Il y a quelques années, Ford voulait sauver Lucid Motors. Aujourd'hui, la capitalisation boursière de la startup est supérieure à celle du constructeur emblématique.

En 2017, Lucid Motors était loin d’être au plus haut et la startup cherchait alors un moyen de redresser la barre, sur le plan financier. Comme le rapportait Recode à l’époque, il y avait un candidat au rachat : Ford. « Contrairement à certaines rumeurs, Ford est très intéressé par l’acquisition de la startup basée dans la Silicon Valley », expliquait le média. La transaction n’a jamais abouti et, aujourd’hui, la capitalisation boursière de Lucid Motors est supérieure à celle de Ford — a repéré The Verge le 16 novembre 2021. 

À l’heure actuelle, Ford pèse 79 milliards de dollars (70 millions d’euros) sur les marchés boursiers, contre près de 90 milliards (79 millions d’euros) pour Lucid Motors — qui observe actuellement une forte hausse de la valeur de son action, après la publication de ses derniers résultats financiers le 15 novembre. En parallèle, l’entreprise a commencé les livraisons de sa berline de luxe Lucid Air, élue voiture de l’année selon MotorTrend. En somme, elle vit actuellement une bonne période.

Lucid Motors et sa valeur en bourse. // Source : Capture d’écran

Ford s’est rattrapé avec Rivian

Si on peut penser que Ford a loupé le coche avec Lucid Motors (qui a finalement été appuyé par un fonds souverain situé en Arabie saoudite), on peut dire qu’il s’est bien rattrapé en jetant son dévolu sur Rivian — autre startup qui ne développe que des voitures 100 % électriques et qui pèse encore plus lourd que les deux autres (près de 150 milliards de dollars, soit 130 milliards d’euros).

Il y a d’ailleurs une tendance qui se dégage sur le marché automobile : les acteurs sérieux du segment 100 % électrique attirent beaucoup les investisseurs. Outre les bonnes performances enregistrées par Lucid Motors et Rivian — dont l’aventure boursière est encore assez récente, Rivian vient juste de se lancer –, il faut rappeler que Tesla vaut plus de 1 000 milliards de dollars (ce que seules six autres entreprises sont parvenues à faire dans l’histoire).

Comparaison des capitalisations boursières entre plusieurs constructeurs automobiles :

Constructeur Capitalisation boursière
Tesla 1 000 milliards
Rivian 150 milliards
Volkswagen 120 milliards
General Motors 91 milliards
Lucid Motors 90 milliards
Ford 79 milliards
BMW 60 milliards

Les investisseurs développent donc une forme d’attrait pour la nouveauté dans un marché qui est longtemps resté figé — ce qui ne veut pas dire qu’il faut tout miser sur le 100 % électrique. Il faut aussi tempérer cette bulle spéculative qui entoure les startups : leur business model a besoin de gros investissements pour fonctionner, sans compter qu’elles misent sur une communication parfois très agressive susceptible de dérégler la bourse (Elon Musk est un spécialiste de ce mécanisme).

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo