Beats Music ouvre ses portes outre-Atlantique. Énième service d'écoute de musique en ligne, Beats Music cherche à se démarquer de la concurrence en proposant des recommandations musicales adaptées à chaque auditeur.

Le marché du streaming musical compte un acteur de plus. Depuis mardi, les internautes américains ont accès à Beats Music, un nouveau service d'écoute de musique en ligne. S'il ressemble dans les grandes lignes aux plateformes concurrentes, Beats Music compte se démarquer en proposant des recommandations basées sur les goûts et les envies de l'auditeur.

Cette écoute personnalisée est véritablement le point fort de Beats Music. Afin d'obtenir des suggestions musicales, l'usager doit remplir un texte à trous pour aider le service à composer une liste de lecture adaptée (à quel endroit l'auditeur se trouve-t-il, qu'est-ce qu'il ressent, est-il accompagné et quel genre souhaite-t-il écouter). À chaque fois, plusieurs réponses sont proposées.

Les recommandations de Beats Music ne reposent pas seulement sur des algorithmes. Il y a aussi un travail éditorial effectué par le staff. C'est ce qu'avait confié Trent Reznor en 2012 : "il y a une vraie valeur dans les filtres de confiance. C'est comme avoir son propre guide, lorsque vous allez chez un disquaire, qui sait ce que vous aimez mais peut aussi vous emmener par des chemins que vous n'auriez pas forcément empruntés".

Beats Music s'appuie sur la marque Beats Electronics, qu'on retrouve sur des casques audio, des écouteurs et des haut-parleurs. Fondée par le rappeur et producteur de hip-hop Dr Dre, l'entreprise emploie la technologie de la plateforme de streaming MOG, qui a été rachetée en 2012 pour moins de 10 millions de dollars.

Pour le reste, Beats Music s'inscrit dans la lignée de la concurrence. L'abonnement principal est facturé 9,99 euros par mois. Le service est accessible depuis un navigateur web classique, mais aussi depuis une application mobile (iOS, Android et Windows Phone, cette dernière étant prévue le 24 janvier). Pour l'heure, aucun lancement en Europe n'est au programme.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés