Selon les informations de Bloomberg, Sony souhaiterait augmenter la production de son ancienne console en 2022. Pourtant, depuis plusieurs mois, ses ventes s’effondrent.

Relancer la PlayStation 4 est-il une bonne stratégie ? Selon les informations de Bloomberg, Sony aurait décidé de fabriquer un million de PS4 supplémentaires en 2022, alors qu’il avait initialement prévu d’arrêter la production de sa console d’ancienne génération fin 2021.

La pénurie de composants serait à l’origine de ce changement de stratégie. Sony serait convaincu qu’un plus grand nombre de PS4 pourrait détendre le marché en repoussant la demande pour la PS5 sur le long terme. Pourtant, la tendance ne va pas dans ce sens.

Les ventes de la PS4 en chute libre

Chaque trimestre, comme toutes les grandes entreprises, Sony publie ses résultats financiers. À chaque fois, dans la sous-rubrique « Game and Network Services », le Japonais dévoile les dernières ventes de ses consoles. C’est sans surprise vers Noël (le troisième trimestre pour Sony qui ne compte pas comme ses concurrents) que les ventes de PlayStation s’envolent. Le reste du temps, les chiffres de Sony sont plus calmes.

Ce que l’on constate depuis deux ans est que la PS4 ne fait plus envie. Début 2020, quand la PS5 a commencé à faire parler d’elle, les ventes de l’ancienne console de Sony ont subitement ralenti, comme si les consommateurs attendaient la prochaine génération.

Au troisième trimestre 2020, quand la nouvelle PlayStation a été commercialisée, la PS4 a commencé sa chute libre. Sony en vendait 1,4 million au troisième trimestre 2020, il en a vendu seulement 200.000 au second trimestre 2021 (contre 1,5 million à la même époque l’année dernière). Bref, la tendance n’est pas bonne. Même en en produisant un million de plus, Sony prend le risque de ne pas intéresser les consommateurs.

On constate au passage que, de son côté, la PS5 se vend très bien. Sony pourrait sans doute en écouler beaucoup plus si les stocks suivaient, mais l’appétence des consommateurs et consommatrices est clairement tournée vers la nouvelle console du Japonais. Sony devrait dévoiler début février les chiffres de Noël 2021 qui, sauf surprise, devraient confirmer cette envolée.

Des jeux pour relancer la PS4 ?

Lancée en 2013, la PS4 s’est vendue à 116 millions d’exemplaires dans le monde. Il s’agit de la quatrième console la plus vendue derrière la PS2, la Nintendo DS et les Game Boy et Game Boy Color. Grâce à sa popularité, la PlayStation 4 attire toujours autant les développeurs. C’est pour cette raison que les futurs gros titres de Sony, comme Horizon Forbidden West, God of War Ragnarok ou Gran Turismo 7 arriveront sur l’ancienne console de Sony. Le Japonais a sans doute ça en tête lorsqu’il augmente la production de sa PS4, un bon bundle avec ces jeux pourrait intéresser certains joueurs pas forcément pressés d’obtenir la PS5. Elle est aussi plus facile à produire, en plus d’être moins coûteuse.

Dans les prochains mois, il est fort probable que Sony communique autour de son écosystème PlayStation et plus seulement sur sa PlayStation 5, histoire de promouvoir ses jeux plutôt que ses consoles. L’avenir nous dira si le constructeur a raison de tenter ce retour en arrière.