Les enseignes américaines GameStop et Target ont visiblement dû annuler des précommandes Nintendo Switch face au nombre de demandes. S'agit-il d'un début de pénurie ?

Nintendo a vu large pour le lancement de la Nintendo Switch, sa nouvelle console attendue pour le 3 mars prochain. Pour cette sortie mondiale, le constructeur mise sur un volume de deux millions d’exemplaires. Sur le papier, c’est amplement suffisant pour éviter des ruptures à une période de l’année moins propice à ce genre d’achat.

Mais en réalité, on observe déjà des disettes dans certaines régions du monde, principalement aux États-Unis. En effet, alors qu’au Japon, on parle d’un approvisionnement initial évaporé à 80 % (la console est introuvable dans les grands magasins), les enseignes américaines GameStop et Target se verraient dans l’obligation d’annuler certaines réservations. Et ce alors que Reggie Fils-Aimé, président de Nintendo of America, affirmait récemment que les stocks seraient suffisants pour satisfaire tous les acheteurs potentiels.

Impossible de précommander une Switch sur GameStop.

GameStop nie un problème d’approvisionnemment

Selon plusieurs bruits de couloir rapportés par Nintendo Life, les deux enseignes seraient dans l’incapacité de répondre à la forte demande autour de la Nintendo Switch. GameStop n’avait déjà pas mis longtemps à écouler toutes les Switch en stock après la présentation du 13 janvier, obligeant le géant de la distribution à fermer très vite les précommandes.

Nintendo lui avait alors alloué un faible stock supplémentaire et, sauf effet d’annonce pour créer la hype via une pénurie volontaire, celui-ci n’a visiblement pas suffi face à l’engouement. Soit GameStop a été trop gourmand, soit la firme nippone a dû revoir ses plans en réduisant les livraisons prévues. Quoiqu’il en soit, il va falloir augmenter la cadence de production pour éviter les désespoirs — et les prix astronomiques sur eBay, comme cela avait été le cas pour la NES Classic Mini — le jour J.

Traduction : toutes les réservations ne seront peut-être pas honorées le 3 mars

À noter que GameStop a infirmé ces rumeurs d’annulation dans les colonnes de  iDigitalTimes : « GameSpot n’a pas et n’est pas en train d’annuler des précommandes de Switch à cause d’un problème d’approvisionnement. Nous travaillons d’arrache-pied pour confirmer et valider toutes les précommandes de cette console innovante. Nous conseillons aux clients ayant rencontré des problèmes avec leur commande de se rapprocher de notre service client. » Traduction : toutes les réservations ne seront peut-être pas honorées le 3 mars.

En France, la situation est déjà plus calme puisqu’il est toujours possible de précommander une Nintendo Switch, quel que soit le bundle désiré (avec Joy-Con gris ou rouge/bleu). Cela ne veut pas dire qu’il sera facile d’en trouver une en mars mais il n’y a pas de quoi s’affoler pour le moment.

Partager sur les réseaux sociaux