L’épisode 8 de House of the Dragon pose les bases de relations compliquées entre Aemond et Daemon. La scène entre les deux hommes, remarquable, offre un tout petit avant-goût de la Danse des Dragons.

L’épisode 8 de House of the Dragon est disponible en streaming depuis le 10 octobre et les dissensions entre les familles Targaryen, Velaryon et Hightower ne cessent de croître. Six ans ont passé depuis l’épisode 7 : de nouveaux bambins sont nés et les enfants que l’on a aperçus dans les épisodes précédents ont bien grandi : ce sont des ados, presque des adultes pour certains.

C’est dans ce contexte que l’on retrouve Aemond, qui a bien changé. Le second fils d’Alicent Hightower et du roi Viserys Targaryen est devenu un solide gaillard et dépasse largement ceux de sa génération — surtout son grand frère, Aegon. Il a certes perdu un œil, mais il en impose largement désormais. Et il a cultivé un goût certain pour la provocation.

Attention, la suite va révéler des éléments majeurs de House of the Dragon. N’allez pas plus loin si vous ne voulez rien connaître de la suite.

SPOILERS House of the Dragon
Spoilers droit devant !

D’une bagarre à un banquet…

L’épisode 8 se conclut sur un dîner familial censé être l’occasion de rabibocher les liens entre le clan formé autour d’Alicent Hightower, la femme du roi, et celui de Rhaenyra, sa fille. Pendant un temps, le repas se passe bien. Puis, le roi, épuisé par sa maladie, finit par se retirer. C’est alors que les choses se gâtent, lorsque Aemond décide de porter un toast aux enfants de Rhaenyra.

Aemond Targaryen
Aemond Targaryen // Source : HBO

Aemond a gardé une vive rancœur contre Jacaerys et Lucerys, avec qui il s’est battu plus jeune et a perdu son œil dans la mêlée — un coup de dague donné par Lucerys. Il sait aussi que ces enfants (dont Joffrey, beaucoup trop jeune pour participer à la bagarre à l’époque) ne sont pas légitimes. Ils sont des bâtards, nés de l’union entre Rhaenyra et un autre chevalier, Harwin Fort.

Lors de son discours, il déclare faire hommage à ses neveux, les qualifiant tous trois de « raisonnables, gracieux… et forts ». Un qualificatif qui n’est pas du tout anodin, car il renvoie au statut controversé de ces enfants, qui alimente les commérages à la cour. Il recommence à quelques reprises, malgré la gêne évidente de sa mère, qui sait quelles tensions cela peut provoquer.

Sans surprise, cela déclenche la colère de Jacaerys — qui sait les rumeurs dont lui et ses frères font l’objet — et décoche une droite à Aemond, qui reste solide sur ses appuis. Aemond sourit et bouscule à peine Jacaerys, qui tombe. Lucerys veut agir, mais Aemond l’intercepte, lui prend la tête et l’envoie droit sur la table du banquet, pour la maintenir solidement.

Jacaerys se relève alors, prêt pour un autre round. Mais Daemon apparaît et met fin à la mêlée. Sans un mot, Daemon fait comprendre du regard que cela est assez et que si la rixe se poursuit, ce sera avec lui. Les deux hommes se toisent. Aemond sait que Daemon est un combattant redoutable. Il l’a vu à l’œuvre quand il a décapité Vaemond Velaryon, plus tôt dans la journée.

…à une bataille mortelle à dos de dragon

Cette brève altercation — qui n’a heureusement pas trop dégénéré, restant une simple échauffourée entre adolescents — paraît anecdotique en apparence. Elle va pourtant contribuer à opposer Daemon et Aemond dix ans plus tard — certes, d’autres évènements vont jouer dans leurs relations, comme la mort de Lucerys, tué par Aemond lors d’un affrontement à dos de dragon.

Ce décès survient en l’an 130, soit une dizaine d’années après l’épisode 8 de House of the Dragon. C’est à cette époque que Daemon a écrit une missive à Rhaenyra pour lui dire qu’il prend les choses en main : « Œil pour œil, fils pour fils. Lucerys sera vengé » — une référence au coup de dague porté des années plus tôt par Lucerys sur le visage d’Aemond.

C’est aussi en l’an 130 que le véritable face à face entre Daemon et Aemond va avoir lieu. Contrairement à la scène du dîner, qui a connu une fin heureuse — pas de morts, pas de blessés –, cette confrontation va connaître une issue tragique. Elle a lieu lors d’un évènement appelé la bataille sur l’Œildieu et constitue sans doute d’un des climax de la Danse des Dragons.

Caraxès
Caraxès, monture de Daemon Targaryen. // Source : HBO

Alors qu’une campagne de terreur est menée par Aemond avec son dragon Vhagar, Daemon décide de provoquer le jeune homme en duel. Pendant deux semaines, il patiente dans la forteresse d’Harrenhal. À l’arrivée d’Aemond, les deux hommes conversent brièvement et les deux rejoignant leur monture reptilienne — Caraxès dans le cas de Daemon.

Le combat qui se joue dans le ciel est alors dantesque. Vhagar est un dragon plus ancien et plus expérimenté, mais Caraxès est vif et agile. Hélas, les deux bêtes se blessent mortellement et tombent dans un lac et finissent par trépasser. Quant aux deux cavaliers — dragonniers –, leur sort est tout aussi funeste. Tous deux ont péri dans la lutte.

Comment voir House of the Dragon ?

La série est une exclusivité HBO, diffusée par OCS en France. Vous pouvez vous abonner à OCS par Canal+ ou Amazon Prime Video.

Pour la petite histoire, on raconte que Daemon, durant le duel, a bondi de Caraxès à Vhagar et a planté son épée valyrienne — Noire Sœur — droit dans l’œil d’Aemond. Le même œil que Lucerys a crevé des années plus tôt. « Œil pour œil, fils pour fils ». On retrouvera d’ailleurs le cadavre d’Aemond, encore sur la selle de Vhagar, la lame plongée dans l’orbite du jeune homme.

Et la dépouille de Daemon ? Elle n’a jamais été retrouvée.

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.