Blizzard Entertainment a fini par s'exprimer sur la polémique née des boîtes de loot, qui n'en finissent plus de faire parler sur les forums. Naturellement, Overwatch n'est pas concerné.

Bien que l’ESRB ait décidé de ne pas les condamner, les boîtes de loot divisent le monde du jeu vidéo et, dans le camp des défenseurs, on trouve bien évidemment les éditeurs qui utilisent les micro-transactions qui se cachent derrière pour rentabiliser davantage leurs investissements toujours plus massifs. Mais certains, majoritairement des joueurs, estiment qu’elles s’apparentent à des jeux d’argent, quand elles ne transforment pas l’expérience en pay-to-win (ce que la bêta de Star Wars Battlefront II laissait craindre). Invité à s’exprimer sur le sujet, Blizzard Entertainment a surtout tenu à prendre partie pour Overwatch.

Pas de problème pour Blizzard

Interrogé par nos confrères de GameInformer, Mike Morhaime, président et co-fondateur de Blizzard Entertainment, a partagé son avis très tranché sur les boîtes de loot : «  Je pense qu’il n’y a absolument rien de mal avec les boîtes loot donnant un objet aléatoire. Je pense que quelle que soit la controverse, Overwatch ne s’y inscrit pas  ».

Et le risque du pay-to-win ? «  C’est quelque chose que nous évitons. Je pense qu’un autre élément crucial pour savoir si cela appartient à une forme de jeu d’argent ou non est cette question de conversion dans l’économie réelle. C’est crucial et cela n’existe pas avec les boîtes de loot Overwatch  » ajoute-t-il. Autrement dit, à ses yeux, tant que les gens ne peuvent pas gagner d’argent via les boîtes de loot, alors c’est sans danger. En revanche, ils ont tout le loisir d’en dépenser…

Quant à l’impact sur le gameplay, il faut bien évidemment cantonner ces récompenses à des bonus esthétiques (skins, emotes…) et ne pas offrir d’avantages pour les parties à plusieurs.

Partager sur les réseaux sociaux