Découvrez les jeux vidéo préférés de la rédaction de Numerama, en 2023. Vous y trouverez peut-être votre prochaine passion vidéoludique.

En 2023, la rédaction de Numerama a bien entendu joué à de nombreux jeux vidéo. Certains sont sortis cette année, quand d’autres sont plus anciens. Voici certains de nos coups de cœur !

Alan Wake 2, pour Maxime

Alan Wake 2 propulse le studio Remedy Entertainment au rang de maître de la narration. Cette nouvelle aventure, mêlant horreur, action et enquête, est une leçon d’histoire. On passe de séquences potaches à des moments sous haute tension avec une cohérence sidérante. Treize ans après Alan Wake, cette suite toujours aussi bien référencée est un trip palpitant et génial. 

Alan Wake 2 // Source : Remedy Entertainment
Alan Wake 2 // Source : Remedy Entertainment

Baldur’s Gate III, pour Julien

Le hasard fait parfois drôlement les choses. 2023 a été l’année de mon retour aux affaires dans le jeu de rôle sur papier. C’est aussi l’année de Baldur’s Gate III. Et on ne peut que tirer son chapeau devant le travail abattu par Larian Studios. La licence a été brillamment reprise en main et les règles et subtilités du JDR formidablement bien transposées.

Baldur’s Gate III peut se targuer de ne pas avoir beaucoup de défauts, et cela s’est vu lors des « oscars » du jeu vidéo. Il a ramassé le plus de récompenses, après avoir été le plus souvent nommé. C’est indéniablement la nouvelle référence du genre et on ne peut que vous conseiller de tenter l’aventure. Prévoyez des dizaines d’heures devant vous. Et régalez-vous !

baldur's gate 3
Source : Larian Studios

Spider-Man 2, pour Marcus

Spider-Man 2 est le prolongement parfait du premier Spider-Man : tout y est aussi génial, mais en mieux. Le jeu d’Insomniac Games nous fait plus que jamais vivre le rêve de tout fan de Spidey : les sensations d’être l’araignée. D’autant que ce second opus mise davantage sur la mise en scène, sur les émotions, en particulier dans la deuxième partie du jeu, qui est plus captivante narrativement que la première. Et puis il faut bien avouer qu’il est toujours aussi plaisant de balader dans la ville, d’être l’araignée du quartier pour arrêter les crimes. La claque graphique digne de la PS5 parachève le jeu parfait pour les amoureux et les amoureux de Spidey. Avec une scène post-générique qui donne clairement envie d’y revenir pour de nouvelles aventures.

Marvel's Spider-Man 2 // Source : Capture PS5
Marvel’s Spider-Man 2 // Source : Capture PS5

Super Mario Wonder (et God of War), pour Nicolas

Si je devais être parfaitement honnête, je dirais que God of War Ragnarök est mon jeu de 2023, comme il l’était en 2022. Un an après sa sortie, il est toujours le jeu qui me reste en tête. Il m’arrive encore de regarder certaines de ses séquences sur YouTube, tandis que son DLC lancé en décembre m’a redonné envie d’y jouer. Mais bon, mes collègues me forcent à choisir un jeu sorti en 2023…  

J’ai moins joué en 2023 que les précédentes années, mais Super Mario Wonder est sans doute le titre qui m’a le plus plu. La formule est pratiquement la même, mais toutes les idées de Nintendo sont les mêmes. Tous les délires floraux sont fascinants, tandis que les niveaux sont plein de surprises. Je ne pensais pas adorer Super Mario Wonder, mais je l’ai adoré. 

Super Mario Bros. Wonder // Source : Nintendo
Super Mario Bros. Wonder // Source : Nintendo

Stray, pour Nino

Non, Stray n’est pas sorti en 2023. Malheureusement, cette année, la force des choses (aussi dit l’arrivée de la PS5 dans mon salon) fait que j’ai joué uniquement à deux jeux sortis avant 2023. Mais est-ce si grave, quand on parle de chat ? Stray a su captiver mon intérêt par son approche artistique novatrice, et aussi simplement parce que j’adore les chats.

La prouesse de représenter le protagoniste félin de manière réaliste, avec des animations authentiques, crée une expérience immersive unique. C’est un peu dommage que le monde explorable ne soit pas plus ouvert, car en tant que « chat », on aurait bien envie de pouvoir sauter et courir partout, sans limite. L’intrigue a réussi à maintenir mon intérêt tout au long de l’aventure. Les interactions avec les habitants de la ville ajoutent des couches de profondeur à l’histoire, stimulant ma curiosité et mon engagement envers le jeu. Que soit à travers l’histoire, les personnages ou les différents univers, Stray est comme une sorte de doudou, un jeu qu’on oublie jamais vraiment. Et oui, j’ai un peu pleuré au début.

Le chat de Nino devant Stray. // Source : Nino
Le chat de Nino devant Stray. // Source : Nino

Zelda : Tears of the Kingdom, pour Marie

Zelda, c’est un peu mon Empire romain. Depuis le moment de sa sortie, rares sont les semaines où je ne pense pas à combien le jeu m’a apporté de challenges et d’émerveillement. Je sais que Zelda : Tears of the Kingdom n’est pas une révolution (c’est pour ça qu’il n’a que 9/10 dans le test Numerama) — j’avais d’ailleurs beaucoup aimé son ancêtre Breath of the Wild, qui a vraiment transcendé le genre en 2017.

Je vais vous dire un secret : je n’ai pas encore fini Zelda TOTK, parce que j’ai peur du vide qu’il laissera dans ma vie si je le termine trop vite. Il y a mille choses à faire dans ce jeu vidéo exclusif à la Switch (ça tombe bien, c’est ma console préférée, même si Maxime Claudel me juge) et je ne m’ennuie jamais. Tout comme je passe des heures sur les subreddits et groupes Facebook dédiés au nouveau jeu pour glaner des informations, mais surtout aussi voir comment les autres ont résolu certains puzzles ou énigmes. Je l’ai dit dans une chronique (Numerama est partenaire de l’émission Le Meilleur des Monde sur France Culture), Zelda: Tears of the Kingdom est pour moi le meilleur jeu multijoueurs en ligne.

The Legend of Zelda: Tears of the Kingdom // Source : Nintendo
The Legend of Zelda: Tears of the Kingdom // Source : Nintendo

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !