Tesla a retiré des fonctionnalités sur ses modèles les plus récents, notamment l’aide au stationnement. Une décision qui dérange les utilisateurs, mais qui fait partie du projet Tesla Vision. À terme, elles devraient être de nouveau disponibles.

« Bonjour, je ne comprends pas, je viens de récupérer ma Tesla et je n’arrive pas à activer les « bip » de recul. Je suis allé dans les paramètres où c’était indiqué et je ne trouve pas l’option. Vous pensez qu’il y a un problème ? » Ce message, on peut le lire plusieurs fois par semaine sur les forums, groupes et pages Reddit où discutent les possesseurs de Tesla. La réponse à la question est simple : non, la voiture n’a pas de problème. Et non, vous n’avez pas d’aide sonore ou visuelle au parking.

Pour répondre plus précisément à cette question, il faut se rappeler que les Tesla Model 3 et Model Y livrées à partir du dernier trimestre 2022 ne sont pas équipées de radars ou d’USS (système d’ultrason). Les Model S et X ne les auront plus courant 2023, d’après Tesla. L’absence du radar limite des fonctionnalités liées à l’Autopilote, comme la distance à laquelle une Tesla peut conduire derrière une autre voiture quand l’aide à la conduite est activée.

L’absence du système à ultrason enlève ce que l’on appelle vulgairement les bip bip, ou l’aide au stationnement. Sur les Tesla équipés de ces capteurs (de petits ronds que vous pouvez voir très nettement sur la carrosserie), la voiture va émettre un son pour accompagner votre stationnement et vous éviter de vous prendre un mur. Elle va également, à l’écran, encadrer l’image du véhicule d’un contour allant du vert au rouge, matérialisant la distance avec un mur. Si vous avez reçu un modèle sans ces capteurs, vous n’avez tout simplement pas d’aide au stationnement en dehors des caméras latérales et de la caméra arrière. Cela ne sert à rien de chercher dans les réglages : vous n’avez pas, physiquement, les capteurs qui le permettent.

Sans USS Avec USS

Tesla Vision, la promesse d’Elon Musk

Mais alors, est-ce que votre nouvelle Tesla a perdu une fonctionnalité par rapport au même modèle commercialisé seulement quelques mois auparavant ? Pour le moment, oui.

En revanche, ce retrait s’inscrit dans le projet Tesla Vision de la firme d’Elon Musk, qui consiste à supprimer progressivement tous les équipements de captation de l’environnement du véhicule pour ne garder que les caméras. Tesla en est convaincu : les progrès de la vision par ordinateur permettront à terme de proposer une expérience de conduite assistée (à défaut d’être parfaitement autonome) sans passer par des radars, lidars ou systèmes d’ultrason. La firme a d’ailleurs déjà rattrapé quelques fonctionnalités en Autopilote depuis la disparition du radar.

Mais les promesses tardent à être réalisées et début 2023, Tesla Vision est dans les faits une régression par rapport à ce que Tesla proposait avant. Ne serait-ce que pour les aides au stationnement complètes et l’Autopilote qui ne peut plus être réglé à « une voiture d’écart ». Dès lors, difficile d’imaginer une date de sortie pour la mise à jour qui rétablirait définitivement toutes les aides des Tesla.


Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.