprêtent à souffler leurs cinq bougies en novembre prochain, elles ont sans aucun doute rallongé leur cycle en se déclinant en versions Pro et X, plus puissantes et en phase avec le marché actuel. Par ailleurs, le calendrier de la PS4 n’est pas vraiment celui d’une console arrivant à bout de souffle : dans les mois à venir, les exclusivités seront encore légions et la PlayStation 4 Pro tient aisément la comparaison avec la Xbox One X au niveau du rendu graphique quand on regarde certains titres (coucou God of War).

Il y a aussi l’argument commercial : aux dernières nouvelles, la PlayStation 4 se vend toujours comme des petits pains et peut toujours viser un parc à trois chiffres, dont peu de plateformes peuvent se targuer. Et s’il y a des DevKits de PS5 dans la nature, alors ils ont été distribués en quantité infime et dans le plus grand secret.

Partager sur les réseaux sociaux