Le directeur des Grammy Awards est revenu sur ses propos et estime que le titre « Heart on My Sleeve », produit grâce à l’intelligence artificielle, ne peut être nommé pour une récompense.

L’IA n’a finalement pas sa place aux Grammy Awards. Harvey Mason Jr, le directeur de la Recording Academy – l’organisation à l’origine de la célèbre cérémonie de récompense des artistes musicaux – a voulu clarifier sa position dans une vidéo publiée sur son compte Instagram ce 8 septembre. Il affirme ainsi que la chanson « Heart on My Sleeve » réalisée grâce à une intelligence artificielle, ne pourra pas concourir aux Grammy. Les voix de Drake et de The Weeknd n’ayant pas été obtenues légalement ou autorisées par les artistes respectifs, cela disqualifie de facto la chanson des catégories « Chanson de l’année » et « Meilleure chanson rap » auxquelles elle a été soumise.

Auparavant, Harvey Mason Jr. avait déclaré que la chanson était « absolument éligible parce qu’elle a été écrite par un humain » lors d’une interview avec le New York Times. Le président de la cérémonie a décidé de revenir sur ses mots après l’emballement médiatique. L’idée qu’une production récupérant les voix de The Weeknd et Drake, sans leur consentement, puisse obtenir un prix aurait fait l’effet d’une révolution dans le monde de la musique. N’importe quel individu avec les bons outils en main pourraient se lancer dans l’industrie musicale en utilisant les voix de célèbres artistes.

Ghostwriter977 continue de produire des titres avec l'IA. // Source : Ghostwriter977
Ghostwriter977 continue de produire des titres avec l’IA. // Source : Ghostwriter977

Un succès sur les réseaux sociaux

La vraie identité de l’auteur du titre, Ghostwriter977, est encore inconnu. « Le futur est ici. Les artistes ont maintenant la possibilité de laisser leur voix travailler à leur place sans lever un doigt. Ceci étant dit, Ghostwriter est ouvert aux propositions » avait écrit le mystérieux personnage sur son compte X (ex-Twitter).

Heart on My Sleeve a généré plus de 15 millions de vues sur TikTok, 275 000 sur YouTube, ainsi que 600 000 écoutes sur Spotify avant d’être supprimée des catalogues et d’Apple Music à la demande d’Universal Music Group, qui invoque la violation du droit d’auteur. Le titre a rapidement fait son retour sur les plateformes vidéos.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !