Sony a diffusé une grosse dizaine de minutes de gameplay d'Horizon Forbidden West. Le jeu a l'air époustouflant... sur PS5. Et on se demande quel visage il pourrait bien avoir sur PS4, vu qu'une version ancienne génération est prévue.

Époustouflant, magnifique, captivant, éblouissant, inouï, marquant, scotchant… Les adjectifs positifs manquent pour qualifier le trailer de gameplay d’Horizon Forbidden West, partagé dans la soirée du jeudi 27 mai. La nouvelle aventure d’Aloy, à paraître on-ne-sait-quand sur PS4 et PS5 (et sans doute sur PC bien plus tard), donne envie de partir en vacances, dans des paysages paradisiaques, à dos de dinosaure mécanique. Puis de plonger dans des eaux remplies de vie, avant de planer dans les airs vers des vestiges toujours plus intéressants à fouiller — quand un mammouth ne vient pas interférer.

Sony a naturellement choisi la PlayStation 5 comme plateforme de diffusion pour ces images. Il n’y a rien de plus logique : il s’agit de montrer la version qui tourne sur la console la plus puissante. Si on n’a pas envie de doucher l’engouement (l’engouement est réel pour cette exclusivité qui a tout pour plaire), force est de reconnaître qu’on a quelques doutes concernant le portage PS4. Il n’est pas uniquement question de la partie visuelle.

Quel visage aura Horizon Forbidden West sur PS4 ?

Dire que Horizon Forbidden West sera moins joli sur PS4 est une évidence. La console de Sony, sortie en 2013, n’a pas les épaules pour offrir un rendu aussi fouillé. Entre le nombre hallucinant de détails (observez les armures, les tenues, la végétation…), la profondeur de champ qui offre des panoramas à tomber et les effets visuels démultipliés, on se demande vraiment comment la PS4 peut s’en tirer avec des performances décentes. On peut faire confiance à Guerrilla Games, qui trouvera des subterfuges pour proposer une expérience au mieux acceptable (des temps de chargement interminables ?), avec des sacrifices assumés (il reste à voir lesquels…). Néanmoins, on rappellera que Horizon Forbidden West est une expérience en monde ouvert, qui exige une solidité technique infaillible.

Horizon Forbidden West // Source : Sony

Faut-il vraiment craindre le pire ?

Oui et non. Il y a la jurisprudence Cyberpunk 2077, qui a prouvé qu’un studio pouvait se tromper en voulant sortir sur un maximum de plateformes (pour s’adresser à un maximum de joueuses et de joueurs), jusqu’à mettre de côté les contraintes techniques. Sur ce point, on peut estimer que les ambitions derrière Cyberpunk 2077 ne sont pas les mêmes : là où le RPG de CD Projekt promet une ville ultra dense, Horizon Forbidden West devrait être un peu plus dépouillé (univers apocalyptique oblige).

Par le passé, on a vu des jeux comme The Witcher 3 : Wild Hunt tourner sur une plateforme limitée comme la Nintendo Switch (avec certes des performances en dent de scie). Guerrilla Games pourra aussi s’appuyer sur le fait qu’il dispose de son propre moteur graphique, qu’il maîtrise à la perfection (il avait carrément séduit Hideo Kojima pour Death Stranding). Après tout, la PS4 s’en tirait très bien avec Horizon Zero Dawn — mais c’était une autre époque, avec d’autres exigences.

Horizon Forbidden West // Source : Sony

On peut comprendre la position de Sony, qui souhaite proposer Horizon Forbidden West à un maximum de monde. Une décision qui est autant motivée par la centaine de millions de PS4 vendues que par l’impossibilité actuelle d’acquérir facilement une PS5.

En fonction du visage qu’affichera Horizon Forbidden West sur PS4, il pourrait s’agir d’une fausse bonne idée, notamment si la suite était vraiment tirée vers le bas en termes de structure et de mécaniques, car paralysée par une console qui a fait son temps. S’il suffisait de rendre des graphismes moins beaux, Demon’s Souls, Returnal et Ratchet & Clank : Rift Apart pourraient aussi sortir sur PS4. Par exemple, la technologie SSD exclusive à la PS5 permet de passer rapidement d’un environnement à l’autre, tandis que la manette DualSense, elle-aussi exclusive à la PS5, peut fournir des sensations inédites — intégrées au gameplay.Dès lors, on espère que Horizon Forbidden West ne sera pas qu’une version 1.5 à cause d’une ambition d’universalité. En sortant sur PS4, le jeu a peut-être plus à perdre qu’à gagner, finalement.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo