Benedict Cumberbatch aurait dû apparaître dans le dernier épisode de la mini-série Wandavision, mais Disney a préféré l'en enlever, pour ne pas faire de l'ombre à l'histoire de Wanda.

Marvel et Benedict Cumberbatch s’était mis d’accord pour que l’acteur participe au dernier épisode de la mini-série Wandavision sur Disney+, mais il en a finalement été coupé au dernier moment, a révélé Kevin Feige, le président de Marvel Studios, dans une longue interview à Rolling Stone le 3 mai 2021.

« Certaines personnes pourraient se dire ‘oh, ça aurait été cool de voir Doctor Strange’, mais cela aurait retiré quelque chose à Wanda, et nous voulions précisément éviter ça », a-t-il déclaré. « Nous ne voulions pas que la fin de la série soit juste une excuse pour enchaîner vers le prochain film — ah, voilà un homme blanc qui débarque et qui va expliquer ‘comment les choses fonctionnent vraiment’ »

Doctor Strange est un des personnages de l’univers cinématographique Marvel (MCU) qui a pris beaucoup d’ampleur ces dernières années : après un premier film dédié à son origin story en 2016, le magicien a un grand rôle dans le film Avengers 3 (Infinity War), puis revient dans le quatrième et dernier volet, Avengers : Endgame en 2019.

Wanda dans WandaVision // Source : Disney+/Marvel

Une réécriture de WandaVision et de Doctor Strange 2

Au départ, la mini-série Wandavision, diffusée exclusivement sur la plateforme de SVOD Disney+, était perçue comme une sorte de tremplin vers Doctor Strange 2 (Doctor Strange in the Multiverse of Madness), qui doit sortir en salles en 2022. Le personnage de la sorcière rouge est censée jouer un rôle important dans ce nouvel opus. Cependant, Wandavision a de très loin dépassé ce rôle de « passe-plat » : en l’espace de huit épisodes, les scénaristes ont inventé une production audacieuse, différentes, qui détourne les codes de l’histoire des séries télé pour en faire une réflexion sur le deuil aussi simple que déchirante.

Les épisodes de Wandavision sont entrecoupés de fausses publicités qui distillent des indices et des références à l’univers Marvel : c’est dans l’une d’entre elles que Benedict Cumberbatch était potentiellement censé apparaître. Toutes ces publicités télévisuelles auraient dû être des messages que le magicien laissait à la sorcière, comme pour la guider à travers sa reconstruction. Cette option, finalement jugée superflue, a contraint les producteurs à engager une réécriture non seulement de WandaVision, mais aussi de Doctor Strange 2, a expliqué Kevin Feige à Rolling Stone.

La fin de la mini-série sur Disney+ a toutefois laissé une ouverture très claire vers le blockubster à venir : on y voit Wanda, isolée dans la nature, qui réalise une projection astrale d’elle-même, le tout sur le thème musical de Doctor Strange.

Quel est le service de SVOD fait pour vous ?

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo