Lala.com, service de streaming audio, a été racheté par Apple. Visiblement, Apple a pris conscience de l'importance du streaming et est bien décidé à ne pas laisser les Spotify, Deezer et Jiwa gagner toutes les parts du marché. En rachetant Lala.com, Apple pourrait donc proposer une offre complète, du téléchargement jusqu'au streaming.

Le formidable succès de Spotify inquiéterait-il Apple et sa fameuse plate-forme musicale iTunes Store ? En effet, même si l’entreprise suédoise Spotify AB à l’origine du logiciel éponyme n’a pas encore dressé un modèle économique aux reins solides, la popularité du service ne se dément pas. Au point que l’application se développe tous azimuts : sur les téléphones mobiles, sur les postes hors-ligne et même prochainement sur les consoles de jeux vidéo, si l’on en croit les dernières rumeurs. Pas question donc, pour Apple, de laisser émerger un adversaire trop important.

Lancé en 2006, Lala.com proposait initialement un service dédié à l’échange de CD dans le monde physique, via Internet. Entièrement légal selon les propres termes de la RIAA, le site a évolué par la suite pour devenir un acteur important dans la musique en ligne. L’objectif était simple sur le papier : rétribuer largement les ayants droit pour qu’ils acceptent la mise en place d’un service de streaming audio illimité, gratuit et éventuellement sans publicité.

Pour financer un tel projet, les responsables de Lala.com avaient alors imaginé un modèle économique particulier : proposer aux utilisateurs d’acheter de la musique (99 à 1,29 dollars selon les sources de l’époque) pour la posséder chez eux et la graver sur CD. Un pari risqué qui a finalement entrainé quelques couacs, d’autant plus que le site proposait de l’AAC sans DRM, alors même que l’époque était propice au déploiement généralisé des mesures techniques de protection.

Annoncé hier par leWall Street Journal, Apple a donc acheté Lala.com pour un montant non communiqué, permettant à l’entreprise de Cupertino de diversifier et compléter son offre, en ajoutant à ses services de vente et de téléchargement une solution de streaming audio. Du moins est-ce ce que nous supposons, car nous imaginons mal Apple ne pas chercher à intégrer Lala à son application iTunes.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés