L'espion secret de sa Majesté attend toujours de savoir qui obtiendra ses droits cinématographiques. Alors que Warner Bros semblait être un candidat sérieux, Apple et Amazon entrent en lice afin de devenir propriétaires de la franchise James Bond.

Qui de Amazon ou d’Apple aura les épaules suffisamment solides pour s’offrir 007 ? Dans la course effrénée pour récupérer les droits de distribution de la franchise cinquantenaire — la première adaptation cinématographique, James Bond 007 contre Dr No, est datée de 1962 –, les deux géants de la tech rejoignent Warner Bros, Universal, Sony et Fox.

Les deux entreprises semblent de plus décidées à plébisciter le septième art, comme en témoigne par exemple le récent investissement d’Apple dans la production vidéo. Alors que l’accord entre Sony et MGM a pris fin avec la sortie de Spectre (vingt-quatrième film de la franchise) en 2015, il n’est donc pas surprenant que l’agent secret so british soit désormais courtisé de toutes parts.

L’une des dernières franchises vacantes

Avant qu’Apple et Amazon ne se déclarent candidats à la succession de Sony, Warner Bros semblait bien parti pour emporter la mise et se payer les droits de la saga d’espionnage. Cependant, l’arrivée de ces deux mastodontes technologiques pourrait changer la donne. Elle témoigne en tout cas d’une volonté de leur part d’investir l’une des dernières franchises inexploitées, sans doute avec d’autres intentions que celle d’en obtenir les droits cinématographiques.

apple-store
CC Varshesh Joshi

The Hollywood Reporter, qui a dévoilé le 6 septembre 2017 l’information, estime en effet qu’Apple et Amazon ont davantage à gagner qu’une nouvelle franchise. James Bond ne représente pas qu’une série de films, mais également une manière de peser dans la balance au sein de l’espace que se partagent aujourd’hui les détenteurs de sagas à succès — Marvel, Lucasfilm et autres Pixar.

Les droits de la franchise vaudraient entre 2 et 5 milliards de dollars

Selon une source citée par le média spécialisé, Apple serait intéressé pour acquérir l’entièreté des droits de James Bond, soit un montant estimé valoir entre 2 et 5 milliards de dollars.

En attendant de savoir quelle entreprise emportera la mise, vous pouvez vous octroyer un quart d’heure nostalgie avec cette vidéo qui compile les 193 gadgets jamais utilisés à l’écran par l’espion britannique.

Partager sur les réseaux sociaux