Apple va dépenser 3 milliards de dollars pour acquérir Beats, un spécialiste du matériel audio fondé par Dr Dre. Avec cette opération d'envergure, la plus grande de son histoire, la firme de Cupertino prend le contrôle d'une ligne de produits très populaire et met la main par la même occasion sur son service de streaming.

Mise à jour – C'est officiel.

Sujet du 9 mai – Il s'agirait de la plus importante acquisition dans l'histoire d'Apple, si jamais celle-ci est confirmée. D'après les informations du Financial Times, la firme de Cupertino serait sur le point de finaliser l'achat de la société américaine Beats Electronics, spécialisée dans les casques audio, les écouteurs et les haut-parleurs, pour un montant total de 3,2 milliards de dollars (environ 2,3 milliards d'euros).

Pour quelles raisons l'entreprise californienne s'offrirait-elle Beats Electronics pour un montant aussi élevé, alors qu'elle commercialise déjà son propre matériel audio (comme les écouteurs Earpods, annoncés en 2012 lors d'une conférence de presse) tandis que sa boutique en ligne recense déjà des produits de diverses marques concurrentes (Beats, Bose, Sennheiser…) ?

Le succès des produits Beats

Quelques raisons peuvent être avancées pour expliquer cette opération, à commencer par le désir du groupe américain de s'imposer dans le secteur du matériel audio. Déjà en position de force sur le marché de la musique dématérialisée, avec une part de marché évaluée à 64 % en 2012 grâce à l'iTunes Store, Apple bénéficierait du succès formidable que rencontrent les accessoires Beats Electronics.

Selon les estimations de NPD, relayées en début d'année par CNN, Beats pèse 27 % du marché mondial des écouteurs (évalué à 1,8 milliard de dollars). Dans le segment des accessoires de haut de gamme, sa part de marché grimpe même à 57 %, ce qui est tout à fait remarquable pour une société fondée en 2008, même si la notoriété du rappeur américain Dr. Dre, à l'origine de Beats, a évidemment joué un rôle clé.

Beats Music, nouveau service musical

Les projets d'Apple dans le streaming de musique ont sans doute pesé également. L'an dernier, des contacts entre la firme de Cupertino et Beats Electronics ont eu lieu pour mettre au point un service de musique en ligne. Le partenariat n'a toutefois pas vu le jour. Cependant, la firme spécialisée dans le matériel audio ne s'est pas découragée et a finalement lancé sa propre plateforme, Beats Music.

Mais si Apple s'intéresse ce secteur, certaines de ses décisions ont parfois été déroutantes. Le cas du service de streaming Lala en est la preuve. Acheté en 2009, le site n'a finalement pas été exploité. Il a été tout simplement fermé, Apple considérant apparemment qu'il fallait le "tuer". Si l'acquisition de Beats Electronics a finalement lieu, Beats Music connaîtra-t-il le même destin ?

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés